Sports

Triathlon - Nord de l'île

« T24 », une première édition prometteuse

© Aurélie Cornec - La SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) de l’île de Ré a mis le feu sur la ligne d’arrivée !
Publié le 23/06/2021

La toute première édition de « T24 Xtrem Triathlon » se déroulait les 19 et 20 juin dernier aux Portesen- Ré et à Saint-Clément-des-Baleines. Malgré une météo maussade, l’événement a rencontré un vif succès et devrait se pérenniser

Ce triathlon de 24 heures (3 heures de natation, 6 heures de vélo et 6 heures de course à pied*) représente un véritable défi sportif, à relever seul ou en équipe. Pour sa première édition, il a mobilisé pas moins de 150 bénévoles issus de toute l’île de Ré, de La Rochelle, voire de Paris… Tout comme les 370 participants qui, pour certains, ont fait le déplacement depuis la Bretagne, le Nord et l’Est de la France ou même de Belgique ! Un succès retentissant, prouvant l’engouement pour de tels événements en terres rétaises.

Ce triathlon a aussi réuni les municipalités des Portes-en-Ré et de Saint- Clément-des-Baleines autour d’un projet commun. « Cette première édition est une grande première pour les Portes, nous avons beaucoup travaillé avec nos équipes et celles de Saint-Clément pour apporter ses lettres de noblesses à cette manifestation qui est reconnue par le Département et par la Région. Cela lui donne une certaine assise », commente Alain Pochon, le maire des Portes-en-Ré.

Une réussite collective

« C’est important que cet événement soit organisé sur nos communes car sur l’île de Ré, on a tendance à oublier le Nord… mais nous, on veut en faire parler, du Nord ! », poursuit l’édile. Ce dernier souligne par ailleurs le « beau travail de Serge Massé et des équipes techniques », « l’implication des nombreux bénévoles » ainsi que l’aide précieuse des services techniques des municipalités de Saint-Martin-de-Ré, de La Flotte et de La Rochelle.

Lina Besnier, maire de Saint-Clémentdes- Baleines, partage cet enthousiasme : « Il s’agit là d’une très belle manifestation, portée par des organisateurs très professionnels ». Parrain de l’événement et médaillé olympique installé aux Portes-en-Ré, Marie-Rose Bruno souhaite voir le T24 se pérenniser. « Je suis tombé amoureux de l’île de Ré il y a une vingtaine d’années déjà, c’est donc tout naturellement que je soutiens cette belle initiative, car la réussite est avant tout une affaire collective. Nous comptons sur 1 500 à 2 000 participants l’année prochaine », résume-t-il.

Aurélie Cornec

* Les durées des épreuves ont été adaptées au couvre-feu encore en vigueur à ces dates.

 Retrouvez les résultats de la première édition et toutes les informations du T24 sur le site www.t24-xtremtriathlon.com et la page Facebook @t24xtremtriathlon

 

« Organiser un T24 tous les ans »

« L’idée du T24 est née il y a un peu plus d’un an, dans ce cadre somptueux qu’est l’île de Ré. Après l’avoir réalisé seul, il m’est apparu évident d’ouvrir ce défi sportif au plus grand nombre. Cela n’a pas été facile à mettre en place, notamment parce qu’il n’y a qu’une seule route… Heureusement, j’ai été soutenu par des partenaires privés et par les deux mairies concernées qui ont immédiatement accepté mon projet. Un grand merci à elles !

Je voulais organiser un événement qualitatif et engagé, et ce à plusieurs niveaux. Tout d’abord, pour que les participants vivent une expérience inoubliable et que l’on prenne bien soin de leur sécurité et de leur bienêtre. Ensuite, il était important de travailler avec les acteurs locaux et enfin, nous nous sommes engagés à préserver le magnifique environnement qui accueille cette course. L’objectif est de pérenniser le T24 chaque année sur ces deux communes ».

Charles Gallant, organisateur du T24.

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires