Culture

Théâtre

Guillaume Audooren du Collectif La Bouée

Recyclage théâtral à La Maline

Guillaume Audooren
Publié le 15/10/2013

Le spectacle qui sera joué à La Maline, vendredi 18 octobre, est une comédie écrite et mise en scène par une dizaine de jeunes gens constituant le Collectif La Bouée,  accueilli à trois reprises en résidence d’artistes.

Peut-être est-il bon de rappeler sommairement ce qu’est une résidence d’artistes. Cette résidence  propose un lieu pour vivre et travailler à un ou plusieurs jeunes artistes ayant un projet à réaliser. C’est une manière de favoriser la création en sortant l’artiste de son milieu habituel et en lui permettant de se consacrer à son projet, loin de toutes contraintes. La Maline propose à la fois un lieu de vie agréable et une scène équipée où répéter pour ceux qui font du théâtre. Catherine Wojcik s’investit énormément dans ces résidences car elles lui permettent de découvrir de nouveaux talents et de programmer des spectacles de qualité à des coûts moins élevés car la relation avec l’artiste n’est plus uniquement commerciale. Onze jeunes gens comprenant des comédiens, des costumiers, un chargé de l’accompagnement musical, un autre des éclairages ont vécu en vase clos dans ce lieu de rassemblement pour eux qui viennent d’un peu partout en France et même de Belgique. Ils se retrouvent à La Couarde pour s’immerger totalement dans leur projet et en rupture avec leur milieu habituel trouvent plus aisé de se consacrer à la création. Ils apprécient les séjours à La maline pour les facilités qui leurs sont faites et l’efficace soutien de Catherine Wojcik, mais aussi pour le décor exceptionnel que leur offre l’île de Ré dont ils profitent au maximum, allant jusqu’à faire certaines répétitions sur la plage maintenant qu’elle est libérée des vacanciers.

Les deux premiers séjours du Collectif de La Bouée ont été consacrés à l’écriture de « Rien ne se perd », une pièce écrite à partir des plus grandes répliques du théâtre classique et travaillée sur le réagencement des matières dites recyclables. Puis une troisième et dernière session a été consacrée en octobre, juste avant la Première de vendredi, à la mise en scène et à la finalisation des costumes. Dans cette comédie mise en scène par Béatrice de la Boulaye, vous retrouverez : une reine, une princesse, une fausse ingénue, un prince, un traître et un musicien… et Molière qui répondra à Shakespeare qui répliquera à Feydeau qui ripostera à Hugo… qui… à Racine, à Dante, à Musset… Cette troupe nous avait précédemment ravis avec son adaptation du livre de Boris Vian « L’Écume des jours » et sa mise en scène inventive. Gageons qu’une fois encore ils sauront nous séduire.

 

Comédiens : Cindy Doutres, Blandine Bury, Diana Laszlo, Romain Vissol, Vincent Londez

Musique : Pierre Gascoin – Éclairages : Olivier Germain

Costumes : Nousch Ruellan, Guillaume Audooren, Matys Gilbert

Mise en scène : Béatrice de la Boulaye

 

 

Rien ne se perd par le collectif La Bouée à La Maline

Béatrice de la Boulaye

 

Le collectif la bouée en résidence à la maline

Nousch Ruellan

 

 

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • marie
    Publié le 12 août 2016

    Je dois faire une affiche pour la venue de La bouée dans la ville où je travaille.
    J’aimerais me servir de la belle photo de Guillaume pour l’illustrer. Est -elle libre de droits ?
    Cordialement

    Répondre