Vie politique

Conseil municipal - 27 novembre 2020

Rivedoux-Plage : une commune médiatisée

Une émouvante vidéo sur la cérémonie du 11 novembre à Rivedoux a été réalisée par Baptiste Turbé
Publié le 29/11/2020

En introduction du Conseil municipal de Rivedoux-Plage du 27 novembre, une vidéo sur la cérémonie du 11 Novembre (sans public, crise sanitaire oblige) joliment réalisée par le Rivedousais Baptiste Turbé a été projetée

Après la validation à l’unanimité des comptes-rendus des deux dernières séances (en ligne sur le site de la Mairie), les trois points suivants de l’ordre du jour concernaient la création d’un poste d’adjoint technique au 1er janvier 2021 et d’un poste de rédacteur territorial à compter du 15 février 2021, ainsi que l’octroi d’une prime exceptionnelle Covid-19.

Une prime exceptionnelle Covid-19 pour tous les agents de la Commune

Lisa Teixeira, DGS de la Commune, « a nettoyé le tableau des effectifs », fait appel à candidatures et listé toutes les charges en plus qu’a dû assumer le personnel communal durant l’état sanitaire entre le 24 mars et le 10 juillet 2020, afin de déterminer au plus juste l’attribution de cette prime nette d’impôts sur laquelle a ensuite longuement planché la Commission ressources humaines. Le Maire a expliqué le choix d’allouer cette prime à tous les collaborateurs de tous les services, sans exclure l’école, par exemple : « Contrairement à d’autres communes qui ont estimé que l’école étant fermée les personnels y travaillant n’étaient pas concernés, je rappelle que cette prime concerne la période du confinement et du déconfinement jusqu’au 10 juillet : Or l’école a dû faire un gros travail pour assurer la reprise des classes avec une adaptation très importante, dans le cadre du protocole sanitaire, ses personnels sont tout autant concernés. A Rivedoux nous prenons en compte toute la période et pas seulement le confinement.

Il faut bien sûr justifier de l’accroissement de l’activité, service par service. Lisa a fait une première proposition de prime agent par agent pour la période de confinement, puis elle a réajusté en tenant compte de la période de déconfinement. Nous avons donc décidé d’attribuer des primes de 330€, 500 €, 660€ ou 1000€ (le plafond autorisé) en fonction de la situation, de la surcharge de travail et de l’exposition aux risques de chaque agent, cette prime est largement méritée, le personnel a été très volontaire, à l’écoute, disponible. C’est pourquoi la Commission RH propose de verser une prime à l’ensemble du personnel. Le coût total pour la collectivité est de 16 380 €, sans charges sociales et non imposable pour le personnel, cette prime n’est pas reconductible. Evidemment, les agents absents, en disponibilité, etc. n’y ont pas droit ».

L’éclairage de l’autel et des vitraux de l’église bientôt prévu

Plusieurs décisions modificatives au budget général et au budget annexe du Quartier du Château ont été également approuvées à l’unanimité. Côté investissements, la Commission cimetière a proposé d’équiper celui-ci de cavurnes (petits caveaux pour les urnes) pour un montant de +5000 €, l’hôtel de ville nécessite quelques ajustements dans l’attente de réaménager l’actuelle mairie, notamment quelques travaux intérieurs dans l’opération « ouvertures » (+ 6700 €), la restructuration des locaux de la mairie (peinture, placard bois, électricité… pour + 5000 €), des travaux de patrimoine à l’école ainsi qu’un éclairage de façade (5360€), l’éclairage de l’autel de l’église et la mise en valeur des vitraux (+11 000 €), enfin une opération voirie rue des Jardins (+ 4500 €) n’étaient pas non plus prévus dans le budget 2020, ou pour des montants insuffisants. Ce montant modificatif total de 37 560 € sera financé par des recettes suivantes : taxe d’aménagement, PAE Aménagement, Fonds de concours.

Côté fonctionnement, ce sont + 17 600 € de dépenses (-4500 € sur les cérémonies, + 17 000 € prime Covid-19, + 4800 € fonds de péréquation, et + 500 €) qui seront absorbées par l’augmentation des recettes (+7 600 €) et par la vente de concessions (+ 10 000 €).

Le budget annexe du Quartier du château, supporte désormais toutes les dépenses le concernant et a été créé afin d’avoir une comptabilité la plus sincère possible. Toutes les études du cabinet Atelier 360°, d’un montant de 16 193€, qui avaient été inscrites au budget général, ont été transférées au budget annexe, simple jeu d’écritures comptables.

Les travaux prévus pour l’église sont de deux types : « L’éclairage de l’autel est extrêmement défaillant et ensuite je souhaite que l’on mette en valeur les vitraux qui sont magnifiques, je vous demande de m’autoriser à lancer les travaux, signer le devis Citéos pour l’éclairage de l’autel, avec une somme prévisionnelle autour de 10 000 € pour autel et vitraux, les devis ne sont pas encore assez affinés.

Une demande de subvention a été faite auprès du service culture du Conseil départemental, par l’intermédiaire de Stéphane Villain, et auprès du Fonds de sauvegarde du patrimoine. » a précisé Patrice Raffarin.

Un reportage TV très remarqué

Le reportage sur la Commune, passé sur une grande chaîne nationale il y a quelques semaines, a fait l’objet de différents commentaires, certains Rivedousais ne comprenant notamment pas pourquoi dans un reportage sur Rivedoux c’est le marché et la plage de La Flotte qui ont été filmés. « Le fil conducteur était notre directeur d’école, l’équipe de tournage l’a suivi tout au long d’une journée. Or il habite La Flotte, on le voit donc s’arrêter sur le marché et se balader sur la plage de cette commune. Il n’en reste pas moins que ce reportage est une très belle vitrine pour notre village et le journaliste m’a dit que suite à celui-ci il est en veille sur Rivedoux avec l’accord de sa direction, il est prêt à revenir aussitôt pour relater une activité »

Les élus référents rivedousais (4 au lieu des 2 prévus, du fait du nombre d’ateliers à suivre) dans le cadre du Schéma de développement durable ont été désignés. Les délégués communautaires ont préféré que ce soient des élus non déjà présents au Conseil communautaire. Maxime Vaux s’est porté volontaire pour les ateliers économie et logements sociaux, Philippe Lavaud pour l’atelier Patrimoines, Philippe Tréhello pour les ateliers Aménagement du territoire et mobilité et Isabelle Ferré pour l’atelier déchets.

Refus catégorique du transfert automatique de la compétence voirie

Parmi les questions diverses, le Maire a expliqué en quoi consiste le transfert des pouvoirs de police spéciale du maire vers la Communauté de Communes. Celui-ci comprend différents domaines, la Commune pouvant refuser. Parmi les cinq pouvoirs, ceux de l’assainissement, de la collecte des déchets ménagers, de la réalisation d’aires d’accueil pour les gens du voyage (Site protégé, Rivedoux n’est pas concernée), de la procédure péril peuvent être transférés à la CdC, la commune y est favorable. Par contre, « concernant la compétence voirie, qui concerne la police de la circulation, de la réglementation sur les stationnements, etc, j’émets un non catégorique, je veux que ce soit un pouvoir de police du Maire et puis la Commune de Rivedoux a des projets importants à venir. La voie Sud est loin d’être faite, on en reparlera. On doit rester maître chez nous, les enjeux sont extrêmement importants pour Rivedoux-Plage, je dis donc non au transfert automatique de cette compétence ».

La Commune vient de recevoir le bilan de la qualité des eaux de baignade 2020 pour ses trois sites, qui sont en classement excellent, comme cela est le cas depuis plusieurs années. Ce sont a minima seize prélèvements qui sont effectués sur la haute saison estivale. « Cela permet d’anticiper pour l’année à venir » a précisé Patrice Raffarin.

Des rendez-vous festifs et instructifs

Le repas des aînés ne pouvant pas avoir lieu, 500 colis seront préparés le 30 novembre, afin d’être distribués aux Rivedousais de plus de 70 ans. Ils contiennent 80 % de denrées alimentaires rivedousaises, avec quelques autres origines pour les produits festifs qui n’existent pas sur la commune. La distribution aura lieu les mardi 15 et mercredi 16 décembre de 10h à 12h et de 14h à 16h, et un portage à domicile est prévu pour les aînés qui ne pourraient se déplacer.

Le Maire prévoit courant décembre une réunion Mobilité afin de restituer les résultats de l’étude réalisée par un ingénieur, ouverte au Conseil municipal et à la presse, toute réunion publique étant proscrite.

Autre rendez-vous intéressant en petit comité prévu mi-décembre, la LPO viendra présenter le diagnostic qu’elle a réalisé et le plan de gestion à venir pour l’Aire naturelle des Tamaris, agréée refuge LPO.

S’agissant du marché de Noël de Rivedoux : « Nous le maintenons avec force, les 12 et 13 décembre, avec la participation des commerces locaux et du marché couvert – il y aura 13 chalets alimentaires et 13 non alimentaires – et différentes animations (Résonance, Père Noël, animateur…). On attend le retour de la préfecture, comme il est tout en extérieur je n’ai pas trop de crainte à l’égard du Covid mais plus de Vigipirate, nous avons donc prévu un dispositif de sécurité renforcé. Il faut essayer de sauver ce que l’on peut, donner une dimension festive à cette fin d’année morose » a conclu Patrice Raffarin.

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires