Enfants et jeunes

Accueil de loisirs

Une solution trouvée pour l'accueil de loisirs Les Lutins du Phare à St Clément et aux Portes en Ré

Lutins du Phare : une solution rapidement mise en place

Publié le 22/07/2014

À la suite de la liquidation judiciaire de l’association Les Lutins du Phare le 11 juin dernier, les communes de Saint-Clément-des-Baleines et des Portes-en-Ré ont fait diligence pour qu’une nouvelle structure ouvre ses portes le 7 juillet. La nouvelle équipe en place aux Portes, et en particulier Élisabeth Bidard, a travaillé sans relâche pour que cela soit possible avec Laurence Plaire en charge du dossier à Saint-Clément. Un ALSH (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) a donc été mis en place par la commune des Portes en accord avec celle de Saint-Clément, qui peut accueillir une trentaine d’enfants.

La nouvelle directrice Nirvana Morel, demeurant à Saint-Clément, a pris son poste avec beaucoup d’enthousiasme et sera assistée par deux animatrices en juillet et août, une jeune fille de Saint-Clément et une autre venant du continent. Le recrutement d’un poste d’animatrice à l’année est prévu pour le 1er septembre. L’accueil se fera dans les mêmes locaux que précédemment, c’est à dire ceux de l’école des Portes. La création d’un SIVOM (syndicat Intercommunal à vocation multiple) avait été envisagée mais aurait nécessité trois mois pour obtenir l’agrément d’où dans l’immédiat une convention avec la Direction départementale de la cohésion sociale (DDSC) et la CAF, mais on reste sur le même type de structure intercommunale.

Un budget prévisionnel est en cours d’établissement, mais il est déjà fixé que la répartition des charges se fera à part égale entre les deux communes et les règlements interviendront à la suite d’une facture trimestrielle avec justificatifs qu’il s’agisse du personnel ou des frais de fonctionnement.

Cela évitera les problèmes rencontrés précédemment lors de demande d’augmentation de la subvention de Saint-Clément non étayée par des chiffres. Il est important, pour l’une et l’autre commune, que ce centre fonctionne bien et de manière pérenne car il assurera à la rentrée la garde périscolaire du matin et du soir et interviendra pour les Temps d’activités périscolaires (TAP) dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

Le matériel ayant été repris dans le cadre de la liquidation judiciaire, tout don de jeux en bon état sera apprécié.

Catherine Bréjat

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires