Transports

Mobilité - Ile de Ré

Rezo Pouce, un réseau d’auto-stop solidaire & organisé

© Nathalie Vauchez - Emeline Chiorozas, Lucille Saulnier et Lina Besnier ont inauguré le 10 septembre dernier Rezo Pouce à Saint-Clément-des-Baleines, place de l’Eglise
Publié le 15/09/2021

Depuis la seconde semaine de septembre 2021, 48 « Arrêts sur le Pouce » sont matérialisés à des endroits stratégiques et sécurisés sur les dix communes de l’île de Ré. Adhérente depuis décembre 2020* à la SCIC** Rezo Pouce, la Communauté de Communes entend ainsi proposer « une nouvelle offre de mobilité », mélange subtil de covoiturage du quotidien et d’auto-stop pour tous

3L’île de Ré a une tradition d’auto- stop, d’entraide et de solidarité » rappelle Lina Besnier, vice-présidente de la CdC de l’île de Ré en charge de la mobilité, « il serait bien de la retrouver. »

En mode Stop ou avec l’Appli, Rezo Pouce cible principalement les trajets du quotidien entre « voisins ». Il permet de se retrouver facilement entre conducteur et autostoppeur.

En mode stop

Après avoir rejoint la communauté Rezo Pouce en vous inscrivant (c’est mieux mais non obligatoire) sur l’application ou dans votre mairie (avec photocopie d’une pièce d’identité) vous pouvez partager vos trajets de façon flexible et immédiate en vous rendant à un « Arrêt sur le Pouce ». Passager, vous sortez votre pancarte fournie dans le Rezo kit*** – une ardoise effaçable mise à disposition par la CdC ou une simple feuille papier – avec mention de votre destination, vous tendez le pouce et souriez ! En moyenne, dixit le réseau, un conducteur s’arrête en 6 minutes… Vous êtes conducteur ? Placez votre autocollant sur votre pare-brise afin d’être identifié et soyez attentifs aux auto-stoppeurs se trouvant à un Arrêt sur le Pouce.

48 arrêts ont été identifiés par la CdC sur les dix communes, allant de trois à Loix jusqu’à six à Sainte-Marie, Saint- Clément et Les Portes, des communes très étendues. Ils ont été choisis pour leur situation stratégique mais aussi par la sécurité qu’ils offrent. Trop souvent les auto-stoppeurs se placent à des endroits où il est compliqué, voire dangereux, de s’arrêter.

Avec l’Appli

Vous souhaitez bouger de façon plus organisée ? Utilisez l’application Rezo Pouce. Les conducteurs y publient les trajets qu’ils souhaitent partager. Les passagers peuvent visualiser tous les trajets proposés ou indiquer leurs trajets recherchés. Ceux-ci peuvent être immédiats ou différés dans le temps. Vous pouvez aussi associer un hashtag à votre trajet (ex : #GareVille). En créant ou vous abonnant aux hashtags qui vous intéressent vous visualiserez facilement tous les trajets publiés avec ceux-ci.

Sur l’Appli vous pouvez voir le profil des conducteurs et passagers, en mode Stop la carte de membre et l’autocollant conducteur vous indiquent l’appartenance au réseau Rezo Pouce.

Cet autostop organisé et ponctuel est gratuit, à la différence d’un BlaBlaCar par exemple. Toutefois, si vous faites régulièrement des trajets avec le même conducteur vous pouvez proposer de participer aux frais de carburant (environ 5 cts par km).

Pourquoi adopter Rezo Pouce ?

Il y a le côté convivial bien sûr, cela permet d’échanger avec d’autres Rétais ou personnes séjournant sur l’île, créer du lien social, se faire de nouveaux amis… L’éco-responsabilité est un second avantage, puisque partager ses trajets, c’est moins de voitures sur les routes. Enfin, partager ses trajets relève du bon sens : une voiture peut transporter jusqu’à cinq personnes voire plus. Lutter contre l’ « autosolisme » et transformer nos voitures en mini modes de transport en commun est une démarche citoyenne.

Pour Lina Besnier, vice-présidente de la CdC de l’île de Ré en charge de la mobilité « Rezo Pouce est un complément aux offres de transport existantes. Il peut cibler les jeunes ou seniors qui ne disposent pas, ou plus, d’un véhicule et ont des besoins de déplacements moins réguliers que les actifs…Ce dispositif trouve parfaitement sa place dans les territoires ruraux comme celui de l’île de Ré, qui dispose par ailleurs d’axes routiers structurants. »

A noter que si ce dispositif est ouvert aux mineurs, ceux-ci doivent présenter une autorisation parentale et leur carte d’identité afin de se voir remettre une carte Rezo Pouce Ado. La charte Rezo Pouce précise que « le covoiturage des mineurs reste sous la responsabilité totale et entière du responsable légal ». De manière plus large, cette charte précise que « La SCC Rezo Pouce et la collectivité qui le mettent en oeuvre ne sont pas responsables des dommages directs et indirects liés à son fonctionnement… »

Si ce dispositif vise d’abord les petits trajets à l’échelle de l’île de Ré, d’autres collectivités de Charente- Maritime y ont aussi adhéré et la Ville de La Rochelle est disposée, selon Lina Besnier, à installer quelques panneaux Rezo Pouce. Cette mutualisation peut ainsi faciliter le développement des trajets incontournables de l’île de Ré vers la gare, l’hôpital, la fac, etc.

Une raison de plus de devenir Rezopoucien.ne !

*Lors du Conseil communautaire du 11 décembre 2020, sur proposition de Lina Besnier, vice-présidente déléguée à la mobilité, les élus communautaires ont délibéré à l’unanimité en faveur de l’adhésion de la CdC de l’île de Ré à Rezo Pouce. Lire notre article dans Ré à la Hune N° 216 et sur realahune.fr

**Société coopérative d’intérêt collectif.

***Le Rezo kit composé aussi d’une carte de membre, d’un macaron autocollant, de la liste des Arrêts Pouce, d’un guide pratique et d’un livret avec un mode d’emploi et la liste des 48 Arrêts Pouce, des conseils et la charte Rezo Pouce.

Promotion du dispositif

La CdC sera présente avec un stand Rezo Pouce animé par Lucille Saulnier, chargée de mission mobilité durable à la CdC, sur les marchés lors de la semaine de la mobilité et en ce mois de septembre :

– Jeudi 16 à Saint-Clément

– Vendredi 17 à Loix

– Samedi 18 au salon de l’écomobilité au Bois-Plage toute la journée

– Lundi 20 à Ars-en-Ré

– Mardi 21 à Sainte-Marie de Ré, place d’Antioche

– Mercredi 22 à Rivedoux-Plage

– Vendredi 24 à Sainte-Marie de Ré, place des Tilleuls le matin et pour la journée écocitoyenne

Infos dispensées et inscriptions possibles directement sur place.

 

Un schéma directeur des pistes cyclables

Lina Besnier souhaite proposer aux élus communautaires l’élaboration d’un schéma directeur des pistes cyclables, en y associant les communes et les usagers, qui viserait à bien identifier les points noirs du réseau, les portions manquantes, et les améliorations à apporter à la signalétique. Eviter les traversées de RD, qui créent des bouchons monstres en période estivale et grands week-ends, ferait partie du cahier des charges.

« Les pistes cyclables ont été d’abord conçues pour des usages touristiques et de loisirs, il faut en faire désormais un réseau de mobilité douce à part entière, faciliter les déplacements quotidiens et les trajets domicile-travail. Un schéma directeur aurait l’avantage que tout le monde sache où et quand des travaux seront programmés. Ce travail doit être fait avec le Département qui est Maître d’ouvrage », explique la vice-présidente de la CdC en charge de la mobilité

 

Covoiturage hier et aujourd’hui

Il y a une bonne dizaine d’années, la CdC avait lancé un site dédié au covoiturage, qui n’a pas répondu à ses attentes. « Il n’était pas très visible, le nombre d’utilisateurs était trop restreint, le type de trajets n’était pas domicile/travail mais plus des trajets ponctuels. Il a été ainsi compliqué de capter les usagers. On a fusionné avec la plateforme de covoiturage 17 du Département », explique Emeline Chiorozas, responsable du service mobilité de la CdC.

 

Coût pour la CdC La CdC a payé une adhésion de 4000 € la 1ère année et paiera 3000 € par an, soit 10 000 € sur 3 ans. Cela ne coûte rien à l’autostoppeur

 

Infos & inscriptions

Dans toutes les mairies de l’île de Ré et sur le site Rezopouce.fr Facebook Instagram Twitter / rezopouce Téléchargee l’appli sur Google play ou dans l’App Store #PaartageonsNoTrajets Plus d’infos : Service mobilités de la CdC : 05 46 66 56 69 mobilites@cc-iledere.fr

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires