Nature

Faune

Plainte européenne contre la mortalité des cétacés due à la pêche

Publié le 13/08/2019
Noter cet article

La LPO et France Nature Environnement, à laquelle adhère Ré Nature Environnement, ont porté plainte* auprès de l’Europe avec vingt-cinq ONG contre la France et quatorze autres États européens pour leur inefficacité contre la capture mortelle des petits cétacés dont les Dauphins communs.

Ces associations défendent la position suivante développée depuis trois ans par Dominique Chevillon, président de Ré Nature Environnement : « Compte tenu des circonstances de captures, on ne peut plus considérer que ces captures sont accidentelles mais bien qu’elles sont structurelles. En effet, les faits démontrent que ces captures ont lieu aux mêmes endroits, aux mêmes saisons par les mêmes techniques de pêche. La notion d’accident n’a donc plus lieu d’être. Quand une destruction d’animaux protégés par la loi est structurelle, les responsabilités des pêcheurs concernés et de l’Etat (les lois française et européenne obligent de protéger les petits cétacés), sont engagées. Ils doivent donc être condamnés à mettre en oeuvre les moyens pour éviter ce drame écologique. »

* www.lpo.fr/actualites/plainte-europeennecontre- la-mortalite-des-cetaces-due-a-la-peche

NV

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires