Vie politique

Conseil municipal du 22 juillet

Place à la communication aux Portes-en-Ré

© Aurélie Cornec
Publié le 10/08/2020

Le conseil municipal des Portes-en-Ré s’est tenu le 22 juillet dernier. Un ordre du jour plutôt succinct pour ce dernier conseil de l’été, avec notamment l’organisation du marché et le rappel de l’importance de la communication envers les administrés.

La nouvelle équipe municipale portingalaise a décidé que le marché alimentaire se tiendra, jusqu’au 15 septembre, dans la rue Jules David, la rue Jean Monnet ainsi que sur la place de la Liberté. Le marché artisanal quant à lui est installé rue de la Grenouillère, rue du Printemps et rue Jules David. Lors de ce conseil, ont également été votées les huit nouvelles commissions, au lieu des sept initialement prévues. Vient ainsi s’ajouter une huitième commission uniquement dédiée au marché. Toujours au sujet du marché municipal, le nouveau maire Alain Pochon a indiqué « suivre le choix de l’ancienne mandature » et ainsi « confirmer la gratuité des emplacements pour les exposants ». L’édile a par ailleurs rappelé l’importance de la communication envers les Portingalais. « La communication envers nos administrés est essentielle, c’est pourquoi nous réaliserons un point sur ce sujet très régulièrement, à savoir une fois par semaine ».

Le feu d’artifice maintenu

Enfin, la conseillère Elisabeth Regreny a expliqué à l’assemblée le maintien du feu d’artifice du 14 août, mais sans la traditionnelle retraite aux flambeaux ni le bal populaire (concernant le bal, une demande de la mairie sera effectuée auprès de la Préfecture, NDLR). « Le feu d’artifice sera tiré à 22h30, sur le marais communal, avec la mise en place des gestes barrières, le port du masque obligatoire ainsi que le comptage des personnes par un policier municipal », a-t-elle précisé. Afin de respecter les 4 m2 par personne, 2 500 personnes maximum seront en effet autorisées, un chiffre qui reste d’ailleurs inférieur au public habituellement présent ce soir-là.

Aurélie Cornec

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires