Loisirs

Loisirs

Pour sa 11ème saison, La Fête du Coquillage devient éco-responsable

La fête du coquillage est une réussite collective.
Publié le 18/09/2019
Pour sa 11ème saison, La Fête du Coquillage devient éco-responsable
5 (100%) 1 vote[s]

Elle clôture la haute saison dans la bonne humeur et remplit le Port de Saint-Martin plus sûrement qu’un 15 août. La Fête du Coquillage c’est bientôt !

Sa onzième édition sera la première du nouveau Président du Cercle Nautique Martinais puisque Philippe Carruel a succédé à Guy Mallet.Déjà très impliqué dans son organisation, Philippe avait notamment mis en place la tombola. Devenu chef d’orchestre, il assure le changement dans la continuité, avec cette année une belle nouveauté.

Un succès collectif

La Fête du Coquillage est l’exemple d’une réussite collective. Car c’est finalement toute l’Ile de Ré qui se mobilise pour qu’elle soit belle. Tables et chaises sont prêtées par la commune de Saint-Martin mais aussi celles de Rivedoux, La Flotte et le Bois-Plage, le stand de moules et vanets est tenu par l’Amicale des Anciens Cols Bleus de l’Ile de Ré, et il faut quinze personnes pour ouvrir les cinq-cents kilos de vanets et les deux-cent-cinquante kilos de moules. Quant aux deuxcent- cinquante kilos d’huîtres en provenance de l’ostréiculteur Jean- François Beynaud, il faut de neuf à douze personnes pour les ouvrir.

Citons aussi le COS de Saint-Martin, responsable des quatre-cents kilos de frites tandis que le CNM tient lui le stand pâtisseries et boissons. En tout, ce sont quelques quatre-vingts personnes qui s’affairent sur le Port de Saint-Martin chaque dernier samedi de septembre. Et n’oublions pas les commerçants donateurs des lots de la tombola.

Une innovation éco-responsable

Philippe Carruel est satisfait et il a raison : désormais, la Fête du Coquillage va trier ses déchets. Une première qui donne à la fête une dimension différente. Cette initiative est le résultat d’une collaboration entre la CdC et la Mairie de Saint-Martin, suite à une réunion organisée par la conseillère municipale Belinda Martin.

Pour assurer sa qualité, le public n’aura pas accès à l’espace tri et ce seront donc huit personnes qui desserviront les tables et assureront la répartition des barquettes en aluminium, des plastiques et du verre dans les containers appropriés. En revanche, une grande banderole prendra place sur l’îlot et un flyer d’information sera présent sur les tables, afin d’expliquer le tri aux convives. Une belle initiative qui, Philippe Carruel l’espère en tous cas, « fera peut-être des émules pour d’autres fêtes sur le territoire ».

Au programme

Comme le veut la tradition, les festivités ouvriront à 16 heures avec les (toujours très appréciés) brésiliens Batala, dont la déambulation se fera en alternance avec La Banda les copains d’accord, groupe landais qui fête cette année son quinzième anniversaire. Avec trente à trente-cinq personnes dans chaque groupe, cela promet de faire du bruit ! Pendant ce joyeux défilé sur le port et les rues adjacentes, il sera temps de se munir de ses tickets de dégustation, sans oublier celui de la tombola. Il faudra attendra 20h30 pour le tirage de celle-ci mais pour se restaurer, les stands seront ouverts dès 17 heures.

La soirée continuera comme le veut la coutume jusqu’à 23 heures avec DJ ALEXANDRE pour nous faire danser.

Tout est donc prêt. Reste toujours la même inconnue, la météo. Mais La Fête du Coquillage semble protégée par Poséidon lui-même. Si le temps n’a pas toujours été à la chaleur, il n’a jamais plu. Espérons donc en une chaleureuse journée d’été indien. Rendez-vous le 28 septembre sur le Port de Saint-Martin !

La Fête du Coquillage Samedi 28 septembre de 16h à 23h au port de Saint-Martin

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires