Patrimoine

Inauguration

maison de meunier à visiter à Sainte Marie de ré

La Maison de Meunier rénovée par La Verdinière

La Maison de Meunier
Publié le 24/06/2014

Samedi 14 Juin, journée nationale du patrimoine de pays et des moulins, fut la bonne occasion pour la municipalité d’inaugurer la Maison de Meunier, Chemin du Meunier, à Sainte-Marie.

Le bâtiment, très vétuste, a été donné par un voisin qui souhaite rester anonyme. Mais une plaque commémorative nous apprend que François Chevalier, né à Sainte-Marie en 1792 et son épouse Suzanne Quantin, née à Sainte-Marie en 1793, y vécurent toute leur vie de couple et y élevèrent leurs deux enfants, François et Marie. Aujourd’hui, les descendants, dont le donateur, peuvent voir renaître ce bâtiment, vestige de la maison d’origine.

Un chantier de formation qualifiante

Le chantier de rénovation, qui aura duré deux ans, a été confié à l’association de réinsertion « La Verdinière ». Les intervenants y auront mis beaucoup de coeur et c’est avec un peu de nostalgie qu’ils quittent ce bâtiment qui va rejoindre le patrimoine communal. Il ne faut pas oublier de noter la part active des voisins du chantier qui fournissaient café, chauffage en hiver et soutenaient cet effort de réhabilitation du site.

Le président de « La Verdinière » insiste sur le fait que ce chantier d’une certaine importance (réfection des murs et de la toiture) a permis aux personnes en réinsertion de se confronter à des épreuves et de développer des compétences. Ainsi deux personnes sur les cinq présentes auront profité d’une formation qualifiante.

La visite des lieux

Après les remerciements de la maire, Gisèle Vergnon, aux différentes personnes intervenues sur le projet, les convives ont pu découvrir l’intérieur de cette petite bâtisse composée de deux pièces, une salle principale avec sa cheminée et son évier de pierre, et la petite chambre attenante. Le site étant sur le sentier des cinq paysages, il sera aisé à de nombreux promeneurs de venir découvrir la Maison de Meunier dans son petit clos.

Patrice Pozzi

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires