Enfants et jeunes

Foyer socio-éducatif du collège

foyer socio-éducatif du collège de St Martin

Offrir des activités entre et après les cours

Un espace ludique et convivial
Publié le 14/04/2014

Fermé voilà plusieurs années, un nouveau local sera, probablement dès la rentrée des vacances de printemps, mis à la disposition des élèves du collège Les Salières. À l’initiative de cette renaissance, la CPE (Conseillère Principale d’Éducation) Françoise Corbet, qui avec l’accord de sa Principale, Eliane Longeville, souhaite faire de ce lieu un espace de convivialité et de rencontres entre les élèves et le personnel de l’établissement.

Prévu dans un premier temps pour accueillir les élèves (cela par roulement, les 6e/5e un jour, les 4e/3e un autre jour) durant la pause méridienne, Françoise Corbet aimerait que celui-ci puisse dans un proche avenir fonctionner également en toute fin de journée afin d’éviter aux élèves de rester dehors sans but précis avant de rentrer chez eux. « Aujourd’hui, il ne nous manque plus grand-chose pour ouvrir, sauf peut-être une petite chaine Hifi, mais le mobilier est là, les jeux de société ont été achetés, cela sur les propres fonds du FSE qui, dans sa forme administrative n’avait pas cessé de fonctionner, en gérant notamment les cotisations des élèves (5 € sur la base du volontariat, l’achat des photos de classes, etc.). Grâce à son budget, diverses activités étaient et sont toujours proposées aux collégiens : hip-hop, origami, échecs et théâtre depuis cette année. Il offre par ailleurs dans des activités bien ciblées, la possibilité d’inviter quelques intervenants extérieurs », précise Françoise Corbet.

Pour aider à la réouverture du local, notamment pour ce qui concernait l’achat de mobilier, le président du FSE, Benoît Poitevin, a sollicité une subvention auprès de la CdC, laquelle n’a pu aboutir, celle-ci n’ayant pas compétence à financer ce type d’achat. Toutefois, Clément Wallerand, coordonateur PEL (Projet Éducatif Local) a précisé « que la CdC pourra intervenir sur de l’humain, en aidant par exemple le foyer lors de la venue d’intervenants extérieurs ». Après sollicitation auprès du Conseil général concernant la réalisation de quelques menus travaux d’aménagement d’une petite salle jouxtant l’actuelle (laquelle serait exclusivement réservée aux joueurs de baby-foot), celle-ci pourrait bientôt faire partie du projet d’ensemble de réhabilitation du FSE. Très attractif, le babyfoot boosterait alors le nombre d’adhérents au FSE qui s’élève actuellement à une petite quarantaine.

Jean-Pierre Pichot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires