Services

Cabinet de radiologie de saint-Martin-de-Ré

Le cabinet de radiologie, de Saint-Martin (île de Ré), clair et accueillant

Une prestation médicale qui sécurise la population

Le cabinet de radiologie, clair et accueillant
Publié le 23/06/2015

Son implantation doit beaucoup au hasard et au coup de foudre d’un grand navigateur, amoureux de la mer et de l’île de Ré. C’est ce qui conduisit le docteur Delvaux à créer son cabinet de radiologie à Saint-Martin en 1982, repris par le Docteur François Brunetti, entouré d’un personnel fidèle depuis 30 années.

Le cabinet apporte un service de proximité et de qualité à de nombreux Rétais et estivants. Les rumeurs récurrentes sur le départ à la retraite du docteur Brunetti et l’avenir du cabinet de radiologie circulent et inquiètent la population attachée à ce service médical.

Un intérêt social et médical incontestable

Offrant la possibilité d’un examen rapide, à proximité, avec un plateau technique actualisé et performant, le cabinet de radiologie est inscrit dans le paysage du suivi médical des rétais. Son existence n’est pas neutre dans le choix du lieu de résidence ou de villégiature de certains résidents souffrants. Avec le vieillissement de la population insulaire, l’isolement familial, les difficultés de déplacements en haute saison, Rétais et touristes apprécient de pouvoir faire sur place les examens que nécessite leur état de santé. La tendance facile du « Tout à La Rochelle » n’est pas accessible à tous !

Quand on considère cependant le faible nombre de radiologues qui sortent de formation en France, les cabinets qui ferment dans les petites villes rurales, faute de pouvoir équilibrer les coûts de fonctionnement ou de ne pas pouvoir actualiser le matériel, on se dit qu’il existe bien une exception rétaise ! Car aujourd’hui les exigences technologiques et financières imposent le regroupement de praticiens dans de grands centres spécialisés.

Pour combien de temps encore aurons-nous notre cabinet rétais ?

En 2012-2013 le Conseil de développement, aujourd’hui réformé par la loi, s’est préoccupé de l’avenir du cabinet. L’étude complète produite par Bernard Bordier, les enquêtes de satisfaction majoritaire auprès des médecins et de la population, ont fait l’objet d’un rapport remis aux élus, démontrant l’impact, les services rendus par le cabinet de radiologie, et préconisant des pistes pour la continuité du service, dont un rapprochement avec le service public hospitalier. Les projections financières établies restèrent sans suite, nécessitant un engagement fort des élus communautaires et le soutien financier des collectivités pour limiter le risque d’exploitation du groupe hospitalier, alors dans une situation d’endettement.

« En attendant un successeur, mon départ à la retraite n’est pas d’actualité ! »

Le Docteur Brunetti souhaite avant tout la pérennité du cabinet de radiologie de l’île de Ré.

Le Docteur Brunetti souhaite avant tout la pérennité du cabinet de radiologie de l’île de Ré.

Seul un rachat privé du cabinet peut donc être envisagé, et le docteur Brunetti, qui n’en fait pas une exigence financière, souhaite avant tout la pérennité du cabinet. Il multiplie les contacts auprès de ses confrères afin que les Rétais bénéficient à l’année et quel que soit le flux de population, d’une médecine d’utilité publique. « L’exercice réglementé, sous contrôle de l’Etat et de la profession, est à l’origine d’une pénurie croissante de spécialistes dans notre pays », explique-t-il. « En attendant de trouver un successeur, mon départ à la retraite n’est pas d’actualité et toute l’équipe médicale qui m’entoure travaille sereinement. Pour ce qui me concerne, médecin d’expérience, je suis heureux d’exercer la radiologie dans l’île de Ré avec la proximité et la confiance de mes patients. Je suis toujours passionné de médecine et je continuerai à exercer mon métier et à représenter ma profession au niveau national ». Patients rétais et visiteurs peuvent être tranquilles, la volonté du docteur Brunetti et le charme de l’île de Ré finiront bien par séduire un spécialiste libéral qui prendra la relève.

Michel Lardeux

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires