Patrimoine

Nature

Cabane de Montamer à Sainte-Marie-de-Ré (La Noue)

Entre parc et plage, la cabane de Montamer, un lieu de vie

La cabane de Montamer
Publié le 24/06/2014

Perchée sur sa dune, entre le parc et la plage, la cabane fait partie de la carte postale illustrant La Noue et est connue de tous. Été comme hiver, il n’est pas rare d’en faire le but d’une balade se terminant sur la terrasse surplombant la plage et d’admirer le paysage ; tantôt une mer en colère, tantôt une paisible plage appelant au repos et à la baignade, et puis certains soirs au soleil couchant, des reflets d’argent se perdent sur les eaux du pertuis.

Mais la cabane n’était pas prévue au départ pour ce lieu de visite et d’animation et avait un rôle très fonctionnel. C’est en 1987, dans le prolongement de l’implantation du VVF, qu’il fut décidé d’assainir ce terrain très humide et d’en faire un parc de loisir proposant notamment un toboggan aquatique. L’implantation de la cabane fut décidée, elle devait recevoir des sanitaires, les installations techniques du toboggan et un centre de surveillance surplombant la plage. Le toboggan aquatique a fonctionné jusqu’en 1996 mais une certaine vétusté des installations et un accident auront programmé sa fermeture rendue inévitable par le classement du site en zone littorale.

Parc, Maison du Magayant et Cabane

La municipalité décide l’implantation du boulodrome actuel sur l’emplacement libéré par le toboggan et le parc prend au fil des ans son aspect actuel ; aire de jeu pour les enfants, boulodrome, allées de promenade et cheminement de la piste cyclable. Mais que faire de la cabane, en fin de compte elle n’est pas devenue le centre de surveillance de la plage et elle n’abritait plus les installations techniques du toboggan. L’association « La Verdinière », oeuvrant pour la réinsertion, va s’y installer. La cabane lui sert d’entrepôt et l’association y développe aussi des animations pour les enfants des écoles et aussi durant les périodes de vacances. Dans le même temps, l’ancien four à chaux est réhabilité et devient « la Maison du Magayant ». Le site autour de ces trois éléments, le parc, la maison du Magayant et la cabane, prend une nouvelle dimension qui aboutira à terme, avec la création de l’ANCRE Maritaise en lieu et place de la maison du Magayant, à l’espace de loisir et de culture tourné vers l’environnement que l’on connaît aujourd’hui. Puis La Verdinière déménage, la cabane sert un peu de bibliothèque de plage mais connaît des périodes d’abandon. En 2007 et 2008, une restauration éphémère s’y installe, la terrasse, la mer et l’été se prêtent à cette activité qui trouve un certain succès mais pourtant elle ne sera pas reconduite.

Projet Art et Nature

Il faudra attendre 2010 pour que Christine Malbosc, à la recherche d’un local pour son projet « Art et Nature », redonne un peu de vie et d’animation à ce site. La cabane propose aujourd’hui des expositions temporaires, des ateliers de peinture pour petits et grands, d’autres ateliers d’écriture, de calligraphie, de mosaïque, de vannerie, de fabrication de cerf-volants. Des événements ponctuels comme des mini concerts y sont aussi organisés. La terrasse sert aussi de lieu d’observation à « La Nuit des Étoiles » organisée à partir de L’ANCRE. Et pour cette saison estivale, la bibliothèque de plage est relancée, gérée par la médiathèque. Il y aura des livres pour enfants, des revues, des romans… les prêts seront gratuits. Il semble évident aujourd’hui que cet ensemble de Montamer soit un des centres d’intérêt du village qui connaît maintenant une activité régulière aussi bien dans le parc (jeux d’enfants, boules, vides greniers), qu’à l’écomusée de l’ANCRE et qu’à la cabane qui offre ses activités et toujours un accès à cette merveilleuse terrasse, point de vue extraordinaire sur le pertuis d’Antioche. En tous les cas, cette cabane ayant perdu sa vocation première aurait pu être une épave de plus le long de la plage si personne n’avait cherché à lui redonner vie. Aujourd’hui, centre d’intérêt, de culture, d’animation, lieu de repos et de promenade, la cabane fait tout à fait partie du patrimoine de Sainte-Marie.

 

Renseignements :
• Sur les activités de la cabane :
06 17 88 34 10
• Sur les activités de l’ANCRE :
05 46 55 41 38

Patrice Pozzi

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • chriss
    Publié le 14 février 2016

    Bonjour
    je souhaite passer un séjour sur l’ile en avril. Quelles sont les conditions pour bénéficier du lieu de la cabane montamer afin que je puisses y peindre durant quelques jours.
    Merci de vous lire.
    cordialement
    christine jumelle

    Répondre
    • Ré à la Hune
      Publié le 15 février 2016

      Bonjour,
      Nous vous invitons à contacter le 06 17 88 34 10 ou via le site : http://www.imagerie.fr.
      Vous pouvez aussi vous adresser à la mairie de Sainte-Marie : 05 46 30 21 24.
      Cordialement.
      L’équipe Ré à la Hune