Sports

Loisirs

Plusieurs évènements rétais annulés, des doutes sur le Tour de France en 2020

Les organisateurs de l'île aux Livres maintiennent pour le moment l'édition 2020, prévue du 7 au 9 août
Publié le 21/04/2020

Les annonces d’annulation d’évènements sur l’île de Ré cet été 2020 se succèdent

Il fallait s’y attendre. Du fait du contexte sanitaire, plusieurs organisateurs ont annoncé cette semaine l’annulation de leur festival édition été 2020 : Ile de Ré Photo Club ne proposera pas son festival photo, Jazz au Phare (St Clément) est annulé comme nous l’a confirmé Jean-Michel Proust, directeur artistique du festival qui se tient généralement en août, tout comme Jazz en Ré (Saint-Martin de Ré), Daniel Lagarde ne souhaitant pas faire prendre de risques à son équipe bénévole et aux nombreux spectacteurs. Il en va de même pour le festival musical des 4 Saisons de Bernard Dorin.

Rappelons aussi l’annulation des Francofolies 2020 annoncée il y a dix jours sur cette page. Nombre de Rétais assistent chaque été à cet évènement rochelais majeur.

Pour le moment, Kamiar Kian a décidé de maintenir le Festival de musique classique Musique en Ré prévu du 15 au 31 juillet 2020 et les organisateurs du salon du livre l’île aux Livres, Joschi Guiton et Stéphane Guillot, gardent le cap, du 7 au 9 août 2020.

Nous l’avons déjà annoncé, le Tour de France est reporté du 29 août au 20 septembre, avec sa boucle Charente-Maritime du 7 au 9 septembre et l’étape île d’Oléron – île de Ré le mardi 8 septembre. Un certain nombre d’observateurs et de coureurs cyclistes désormais restent toutefois quelque peu sceptiques sur l’organisation d’un tel évènement dans un contexte sanitaire qui restera forcément très tendu et après la rentrée scolaire (et le départ des vacanciers) pour sa plus grande partie et estiment qu’un report en juillet 2021 serait préférable. Tant en termes de sécurité sanitaire des coureurs, accompagnants et spectateurs, qu’en termes de public et de retombées économiques et d’image, un report sur 2021 leur semble préférable. Santé et économie semblent tirer dans le même sens, dans ce cas.

L’été 2020 aura décidément une saveur amère, sur l’île de Ré comme partout en France…

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • La Desirade
    Publié le 1 mai 2020