Culture

Sculpture

Rodolphe Blandin, sculpteur au grand coeur

© Séverine Goyé - La sculpture Mot d’amour de Rodolphe Blandin actuellement sur la promenade à Rivedoux
Publié le 21/09/2021

AMOUR, cinq lettres pour un mot universel. Dans ce contexte sanitaire compliqué, Rodolphe Blandin espère apporter de l’émotion aux gens à travers son oeuvre

Vous l’avez peut-être déjà aperçue ces dernières semaines à l’extérieur de la mairie de Rivedoux ou à Saint-Martin, Mot d’amour n’en est qu’au début de son voyage. Actuellement de retour dans le village rivedousais, la sculpture est maintenant visible le long de la promenade…

Une sculpture rétaise…

Originaire de la Couarde, Rodolphe Blandin a choisi d’utiliser son savoirfaire de soudeur et un peu de son ressenti personnel pour travailler sur une oeuvre dont le symbole est universel. “J’ai souhaité créer cette sculpture à un moment où j’étais en colère, peut-être pour m’apaiser et me rappeler ce qui est vraiment important. Et en ces temps sanitaires compliqués, je me suis dit que si ça pouvait aider d’autres personnes à retrouver le sourire juste en voyant ce mot écrit là en grand, alors ce serait déjà une belle victoire… Beaucoup d’amis m’ont aidé pour sa réalisation et je tiens à le souligner”, nous confie le sculpteur.

Longue de six mètres pour un mètre de large et d’une hauteur de deux mètres quatre-vingts, l’oeuvre est aussi lourde de sens que de poids puisqu’elle pèse 1,7 tonne.

Composée principalement de matériaux recyclés ou récupérés, chaque lettre a été fabriquée différemment. Le A de couleur blanche est composé de fers à bétons récupérés sur des chantiers, le M noir vient de tôles de conteneurs, le O, quant à lui, est rouge en forme de coeur avec des papillons découpés au laser symbolisant une phrase qu’apprécie particulièrement le sculpteur qui est “avoir des papillons dans le ventre”. Enfin le U multicolore est composé de bouteilles de gaz représentant “l’économie circulaire que nous devons continuer à mettre en place et sur lesquels nos enfants ont beaucoup à nous apprendre” d’après Rodolphe, et le R doré est fait de tôles récupérées elles aussi sur des chantiers.

…pour un voyage universel

Si le premier lieu d’exposition de l’oeuvre a été Rivedoux, c’est tout simplement parce qu’un jour, Isabelle Ferré, adjointe à la culture dans la commune, a vu Rodolphe en train de construire la sculpture dans son atelier couardais, elle lui a alors demandé de quoi il s’agissait, et si elle avait déjà trouvé une place pour être exposée quelque part. Le sculpteur qui pensait juste à la mettre dans sa cour, se vit alors proposer une exposition de son oeuvre dans le village rivedousais. Emballé par l’idée, il accepta avec grand plaisir, tout comme Monsieur le Maire, Patrice Raffarin. La sculpture a ainsi trouvé place à côté de la mairie, puis a fait un petit séjour à Saint-Martinde- Ré le temps d’un week-end et est actuellement exposée de nouveau à Rivedoux, mais cette fois le long de la promenade.

“L’idée d’en faire profiter tout le monde m’est agréable car la sculpture m’appartient mais le mot est universel. Tout le monde se retrouve en lui. J’espère qu’un maximum de gens se prendront en photo avec Mot d’amour afin de répandre cette émotion contagieuse sur les réseaux sociaux et un peu partout dans le monde”, nous confie l’artiste. Oui oui vous avez bien lu, partout dans le monde. En effet, le sculpteur est en train de créer un écrin pour son oeuvre afin qu’elle puisse voyager à travers les frontières. D’abord en France, de ville en ville, puis pourquoi pas de pays en pays, mais de façon responsable et réfléchie afin que ses voyages polluent le moins possible. Au même titre que la sculpture Love de New-York, souhaitons à Mot d’amour de trouver sa place parmi les oeuvres incontournables qui nous font comprendre, juste en les regardant, que finalement il n’y a rien de plus important comme sentiment…

Stessy Bourreau

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires