Sports

Portrait de club sportif

Pas de fête pour les 20 ans de RFO

© Valérie Lambert -Des joueurs du club RFO après un entraînement sur le terrain de foot de Bois-Plage avec leur mascotte, la chienne Simba.
Publié le 06/04/2022

Le Club des « Ré Flying Oysters » soit les « huîtres volantes de Ré », créé en 2002 à La Flotte, est un club d’ultimate Frisbee en progression permanente mais sans domicile fixe au grand désespoir de son président Sébastien Gabrieau et de son vice-président Raphaël Mathé.

L’Ultimate Frisbee (appelé Ultimate) est un sport collectif et mixte, né dans les années 60 aux États-Unis quand des étudiants s’amusaient à se lancer des moules à tartes après les avoir mangées. Le fabricant de ces tartes, la pâtisserie Frisbie Pie Company, a donné son nom à ces disques volants conçus par la suite en plastique. Le sport s’est développé jusqu’à venir en France dans les années 80. Un sport pratiqué en salle, sur l’herbe et sur le sable. Le Club RFO est né à La Flotte en avril 2002. Raphaël Mathé passait à l’époque le concours d’éducateur territorial et avait présenté comme sujet sans l’avoir pratiqué : « La création d’un tournoi d’Ultimate Frisbee sur la plage ». Ses sports de prédilection étaient le football et le rugby mais à cette époque, avec une bande de copain,s ils avaient l’habitude de se lancer un Frisbee d’un quai à un autre sur le port de La Flotte. Lors d’une soirée, l’un de ses copains, Damien Delebecque (joueur à l’époque d’ultimate Frisbee à Nantes), le met au défi de créer un club. Dès le lendemain, le 3 avril 2002, Raphaël déposait les statuts du club à la préfecture et créait une association loi 1901.

D’un terrain à un autre

En 2017, Raphaël a laissé sa place de président à Sebastien Gabrieau , il est désormais vice-président, coach et travaille à la FFFD (Fédération Française de Flying Disc). Avec ses 60 adhérents, le club s’est étoffé de 19 titres de Champion de France. Un sport mixte, des hommes et des femmes, des jeunes et des grands masters (les plus de 40 et 50 ans), des loisirs et des licenciés. Tout ce petit monde de l’Ultimate rétais s’entraîne ensemble, tous niveaux mélangés. Certains devenus sportifs de haut-niveau participent à de multiples championnats de France, d’Europe et du Monde et rapportent de nombreux titres (lire sur realahune.fr).

Les « Ré Flying Oysters » ce n’est pas juste un nom, c’est un club qui pratique un sport très physique, il faut beaucoup courir et être résistant. Un sport de précision et d’habileté qui demande du fair-play, la base de l’ultimate. Une discipline jouée sans arbitre quel que soit le niveau de compétition, les joueurs appliquent eux-mêmes les règles dans le respect de tous. L’autoarbitrage peut aussi rapporter un trophée. Ce fut le cas il y a quelques mois avec l’équipe junior des moins de 20 ans qui a remporté le titre de champion de France et le Trophée Spirit. Un Trophée qui prouve le bon état d’esprit des joueurs, le respect envers l’équipe adverse et leur fair-play.

Incompréhension

Le RFO affiche vingt ans d’existence, c’est un club toujours en pleine ascension.

Mais depuis deux ans il n’a plus de lieu fixe pour s’entraîner. Il y a eu le gymnase de Saint-Martin qui est devenu centre de vaccination Covid et surtout il n’a plus de terrain pour la pratique en extérieur.

Avant, leurs entraînements se déroulaient sur le terrain municipal de la Flotte, mais celui-ci est désormais voué au rugby. Raphaël Mathé insiste bien sur le qualificatif « terrain municipal » et ajoute : « À notre grand désespoir et incompréhension on n’a plus de terrain attribué. Pas de lieu fixe, c’est compliqué. Les petites guerres de clochers ont des conséquences importantes sur le terrain. Les sports traditionnels sont avantagés malgré nos vingt ans d’existence. » Mais le président et le vice-président du RFO tiennent à remercier chaleureusement le club de football de Bois-Plage, un terrain privé à 90 % qui leur permet de venir s’entraîner le mardi de 20h à 22h. Le jeudi soir le club prend la direction de La Rochelle où il peut s’entraîner de 19h30 à 21h à la Plaine des jeux du Petit Marseille. Pour célébrer leur vingtième bougie, ils comptaient sur leur tournoi annuel qu’ils avaient l’habitude d’organiser à La Flotte, avant qu’on leur supprime l’accès au terrain. Ils ont malgré tout fait une demande auprès de la mairie mais n’ont eu aucun retour. À leur grand regret, cette année, il n’y aura pas de tournoi festif.

Optimiste et enthousiaste

Sebastien Gabrieau, président du club RFO, souligne qu’ils aimeraient être pris en considération, « On aimerait être mieux reconnus, on cherche désespérément à se fixer dans un lieu qui nous rassemble, un lieu qui identifierait visuellement le club RFO pour pouvoir mieux communiquer. Si nos lieux d’entraînement changent tous les six mois, il est difficile de publier sur les réseaux sociaux. On a alerté les mairies, les élus de la Communauté de Communes de l’Île de Ré pour qu’ils répondent à nos sollicitations. » Optimiste, il ajoute souriant : « On garde espoir ». De leur côté, les Maires de La Flotte, du Bois-Plage et de Sainte-Marie ont expliqué, lors d’un Conseil communautaire en 2021, qu’ils s’étaient penchés sur les besoins du RFO, s’étaient concertés et avaient essayé de proposer des solutions au RFO, mais qu’aucune ne convenait au club.

L’espoir des dirigeants et l’enthousiasme de tout un club passionné les projettent sur leur future participation à la phase 1 du Championnat de France Mixte National 3 du 30 avril et 1er mai prochain à Aytré sur le terrain synthétique de Bongraine. C’est le plus haut niveau de l’Ultimate, l’équipe première du RFO va évoluer pour la première fois et espère bien se maintenir. Le Club RFO qui est champion de France de Beach sera en octobre au Portugal pour la coupe d’Europe. Tous pensent aussi à 2028 aux JO de Los Angeles et espèrent bien y être.

Un club qui n’a pas fini de glaner des titres, d’enthousiasmer ses pratiquants et de susciter de l’intérêt pour le Flying Disc. Les Huîtres Volantes de Ré ne demandent qu’à être connues et reconnues.

Contact RFO :
reflyingoysters@gmail.com
Facebook : https://www.facebook.com/
ReFlyingOysters

Valérie Lambert

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires