Vie politique

Conseil Municipal - Le bois plage

Logements, patrimoine, environnement… La commune travaille

Ouf, une circulation normale va bientôt reprendre dans le centre-bourg
Publié le 29/03/2021

En ce 11 mars, le Conseil Municipal du Bois-Plage a pour la première fois été diffusé sur la page Facebook de la commune

Chose promise (au Conseil le 19 février), chose due : si seuls les médias étaient présents dans la salle des Oyats, vingt et une personnes ont pu suivre à distance le déroulement du Conseil municipal boitais du 11 mars. Un retour bienvenu à plus de démocratie locale pour un ordre du jour qui comportait quelques points importants.

Nouvelle répartition des rôles

Suite au retrait de l’ex premier adjoint Philippe Trennec, à l’élection de l’ex conseiller délégué Judicaël Pignon au poste de 1er Adjoint et celle de l’ex conseillère déléguée Sandrine Perchais à celui de 5ème Adjointe, (voir Ré à la Hune N° 218), rien d’étonnant à ce que le premier chapitre concerne les attributions de ce ‘nouveau’ conseil municipal.

« Pas de grands changements dans la répartition des missions », explique Gérard Juin, « mais la mise en place de suppléances pour qu’il n’y ait jamais de creux ». Ainsi les différentes missions, nécessitant pour nombres d’entre elles une grande disponibilité « pourront-elles être absorbées au mieux », précise le Maire (voir encadré).

Pour parfaire l’ouvrage, il conviendra ensuite de procéder à l’actualisation des indemnités de chacun, l’apparition d’un 5ème Adjoint nécessitant des aménagements portant à 95 000 € annuels l’enveloppe globale et Jean-François Beynaud ayant renouvelé sa volonté de ne pas toucher d’indemnités.

Un Comité consultatif Patrimoine

Prévu dès les débuts de la nouvelle municipalité, il a fait l’objet d’un appel à candidatures, d’ailleurs nombreuses, tout comme l’avaient été celles pour le Comité consultatif ‘ Plan de Circulation’. Après avoir rappelé les règles de fonctionnement (ouverture à des personnes n’appartenant pas au Conseil municipal, sans pouvoir de décision mais force de propositions étudiées en commission avant la mise au vote), Gérard Juin révèle le nom des sélectionnés soit lui-même, Mme Louisette Guilbeau, Ms François Guillaudeau, François Avinal, Jacques Peltier, Willy Manach, Jean-Pierre Feldis et enfin Jean-François Beynaud. La limite de principe est fixée à dix personnes et Gérard Juin trouverait opportun que la « minorité soit représentée ». Mais aucun membre de celle-ci ne souhaitant candidater, la liste proposée est entérinée à 100% des voix.

Accord de principe pour les logements de la Poizière

Stratégique pour la commune, ce sujet d’urbanisme a nourri le débat. En introduction, M. le Maire déclare tout d’abord qu’en respect du « principe de neutralité, de transparence et de positionnement au niveau des élus, il se retire du débat pour que la Municipalité n’ait aucun souci par rapport à cet accord de principe proposé à la délibération ». Et quitte la salle sans plus d’explications. Celles-ci viendront de l’adjoint Kévin Vautey : il se trouve que l’un des proches de M. le Maire est propriétaire d’un terrain sur le site stratégique. Ceci explique cela. En son absence, le débat s’engage.

Jean-Pierre Gaillard s’étonne : « le projet est inscrit dans le PLUi en OAP et relève par ailleurs de la Communauté de Communes car supérieur à 20 logements. Comment prendre une décision de principe sur un projet où l’on n’a pas la compétence ? ». Kévin Vautey lui répond, précisant que la démarche est dictée par la présence au projet d’un « espace collectif qui, placé de fait sur un terrain appartenant à la CdC, ne pourra donc être financé par la commune ». « Il n’y a pas de texte », rebondit Jean-Pierre Gaillard, estimant que cela « ne permet pas de voter ».

C’est au tour de Kévin Vautey de s’étonner de la réaction de Jean- Pierre Gaillard, celui-ci « ayant donné un avis favorable en commission ». Finalement, l’accord de principe sera validé avec 4 abstentions.

De retour dans la salle, Gérard Juin explique sa position : « je ne veux pas qu’il soit dit que le Maire ait pu influencer telle ou telle orientation », explique l’élu précisant ensuite « qu’il fera un arrêté prévoyant que le Maire ne pilotera pas le projet ». A cet effet, il nommera un adjoint.

S’ensuivront ensuite divers sujets : ouverture de postes saisonniers, crise sanitaire, ainsi qu’un tour des commissions, l’accent étant mis sur l’arrivée du garde-champêtre, chargé notamment de cultiver proximité et pédagogie, sans omettre de faire appliquer la loi concernant par exemple les campings sur parcelles privées. Priorité de la commune « une sécurité positive et de proximité » au regard de la mise en sécurité nécessaire face au risque Feu.

Pour finir Jean-François Beynaud lance un appel officiel : « arrêtez de jeter les déchets végétaux dans la nature, c’est une catastrophe ! », exprime haut et fort le Conseiller délégué à l’Environnement, évoquant ensuite un projet de broyeuse mis à disposition des Boitais.

A noter enfin que le mois de mars verra un autre Conseil municipal avec pour ordre du jour, le vote du budget.

Missions et suppléances

1ère Adjointe : Dominique Perlade – Affaires sociales, Logements et Personnel avec en suppléance Développement économique, Tourisme, Finances et Affaires juridiques.

2ème Adjoint : Judicaël Pignon – Bâtiments et Espaces verts. Suppléance pour Voiries et Réseaux et délégation supplémentaire pour Marché, Mer et Littoral.

3ème Adjointe : Aude Roi – Urbanisme

4ème Adjointe : Kevin Vautey – Voirie et Réseaux et en suppléance pour Espaces verts, Bâtiments et Urbanisme

5ème Adjointe : Sandrine Perchais – Evènementiel, Communication, Marché et Vie participative. Suppléante pour Culture, Sports et Vie associative.

1er Conseiller délégué : Amandine Bouhié – Vie locale, Culture, Sports.

2ème Conseiller délégué : Hervé Dupeux – Développement numérique avec une délégation pour les Affaires sociales et principalement le 3ème Age.

3ème Conseiller délégué : Jean- François Beynaud – Mer, Littoral, Environnement avec très prochainement la mise en place du garde-champêtre.

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires