Culture

Peinture et dessin

« Océans » : un artiste hors du commun expose ses oeuvres à Ars en Ré

Wiaz devant l'une de ses toiles intitulée "Vue des Frères de la côte"
Publié le 20/07/2021

« La mer, la mer toujours recommencée… », un rendez-vous artistique mêlé de poésie

Philippe Wiazemsky, dit Wiaz, est né à Rome en 1949. C’est un dessinateur de presse. Il a travaillé pour de nombreux journaux, principalement pour Le Nouvel Observateur (pendant plus de quarante ans), mais aussi pour Le Figaro ou Libération. Il publie, encore aujourd’hui, ses dessins dans le Journal du Dimanche.

Wiaz, par sa mère, Claire Mauriac, est le petit-fils de François Mauriac. C’est d’ailleurs en « croquant » son grand-père que sa passion pour le dessin est née.

Il a foulé, pour la première fois, le sol rétais alors qu’il avait tout juste 16 ans. Il vient, régulièrement, dans l’île depuis 1977, date à laquelle il avait été invité par la célèbre romancière Régine Deforges qui deviendra son épouse.

L’artiste a, récemment, légué quelques-unes de ses oeuvres dans le but de participer financièrement à la réfection de l’église Saint-Etienne d’Ars-en-Ré. C’est à ce moment-là que lui est venue l’idée d’organiser une exposition, la première de sa vie. Invité dans sa galerie située au 6 place Carnot par le célèbre peintre rétais Olivier Suire-Verley, il présente au public, ses toiles depuis le 18 juillet, et l’exposition doit durer dix jours.

Wiaz nous invite au coeur de ses voyages intérieurs

Philippe Wiazemsky nous dévoile ses oeuvres qui confèrent, avant tout, un regard intime de sa vision du monde marin. Son amour pour l’océan est né de ses voyages qu’il a effectués, très jeune, pour rejoindre son père, diplomate, qui a exercé ses fonctions dans plusieurs pays d’Amérique latine. A peine âgé de douze ans, il avait, déjà, traversé l’Atlantique à huit reprises.

Wiaz nous confie qu’il utilise des « techniques mêlées », gouache et huile. A côté de la trentaine de tableaux consacrés au thème de la mer, figurent quinze dessins.

La passion de l’artiste nous invite à découvrir un monde intérieur, rempli d’émotions exprimées par l’ensemble de ses toiles : la violence des orages, le vertige des tempêtes, l’envoûtement des vagues…

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires