Social

Chronique Rétaise

Sundy Jules connecté à Ré

@sundyjules - Jules Corbel alias Sundy Jules.
Publié le 27/07/2022

L’été sur l’île de Ré, les stars en vacances se font discrètes, mais parfois de petits indices soulignent la présence de certaines personnalités, comme ce groupe de jeunes filles à vélo, arrêtées devant la grille d’une propriété faisant des selfies devant la plaque du nom de la villa des grands-parents d’un jeune Youtubeur qui affole les réseaux sociaux depuis quelques années.

Jules Corbel, alias « Sundy Jules », Youtubeur et influenceur est à l’origine de ces petits attroupements devant cette villa aux Portes-en-Ré. En l’espace de sept ans ce jeune homme qui a soufflé sa 23 ème bougie en avril dernier a engendré une communauté de 1 million 290 000 followers (de suiveurs, de fans ! ) avec sa chaîne Youtube*. Passionné par toutes les branches artistiques, musique, chant, cinéma, mode, c’est à 15 ans qu’il s’est lancé avec un talent certain dans la marmite des réseaux sociaux sur le web. « À l’époque, j’habitais à une heure de Paris, c’était compliqué d’aller se présenter aux castings, tout ça… J’ai découvert Youtube avec son panel de vidéos diverses et variées et j’ai pensé pourquoi pas moi ? J’ai commencé à me filmer dans ma chambre pour raconter ma vie d’adolescent. Les jeunes de mon âge me voyaient comme un frère, un copain, ils se reconnaissaient peut-être en moi ? »

La première année 500 000 abonnés le suivent, puis quatre ans après un million et aujourd’hui plus de 290 000 s’y sont encore ajoutés. Ils grandissent avec lui et apprécient sa personnalité, mais également le chanteur qui s’est révélé en 2021, avec son premier single intitulé « Seul » suivit de son premier EP « Echo ». Passionné par le piano et le chant, Jules est un autodidacte qui sait concrétiser ses rêves. « Je partage énormément ma vie de jeune adulte, mes problèmes et aussi mes délires avec mes amis (certains sont des Youtubeurs réputés). Mais je ne fais pas que montrer ma vie, je vais en studio, je réenregistre des sons, je collabore avec des marques, je fais du mannequinat, je participe à des fashion week, des caméos (passages éclairs) dans des séries comme Riverdale, une série américaine sur Netflix… Ma vie est pleine de beaux projets. »

Mamie Swagy

Si la villa des grands-parents attire ses fans, c’est peut-être aussi parce qu’il a impliqué sa grand-mère dans son réseau, il y a quelques années. « Minouche », 82 ans, pétillante et joyeuse, s’amuse de voir de temps en temps des demoiselles devant la grille de sa maison. « Quand Jules avait 16 ans, j’ai participé avec plaisir à une de ses vidéos, ce jour-là je portais des escarpins compensés rouge et bleu qui ont marqué les esprits. La vidéo a eu des millions de vues et sur le marché des Portes-en-Ré, je ne passais plus inaperçue ! » s’amuse encore celle que Jules avait surnommée mamie Swagy avec affection et qui a tourné par la suite avec son petit-fils une collaboration avec la marque Zalando intitulée : « Petit-fils et grand-mère ».

L’île de Ré, une tradition familiale

C’est d’ailleurs grâce à ses grandsparents qu’il aime tant l’île de Ré. « Mes grands-parents ont acheté cette villa il y plus de 50 ans, mon père a vécu toutes ses vacances ici, chaque année avec ses frères et ses parents, et puis avec ses potes et quand il a construit une famille, c’est ici que les vacances se passaient. Depuis que je suis né, chaque année on se retrouve là. C’est une tradition familiale qui me tient à coeur. » À l’époque où il venait avec ses parents et qu’il avait déjà de nombreux abonnés sur Youtube, certains de ceux ayant connaissance de l’adresse de la maison familiale venaient dessiner à la craie des messages respectueux et très gentils, se souvient Jules.

Et lorsqu’on lui demande ce qu’il aime sur l’île ?

« J’aime tout, j’aime son côté vélo, le charme des marchés, la simplicité, ses très belles plages plus sauvages et plus accessibles qu’à Saint Tropez où elles sont inondées de transats. Trousse-Chemise ou la Conche sont mes plages préférées, j’aime énormément La Conche. Depuis mes 18 ans, je reproduis le même schéma familial en louant une maison avec des amis que j’invite et je compte bien venir sur l’île jusqu’à la fin de ma vie. Je vis à Paris, c’est quand même un milieu assez intense dans lequel j’évolue, alors être ici chaque été, c’est le bon moment pour recharger les batteries, le moment où je suis le plus heureux. »

Durant tout le mois d’août, avec son ami Leverny, ils vont publier des vlogs (contraction entre « vidéo » et « blog ») sur la chaîne Youtube de SundyJules, en filmant leurs vacances sur l’île de Ré. Il ajoute : « Je continue d’aller voir mes grands-parents aux Portes mais cette année, pour mes vacances avec mes amis, je loue à Saint-Clément ». L’indice est donné.

* youtube.com/user/sundyjules
Instagram : sundyjules

Valérie Lambert

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires