Loisirs

INAUGURATION

Sainte-Marie : le complexe scolaire Louis Gaucher s’agrandit

L’architecte Laurent Guillon a réalisé les plans : une extension de plus de 100m2 et un nouveau préau.
Publié le 15/11/2018
Noter cet article

Après l’ouverture de la crèche « Les petits drôles » en mai 2017, la mairie inaugurait les nouveaux bâtiments du centre de loisirs vendredi 17 octobre.

C’est sous l’impulsion de Louis Gaucher, ancien maire du village et directeur de l’école de La Noue, que les deux établissements scolaires de la commune étaient réunis pour n’en former qu’un en 1981.

Dès lors, les équipes municipales en place n’ont cessé de travailler en concertation pour créer un ensemble d’espaces cohérent où de la prise en charge des touts petits, des salles de classes, du réfectoire aux loisirs, tout est conçu p o u r l ’ é p a – nouissement des enfants.

À proximité des infrastructures sportives (skate parc, terrains de tennis, stade et gymnase) l’extension des locaux dédiés aux temps périscolaires vient compléter harmonieusement la proposition pédagogique, sur un temps voulu de détente.

Citant Montaigne en préambule de la cérémonie, « Il n’est point pour les enfants de préoccupation plus importante que leurs jeux », Le sous-préfet Pierre-Emmanuel Portheret soulignait avec un « On ne sait plus où donner de la tête à Sainte-Marie ! » enthousiaste, la pertinence d’un lieu qui concentre autour de l’instruction toutes les possibilités de divertissement.

Temps calme

Le calme, c’est bien ce qui caractérise à présent l’ambiance du centre de loisirs depuis que les animateurs soudés autour de Véronique Bonnaud en charge de sa gestion bénéficient d’une surface plus importante. Désormais, petites et grandes sections peuvent pratiquer des activités adaptées à leurs âges dans des pièces différentes, expliquait Jacqueline qui la seconde. Et autant dire que l’imagination ne fait pas défaut pour occuper de façon créative et maligne chacun d’entre eux, jusqu’à 48 l’hiver et 60 au maximum de la fréquentation ! Des enfants sollicités toute la journée qui ont bien besoin d’une parenthèse paisible dans un programme décliné au collectif.

À l’initiative des différents aménagements de ce qu’il convient d’appeler maintenant un « complexe », la maire Gisèle Vergnon a salué la qualité de l’équipe encadrante du centre, et remercié notamment l’État et le Département dont les dotations cumulées ont permis de financer pour un tiers le projet. En marge de son discours, elle annonçait la prochaine étape : « le bardage bois de l’école, en harmonie avec la crèche », façon cabane ostréicole.

Marie-Victoire Vergnaud

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires