Terroir

Carnet de voyage(s)

Sainte-Marie, la campagne en bord de mer

L’Ile de Ré authentique.
Publié le 21/08/2019
Sainte-Marie, la campagne en bord de mer
2 (40%) 4 vote[s]

Avec près de 3 500 habitants, Sainte-Marie de Ré est le village le plus peuplé du territoire rétais. Est-ce à dire qu’il est le plus urbain ? Loin de là, pour ne pas dire que c’est tout le contraire…

Du très réputé centre de thalassothérapie à la plage des Grenettes, en passant par le quartier de La Noue, Sainte-Marie s’étire sur près de cinq kilomètres entre Rivedoux et Le Bois… Et échappe à nombre des clichés qui affublent parfois l’Ile de Ré. Sainte- Marie coule des jours tranquilles et cultive son authenticité.

Des vignes et encore… des vignes !

Bien que les rivages et l’océan soient présents (nous le verrons plus loin) et avec eux les activités d’ostréiculture et de pêche à pied, Sainte-Marie est historiquement une commune agricole, centrée sur la culture de la vigne pendant plusieurs siècles. Une économie qui a donné au village sa typologie particulière : abondance de petites rues, venelles tortueuses et murs de pierres laissées à nu, caractéristiques des bâtiments agricoles et des chais. Il faut imaginer dans le village une intense vie artisanale dérivant de la culture viticole.

Pour apprécier l e s c h a rme s d’un village qui se distingue par son fleurissement, rien de tel qu’une balade à pied qui nous conduira de la place de l’Eglise à celle d’Antioche et pourquoi pas, pour les marcheurs les plus courageux, jusqu’au quartier de La Noue et sa place des Tilleuls. Rappelons que la commune de Sainte-Marie est labellisée Station Verte Vacances depuis 2002.

L’église témoigne de la longue histoire du village.

Un patrimoine remarquable

Sainte-Marie propose également quelques bel les découvertes patrimoniales. En venant de Rivedoux, l’église Notre-Dame de l’Assomption se voit de loin avec sa flèche gothique pointée vers le ciel. Et elle mérite le détour. Selon le Docteur Kemmerer, historien du territoire, elle aurait été édifiée au XIIe siècle sur les restes du château d’Eudes d’Aquitaine. Certes, plusieurs fois détruite et remaniée, il ne reste plus grand-chose de son histoire médiévale. Mais du haut de son clocher qui servait autrefois d’amer, la vue est tout simplement magnifique !

A découvrir également, les chapelles Port Notre- Dame et Saint-Sauveur ainsi que la Vierge de Morande, érigée au XIXe siècle. Sans oublier la maison du meunier et son architecture si caractéristique, réhabilitée par la commune en 2013.

La Cabane de Montamer gérée par Ré Nature Environnement, propose des activités artistiques et de découverte.

Besoin d’idées d’activités en pleine nature ?

Voilà l’endroit idéal pour passer des vacances simples et harmonieuses au plus près de la nature. C’est au coeur de paysages préservés et d’une côte sauvage que de multiples activités vous attendent.

Baignades à Montamer, l’une des plus belles plages sauvages de l’île, à l’ambiance familiale et surveillée en juillet et août. Juste derrière la plage se situe le Parc de Montamer, ombragé et parfait pour un piquenique en famille ou un apéro entre amis. Vous y trouverez aussi un terrain de pétanque, de volley, des jeux pour enfants, aires de jeux… de quoi faire du multisport !

Perchée sur la dune de la Plage Montamer, la Cabane de Montamer est un lieu magique de rencontres où se déroulent de nombreuses animations pour petits et grands, en relation avec la nature et organisées par l’association Ré Nature Environnement. Vous pouvez choisir de participer à des ateliers scientifiques ou artistiques. Durant tout l’été, une bibliothèque de plage s’installe là en partenariat avec la Médiathèque du village. De la terrasse, vous avez une vue magnifique sur la mer et vous pouvez tout simplement vous asseoir et admirer le coucher de soleil ou vous laissez bercer par le bruit des vagues. Un moment unique !

Non loin de là, se situe l’Ancre Maritaise, un endroit destiné aux amoureux de la nature et du monde marin. A travers des sorties naturalistes, visites d’écluses à poissons, conférences, ateliers enfants, expositions artistiques et thématiques, des associations reconnues comme l’Adépir, la LPO, Ré Nature Environnement, les Tardigrades… vous initient à la découverte de la diversité et de l’originalité du patrimoine naturel maritais et rétais.

l’ANCRE maritaise, paradis de la biiodiversité.

A marée basse, vous avez la possibilité de partir à la découverte de l’Estran rocheux, sableux ou vaseux en compagnie d’un guide expérimenté qui vous sensibilisera à la pêche à pied ainsi qu’à l’histoire des écluses à poissons. Sur les cent-quarante existantes à la fin du XIXe siècle sur les rivages de l’île, seules quatorze subsistent à ce jour dont huit sur les côtes de Sainte-Marie.

Un spot de surf

Sortez vos planches et rendez-vous plage des Grenettes, située à l’extrémité ouest du village, c’est le spot de bodyboard et de surf le plus fréquenté de l’île pour ses vagues.

La Côte Sauvage de Sainte-Marie.

A Sainte-Marie se trouvent aussi deux jolies places de village où se retrouver à toute heure du jour. Dès le matin, l’offre abonde sur le marché de la place des Tilleuls : on y apprécie la diversité et les produits locaux de qualité, plus tard on vient y flâner en terrasse. La place d’Antioche, est quant à elle au coeur d’un projet communal prévoyant l’installation d’un marché couvert. Deux places pour un seul village, deux quartiers pour une même envie : préserver une douceur de vivre très maritaise !

 

Pauline Leriche Rouard et Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • GISELE
    Publié le 28 août 2019

    Mes collègues élus et moi-même vous remercions sincèrement pour votre article sur Sainte Marie. La douceur de vivre sont les mots clef de Sainte Marie et vous avez su les mettre en évidence.
    Bien cordialement,
    Gisèle Vergnon

    Répondre