Enfants et jeunes

Crèche "Les Petits Drôles"

Nils krampe fait une démonstration de RMT à la crèche Les Petits Drôles

Le RMT, solution douce pour un développement optimal des tout-petits ?

Nils Krampe fait faire un exercice à une maman, à titre d’exemple.
Publié le 10/02/2015

L’association « Les petits Drôles » a reçu la visite du praticien Nils Krampe venu exposer au personnel de la crèche et aux parents les bienfaits que pourrait amener aux bébés la pratique du RMT (Rhythmic movement training).

Le RMT est un programme basé sur les exercices rythmiques développés par le médecin psychiatre suédois Harald Blomberg. Ce médecin avait remarqué auprès d’un autre praticien, Kerstin Linde, les progrès remarquables d’enfants et d’adultes atteints de problèmes neurologiques en pratiquant des mouvements inspirés de ceux que les bébés et jeunes enfants font de façon naturelle et automatique lorsqu’ils grandissent.

Réacquérir les réflexes « archaïques »

Le RMT va magnifier les sensations de mouvements à partir des réflexes primitifs ou archaïques qui sont ni plus ni moins les programmes moteurs essentiels à notre survie et à notre développement physique, intellectuel et émotionnel. Le réflexe qui va permettre au bébé de respirer pour la première fois ou celui qui va le pousser vers le sein pour se nourrir sont des exemples de ces réflexes. Ils sont présents et essentiels durant la grossesse, la naissance et la croissance des nourrissons. Durant la croissance, chacun de ces réflexes a une phase d’activation, puis d’inhibition laissant place aux réflexes posturaux.

Le bébé suit un programme intérieur de développement moteur et d’intégration des réflexes. Par le biais des mouvements qu’il va répéter de façon rythmique ses muscles vont apprendre à travailler ensemble ainsi que les articulations et les sens tel que le toucher, le goût, la vue et l’ouïe. Ces mouvements se développent dans un certain ordre, en accord avec un programme inné, avec des variations individuelles.

Chez les sujets qui n’ont pas ou mal intégré une étape de ce développement peut apparaître des troubles de l’attention, des problèmes émotionnels, des difficultés dans les apprentissages de la lecture et de l’écriture par exemple. Ce peut être une raison à l’hyperactivité d’un enfant. La croissance et le développement de l’enfant, bien entendu ne va pas s’arrêter mais va l’obliger à développer des réflexes compensatoires pour pallier la non assimilation de tel ou tel réflexe archaïque.

Pour une reconstruction de l’enfant

Le rôle de praticien tel que Nils Krampe et de détecter par l’observation du sujet les problèmes existants et de les élucider. Il appliquera ensuite une technique de reconstruction basée sur une répétition rythmique de mouvements inspirés de ceux que les bébés font par réflexe. Il fera récupérer les réflexes mal acquis et les fera assimiler.

Beaucoup de pathologies peuvent ainsi se traiter de manière douce et naturelle ; certaines attitudes physiques comme ne pas pouvoir se tenir droit, la lecture difficile, l’hyperactivité, les problèmes relationnels, la dyslexie, l’expression orale ou écrite difficile, divers apprentissages compliqués, difficultés à dormir… Ces difficultés pouvant être la conséquence de réflexes persistants car c’est seulement quand l’enfant contrôle le mouvement qu’il peut diriger son attention vers d’autres expériences.

Vers la mise en place d’un programme annuel à la crèche ?

Nils pratique dans son cabinet sur enfants et adultes mais s’intéresse beaucoup à une application du RMT dans les crèches afin de détecter les pathologies et les corriger le plus tôt possible pour une croissance et un apprentissage optimum des bébés et jeunes enfants.

La raison de sa venue aux « Petits Drôles » est donc une présentation aux parents et aux puéricultrices, leur implication conjointe étant primordiale pour la mise en place d’un programme annuel.

Patrice Pozzi

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires