Territoire

Bilan et projets

Michel A_ucliar, maire des Portes en Ré, évoque les projets et travaux du village

Maintenir la vie permanente, un défi quotidien

Michel Auclair, maire des Portes-en-Ré
Publié le 09/12/2015

Une réunion d’information, à l’initiative du Maire des Portes, s’est tenue le 9 novembre, dans la salle des fêtes qui était comble.

La population est venue nombreuse écouter et échanger avec le Maire des Portes

La population est venue nombreuse écouter et échanger avec le Maire.

Le maire, Michel Auclair et son premier adjoint, Michel Oger ont présenté le bilan de l’action de l’équipe municipale depuis mars 2014 et les projets pour les deux à trois prochaines années sur les thèmes de la vie permanente du village, de la sécurité et des plages, avant de donner la parole à l’auditoire.

La maison de santé, projet important

Un projet important pour la commune, en 2016, est celui de l’Ilot des Châtaigniers qui prévoit l’ouverture d’une maison de santé hébergeant les cabinets d’un médecin, d’un infirmier et d’un kinésithérapeute. Le bâtiment déjà propriété de la commune abritera également une salle de réunion pour les associations. Le projet complet prévoit également l’installation sur ce site du bureau de poste, qui libérerait ses locaux actuels situés près de l’école pour y permettre l’installation d’une cantine scolaire ; la poste bénéficierait ainsi de nouveaux locaux, dans un bâtiment neuf, spécialement conçu et totalement financé par la commune. L’installation d’une cantine scolaire sur la commune est une opération qui intéresse particulièrement la municipalité en ce qu’elle concernerait une quarantaine d’enfants et répondrait ainsi à la demande des parents. En effet, il faut savoir qu’actuellement, dans le cadre du regroupement pédagogique Saint Clément / Les Portes, les enfants de maternelle à CE1 sont scolarisés aux Portes tandis que ceux de CE2 à CM2 le sont à Saint Clément. Or, la cantine scolaire est située à Saint Clément et les petits y sont transportés accompagnés, en bus, tous les midis pour aller déjeuner.

Le bilan des travaux menés en 2015

On note, les travaux d’élargissement du Pont du Roc, dans les marais. Il s’agit de permettre le passage des engins de terrassement qui auront à oeuvrer dans le cadre du PAPI, pour la mise en sécurité des digues du Fier d’Ars, sur la commune des Portes. Ce pont était trop étroit puisqu’à l’origine, il avait été construit pour permettre aux sauniers d’exploiter leurs marais.

L’entretien des chenaux, à même de faciliter la circulation de l’eau et ainsi participer à la prévention des submersions, fait l’objet d’une vigilance accrue tant au niveau de la commune que de la CdC. Dans ce cadre, il a été procédé, conjointement par les deux collectivités, au curage de deux chenaux principaux, celui dit “des trois amis” et celui du Roc. Dans le même objectif, la vanne historique du Vieux Port des Portes sera remplacée.

Les projets de réfection des accès aux Plages dite du Gros Jonc et du Petit Marchais qui n’avaient pu aboutir en 2014-2015 seront repris en vue d’une réalisation en 2016.

Les projets 2016 inscrits au budget municipal

L’équipe municipale prévoit la réorganisation des bureaux de la mairie, la révision des évacuations des eaux pluviales du Parking de la Françoise et la réhabilitation de la piste de skate board du Gros Jonc, prévue en 2015 mais non réalisée. Enfin, il sera procédé à la mise aux normes d’accessibilité aux handicapés de tous les bâtiments municipaux. 17 sites sont concernés, de l’école à la bibliothèque en passant par tous les sanitaires, notamment, pour un budget d’environ 200 000 € sur trois ans.

En rapport avec les milieux naturels, les travaux sur le budget de l’écotaxe s’élèvent à environ 250 000 € pour 2014-2015 avec l’aménagement des plages de la Saucière, de la Chiouze et le réaménagement du site de la Redoute ; le curage des fossés dans le village ainsi que des écours ; la réinstallation complète de l’entrée du parking de Trousse Chemise ; l’achat d’un tractopelle pour les travaux liés aux espaces naturels.

En 2016 et 2017, ce sont l’aménagement de la plage du Petit Bec et l’accès au Lizay qui seront revus. Ces travaux seront effectués par l’ONF, et financés à 80 % par la CdC et 20 % par la commune. Les travaux de voirie font l’objet d’un plan triennal, pour 2015 à 2017. Ils sont financés par le Département et la Commune, à hauteur de 70 % et 30 %, dans la plupart des cas.

Des interrogations ou inquiétudes exprimées par les Portingalais

Le maintien des jeunes sur la commune passe, notamment, par la possibilité de construire des zones de stockage, indispensables aux activités professionnelles. On se heurte là à la position de l’Administration quant aux demandes de permis de construire. Cependant, une fois le PAPI réalisé (2018), l’Etat s’est engagé à revoir ses prescriptions strictes au regard des nouvelles protections. 2018… ce n’est pas une réponse acceptable pour les jeunes qui attendent des solutions à beaucoup plus court terme, à défaut de quoi leur activité disparaîtra.

Le sujet de la taxe de séjour forfaitaire, à compter de 2016, les dépôts sauvages d’ordures ménagères ou de gravats dans certaines rues ont suscité des interventions. Des inquiétudes ont été exprimées quant à une possible fermeture de la crèche de Saint Clément en raison du petit nombre d’enfants accueillis. Cette structure n’ouvre qu’entre 9h-12h et 13h-17h et pas le mercredi en saison d’hiver. Un regroupement des enfants sur Ars est, semble-t-il, envisagé. Certains participants souhaitent un élargissement des périodes d’ouverture. Le maire a rappelé que les normes et contraintes de personnel sont lourdes, en ce qui concerne les crèches. Mais la stratégie la plus adaptée serait de construire des logements sociaux et des maisons.

 

Travaux de voirie

En 2015, les travaux ont principalement concerné la Rue du Gros Jonc (travaux souterrains et revêtements) et quelques rues situées plus à l’extérieur du village.

En 2016, sont prévus la réfection de la Rue de Trousse–Chemise et du bout de la Route de la Pointe à Chabot ainsi que, au Hameau de la Rivière, l’aménagement de la route départementale avec des chicanes pour sécuriser la traversée des cyclistes ; ces derniers travaux devraient être livrés pour Pâques 2016.

En 2017, ce sont la Rue de la Prée et la Route des Pièces de Loix qui seront refaites et, à La Loge et à l’Anse du Fourneau, deux endroits dangereux en raison de la traversée des cyclistes seront aménagés avec des plateaux de ralentissement.

Enfin, au prochain plan triennial de voierie, l’équipe municipale prévoit, pour 2018, l’aménagement de la Rue des Tennis, de la Rue de de Villeneuve ainsi qu’un rond-point à la hauteur du supermarché Carrefour.

Tous ces projets se feront en consultation avec les riverains et les commerçants et une commission sera créée. Des amendements pourront ainsi être apportés à la lumière de ces consultations, assure le Maire.

 

 

Jocelyne Chrétien

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires