Aide et humanitaire

Santé

Octobre rose à Sainte Marie de Ré

Octobre rose : un mois pour parler du dépistage du cancer du sein

Le rose est de mise
Publié le 15/10/2013

Vendredi 11 octobre à 18h30 à la mairie de Sainte-Marie, Gisèle Vergnon s’est fait l’avocate de l’Institut National du Cancer.

La ligue pour le Cancer a souhaité qu’Octobre Rose soit un moment de mobilisation autour du dépistage du cancer du sein. Ce cancer est le plus fréquent chez les femmes. Cependant détecté à temps, il est guéri dans neuf cas sur dix. Mais le dépistage stagne autour de 70% depuis quelques années. Crainte de découvrir un cancer justement lors de la radiographie ? Négligence ? Tabou ? Avec 53 000 nouveaux cas par an et plus de 11 800 décès estimés en 2012,  le cancer du sein est responsable au premier rang des décès par cancer chez la femme. Jouer à l’autruche est un gros risque et ne solutionnera rien. Pour survivre il vaut mieux faire face et se battre.

Octobre rose à Ste MarieC’est ce qu’a expliqué Gisèle Vergnon, vendredi 11 octobre, lors du pot d’information organisé à la mairie pour sensibiliser les Maritais, rappelant que dans son cas particulier, si elle est encore là pour en parler, c’est parce qu’elle s’est toujours fait régulièrement dépister et que bien entourée médicalement, elle s’en est sortie. Avec la  rage de vaincre qui la caractérise, le cancer n’avait aucune chance ! De son côté Lionel Quillet expliqua qu’il avait été confronté à ce type de cancer dans sa famille et que la meilleure solution était de se faire dépister.

C’est entre 50 et 74 ans que les femmes sont le plus touchées. Il est donc recommandé, après 50 ans, de faire une mammographie tous les deux ans, même si à chaque fois on a une crise d’angoisse en attendant les résultats. Cela en vaut la peine. L’examen clinique et la mammographie sont pris en charge par l’Assurance Maladie sans aucune avance de frais. Si des examens complémentaires sont recommandés par le radiologue, ils seront pris en charge dans les conditions habituelles de remboursement. Alors n’hésitez plus la prochaine fois que vous recevrez un courrier de Lucide 17 vous proposant un dépistage, allez-y.

 

Pour en savoir plus : www.e-cancer.fr ou CANCER INFO 0810 810 821

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires