Sports

Course équestre

Seconde place à Deauville : bravo Royal et Ile de Ré Galop !

Il ne manquait pas grand-chose pour que la seconde place soit la première !
Publié le 21/08/2019
Noter cet article

L’été des courses, c’est à Deauville qu’il déploie ses fastes. Et comme il se doit, l’île de Ré y était, représentée par Prophet’s Pride et Royal Vati, les chevaux de l’écurie de partage Ile de Ré Galop.

Des souscripteurs ravis

Qu’ils soient des fidèles des débuts ou de plus récents aficionados, les souscripteurs d’Ile de Ré Galop suivent (même de loin) l’actualité de l’écurie. Alors il n’est pas difficile d’imaginer leur joie en voyant Royal Vati obtenir la seconde place d’une course sur 1 900 mètres le 8 août dernier. Messages et appels se succèdent sur le téléphone de Véronique Vigouroux qui ne cache pas sa fierté, renforcée par les « Bravo l’Ile de Ré » qui accompagnent la sortie de Royal Vati du champ de courses.

Une course exemplaire

Dès le départ, le magnifique Royal a donné le ton. Sorti des stalles en premier, le cheval rétais caracole en tête du peloton, une place qui ne lui est pourtant pas habituelle. Très motivé, Royal ne lâche rien et finira second, une courte tête derrière un concurrent malin qui lui a emboîté les sabots. Mais c’est sans aucun doute lui qui a donné le rythme à la course.

A noter que Royal Vati était monté par Ambre Moulins. Et oui, une jeune femme jockey, voilà une raison supplémentaire de porter haut les couleurs rétaises !

Et ce n’est pas fini !

Royal Vati et Prophet’s Pride seront de nouveau sur la pelouse du célèbre hippodrome normand les 23 et 24 août. En attendant, Véronique Vigouroux ira défendre une autre aventure : celle du projet de Championnat de Territoire qu’elle présentera le 18 août à Pompadour et le 24… à Deauville toujours.

Ile de Ré Galop prend décidément des longueurs d’avance. Car n’oublions pas que Véronique Vigouroux et Capucine Nicot ont franchi un obstacle de taille avec la naissance d’un statut associatif (jusqu’à alors inenvisageable selon les institutions), qui permettra à chacun d’adhérer à l’écurie de partage rétaise. Ce sera pour la rentrée, et toutes nos pensées (positives) les accompagnent !

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires