Culture

Festival

Ré Majeure : la quintessence de morceaux choisis pour mettre en lumière l’île de Ré

Musique, poésie et prouesses vocales à savourer avec Marc Mauillon dans le délicieux décor du Fort La Prée. © Inanis
Publié le 20/10/2019

Pour nous, Marc Minkowski a choisi de battre la mesure sur nos terres, même hors saison, grâce à un concentré de ses plus belles découvertes, glanées au détour de ses itinéraires mélodiques.

À la baguette avec les Musiciens du Louvre (l’orchestre qu’il a fondé en 1982 pour relire le répertoire baroque, classique et romantique sur instruments d’époque) et le plus souvent depuis 2015, affairé à diriger l’Opéra de la ville aux vignobles, il virevolte la plupart du temps un peu partout dans le monde, comme les notes des partitions qu’il ne cesse de réinventer. Le voici qui rentre du Japon pour honorer spécialement un rendez-vous cher à son coeur. Car c’est bien sur l’île de Ré qu’il a trouvé les pulsations de ses émotions.

Jeunes talents à la loupe

Ils sont jeunes, fougueux et leur talent n’a pas échappé à la perspicacité de Marc Minkowski qui dès les débuts de leur formation les convoquait sur l’île en 2015. De retour d’une tournée aux Etats-Unis et avant de s’envoler vers l’Allemagne dès le 3 novembre, le Quatuor Arod nous revient en ouverture du festival à La Flotte avec notamment Schubert, chouchou de leur répertoire cette année.

Révélation instrumentale aux Victoires de la Musique 2018, la virtuosité de Bruno Philippe au violoncelle avait fait sensation lors de la dernière édition. En solo, entre suites de Bach et Caprices de Carlo Alfredo Piatti (Franz Liszt surnommait le compositeur le « Paganini du violoncelle »), l’interprétation enlevée du prodige devrait faire sensation à Loix. Très actif au sein de festivals qu’il a cofondés ou dirige (Festival de Pâques de Deauville, « Les vacances de Monsieur Haydn » à La Roche Posay), Jérôme Pernoo entretient une complicité musicale de longue date avec notre dévoué chef. Il est d’ailleurs un fidèle compagnon des « Musiciens du Louvre ». Le violoncelliste se produira avec Thibault Noally au violon le 2 novembre en l’église de Saint-Martin.

À 26 ans, Bruno Philippe est déjà titulaire
de plusieurs prix pour ses performances
spectaculaires. Il sera présent le 2
novembre à l’église de Loix.© Philippe Matsas

Récital, opérettes et musique pas bête

Inédit ! Ce sera son tout premier récital sur l’île et l’occasion pour Ré Majeure d’investir entre autres lieux d’exception le Fort de la Prée. Une belle résonnance donc pour Marc Mauillon, connu pour défendre un patrimoine vocal oublié, que de se produire en ce site historique. Tantôt baryton, tantôt ténor au gré de l’étendue et la singularité de son répertoire, lui aussi fut distingué en 2010 par une nomination dans la catégorie Révélation Artiste Lyrique des Victoires de la musique.

Le dimanche 3 novembre, Marc Minkowski dirigera lui-même les 80 musiciens du conservatoire de Bordeaux pour l’hommage rendu à Offenbach dont on fête le bicentenaire de la naissance. Il sera question de valoriser la personnalité hors du commun de la cantatrice favorite du compositeur : Hortense Schneider.

Et puisqu’il n’est pas question d’évincer le jeune public de ces rencontres musicales, « Musique pas bête » revient avec l’excellent Nicolas Lafitte qui délaissera le temps d’une pause les studios de Radio France pour ce rendez-vous désormais traditionnel. S’il s’agissait les années précédentes de visiter l’histoire de la musique en atelier, c’est un véritable concert-spectacle qui sera proposé cette fois, à destination de tous les spectateurs à partir de 6 ans.

Du 1er au 3 novembre 2019 à La Flotte, Saint-Martin, Loix et Ars Le festival est labellisé « sites en scène » Tarif attractif à Ars le dimanche 3 novembre pour le concert hommage à Offenbach : 12 € Réservations et programme complet : La Maline / CDC – 05 46 29 93 53 www.lamaline.net La Coursive – 05 46 51 54 02 www.la-coursive.com

Marie-Victoire Vergnaud

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires