Commerce

Vincent Lafon de l'Arrosoir bleu

Vincent Lafon présente ses robots pour tondre le gazon

Se diversifier pour grandir

Vincent Lafon
Publié le 19/05/2014

Depuis maintenant une douzaine d’années, Vincent Lafon est parvenu à bien développer son entreprise : « L’Arrosoir bleu ». Outre le traditionnel entretien de jardins, la mise en place d’arrosages intégrés automatiques fut au départ l’activité principale de l’entreprise.

Ayant aujourd’hui pour clientèle aussi bien des particuliers que des collectivités, Vincent Lafon a su mettre à profit sa formation d’origine. Travaillant jadis dans un bureau d’étude en hydraulique sur des projets d’irrigation agricole, il conseille désormais ses clients sur les types de pompes appropriées à leurs besoins.

L’arrosage… et l’éclairage

Depuis plusieurs années, après l’arrosage, l’éclairage de jardins est devenu l’autre activité phare de l’Arrosoir bleu. « Dans ce domaine de l’éclairage, je travaille soit en direct avec le client, soit en collaboration avec certains paysagistes, lesquels conçoivent et créent le jardin (choix et implantation des végétaux), après quoi j’interviens pour tout ce qui concerne l’arrosage et l’éclairage. En parallèle à ces activités, souvent dans la conception et la réalisation d’un jardin, il est nécessaire de créer des réserves d’eau. Il m’est alors demandé de mettre en place des récupérateurs d’eau de pluie. De même, d’autres clients me sollicitent pour créer des bassins ou pour leur installer des fontaines. Pour cela, je travaille beaucoup avec Edouard Parilusyan qui, en tant que tailleur de pierre, conçoit ces fontaines en fonction des plans des clients ».

La solution pour progresser : proposer de nouvelles offres

« En 12 ans, l’intérêt, si l’on veut progresser, c’est bien sûr de proposer des choses nouvelles, des produits nouveaux comme par exemple les robots qui tondent pour vous. Aujourd’hui, les gens savent à peu près de quoi il s’agit, mais il y a seulement un an, lors de la Foire Expo Ré de mai 2013 à Saint-Martin, ils regardaient encore mes robots d’une drôle de façon, se demandant à quoi ils pouvaient bien servir. Un an après, tous ceux qui ont fait l’acquisition de robots sont très satisfaits, et ils se proposent même pour faire des démonstrations de tonte à mes acheteurs potentiels. »

Et si on les regardait de plus près ces fameux robots ?

Ils intéressent, notamment les résidents secondaires, pour la simple et unique raison qu’ils peuvent tondre même en leur absence et qu’ils laissent ainsi tout loisir pour faire autre chose de ses week-ends.

De conception et de fabrication néerlandaise, « Robomow » démarre automatiquement de sa station de base aux jours et heures programmés préalablement et revient de lui-même à sa base pour se recharger quand cela s’avère nécessaire.

Il est donc possible, même à distance, d’avoir un gazon toujours impeccable sans pour autant attendre que l’herbe repousse. Coupé très fin puis compacté, le gazon est ensuite dispersé entre les pousses, créant ainsi un engrais naturel et nutritif. De plus, en éliminant le besoin de ramasser l’herbe… adieu les tours à la déchèterie !

C’est l’intelligence au pouvoir et le farniente pour le possesseur d’un Robomow.

 

L’Arrosoir Bleu

14 rue de la Grange

Sainte-Marie-de-Ré

Tél./Fax : 05 46 30 13 01

Mobile : 06 79 72 69 44

Jean-Pierre Pichot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires