Culture

Peinture et sculpture

Rencontres du troisième type tous les mardis à la Galerie Glineur

Béatrice Terra et Yannis Lagresle seront présents à la galerie tous les mardis de l’été de 18h30 à 20h.
Publié le 14/08/2019
Noter cet article

Béatrice Terra et Yanis Lagresle exposent leurs oeuvres à Saint-Martin. L’une peint, l’autre sculpte, tous deux portent un regard attendri sur l’ironie de nos vies.

Pour elle ce sont des portraits d’hommes. Souvent des grands formats, nouvellement des petits, mais dans le cadre, qui semble là représenter le carcan de l’injonction sociétale à la conformité, toujours des personnages comme médusés par la destinée humaine. Les uns se grattent la tête, les autres écartent les bras en signe d’impuissance, certains sont affalés sur une chaise avec le poids de leurs tâtonnements pour seul support. Les visages, jamais figés, portent les milles traits de l’expression tantôt de la fragilité ou de l’indignation, aux choix…De la possibilité de s’interroger en tous cas.

Béatrice Terra nous livre une peinture sensible, en marge des certitudes que notre époque voudrait imposer. Lui se multiplie par la magie des « Yayas »…Les petits bonshommes en terre cuite de Yannis Lagresle, cherchent eux aussi une porte de sortie. Tous semblent se demander quel sort leur est réservé sur cette planète qui peine à tourner rond.

Bouche bée dans leurs machines de guerre (des véhicules improbables entièrement conçus à partir de pièces industrielles chinées et recyclées) : à nous d’imaginer s’ils vont foncer droit ou s’envoler pour quitter leur condition. À leur manière, les deux artistes osent l’éloge de la lenteur et par là signifier la déroute des chemins tracés par la performance.

Un regard à poser… Une impression et des mots pour l’habiller et échanger

On conserve parfois des galeries la vieille image des lieux sacrés où il convient de faire silence face à tant de beauté. La vitrine alors attirante prend soudain l’allure d’un bouclier, paravent d’une salle à ne pénétrer qu’en initié. Pour Aurélie Legros-Glineur l’art se partage en convivialité et simplicité. Son accueil attentif est l’occasion d’inviter chacun à pousser la porte pourvu qu’il fasse preuve d’une belle curiosité. Ainsi, tous les mardis, c’est permis rue de Sully ! Béatrice et Yannis, duo à la création et complices à la ville seront présents tous les soirs de débuts de semaine jusqu’au 20 août pour échanger autour d’un verre leur vision d’un monde qu’ils transcendent par leurs oeuvres. Depuis peu, le couple a trouvé ses marques sur l’île où il séjourne régulièrement. S’ils travaillent la majeure partie du temps à Montbrison dans la Loire, chacun possède désormais son propre atelier ici, et la possibilité de s’y inscrire davantage fait partie des questions qui nous vaudront sans doute l’inspiration de nouvelles toiles et sculptures.

À quoi bon expliquer une oeuvre d’art ? Le sujet était posé en philo cette année, mais à Saint-Martin personne ne vous demandera de rendre une copie.

Galerie Glineur 18, rue de Sully à Saint-Martin de Ré www.galerieglineur.fr

Marie-Victoire Vergnaud

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires