Élection

Réunion publique - Liste de Patrice Raffarin

Liste « Rivedoux, Aujourd’hui et Demain » : Une dette maîtrisée !

Patrice Raffarin a défendu sa gestion et présenté les projets de sa liste
Publié le 22/03/2014

Conduite par Patrice Raffarin, maire sortant et candidat à sa succession, la liste « Rivedoux, Aujourd’hui et Demain » se présentait vendredi 21 mars devant 350 personnes environ. Après la réunion de la veille, animée par la liste d’opposition, les Rivedousais étaient impatients d’entendre Patrice Raffarin et ses co-listiers, déjà rencontrés lors des réunions de quartier.

La présentation de la liste permit au public de mieux connaître les 9 nouveaux candidats qui rejoignent les 10 élus qui souhaitent poursuivre leur mandat. Agir pour la qualité de vie à Rivedoux, rejoindre une équipe soudée, partager des projets et des valeurs humaines, participer à l’évolution de la commune furent les motivations exprimées par les nouveaux candidats, alors que les élus qui se représentent souhaitent pouvoir suivre les dossiers, les chantiers où les projets engagés au cours du mandat actuel.

Avant d’exposer le programme qu’il inscrit dans la continuité de son action, Patrice Raffarin tint à rappeler que les engagements pris pour la période 2008 -2014 sont tous réalisés ou en cours.  Il défendit avec conviction la gestion communale, s’opposant aux interprétations exprimées la veille, et souhaitant confirmer la saine gestion des finances communales. Ainsi il rappela que la capacité d’autofinancement en 2012 était de 453 000 euros  (473 000 euros en 2013), soit 192 euros par habitants contre 176 euros en moyenne sur une commune de même strate. Le ratio de rigidité structurelle, calculé sur la somme des charges incompressibles divisée par les recettes de fonctionnement est de 0,5, alors que le seuil d’alerte est de 0, 65.  Pour ce qui concerne la dette, une commune ne peut pas dépasser 20% du montant de ses recettes de fonctionnement. En 2012, ce ratio  était de 15 % soit 176 euros par habitant, et la capacité de désendettement est de 10 ans sur Rivedoux, le voyant rouge étant fixé à 15 ans. Fort de ces indicateurs, Patrice Raffarin en concluait que la dette de Rivedoux était raisonnable et maîtrisée, sans avoir besoin d’agir sur le levier de la fiscalité locale. Il  rappelait au passage que l’augmentation des impôts est directement liée à la révision des bases fiscales par l’état, et non par l’augmentation des taux locaux qui reste inférieure à  l’inflation (+ 2, 92%) en ce qui concerne Rivedoux.

La page gestion tournée, le programme pour le prochain mandat était attentivement suivi et copieux : séquence d’aménagement du centre bourg, projet d’extension de la zone artisanale, soutien aux commerces locaux, quartier du château, lotissement des Breuils, hangar agricole, activité ostréicole, port, maison du port, défense des côtes, maison des activités associatives, office du tourisme, sécurisation des routes, plan de circulation intra-muros, aires de stationnement, voiries et réseaux, structures scolaires et de loisirs, lien étroit avec nos ainés, patrimoine, qualité de vie et environnement, site du Défend, les plages sud et nord, les jardins familiaux….

Patrice Raffarin rappela deux de ses engagements : défendre les intérêts territoriaux et la vie permanente de Rivedoux-Plage, puis continuer à maîtriser les finances locales et la fiscalité.

Vint alors le temps des questions du public. La première sur l’aménagement des pistes cyclables, le tronçon Sablanceaux-Sainte-Marie, la circulation à vélo en centre -bourg. La seconde posée par Mr Bernard, membre de la liste d’opposition, sur la maison des activités associatives et l’office de tourisme, irrita Patrice Raffarin. Dans la confusion qui suivit, le maire répondit à une troisième question de Mr Bernard  sur le camping des Tamaris, le renvoyant à la présentation  publique et médiatique du projet du quartier du château. JC Porsain interrogea le maire sur l’aménagement de la promenade Théodore Porsain, et une dame demanda quand s’arrêteraient les pelleteuses qui l’empêchent d’entendre la mer ! Occasion pour Patrice Raffarin d’affirmer son attachement à préserver l’identité du village qui doit se projeter dans l’avenir, avec la contrainte de la circulation journalière de 20 000 véhicules voies Nord et Sud confondues.

D’où la hâte de tous de voir la séquence N°6 d’aménagement du centre-bourg prendre bientôt fin.

Michel Lardeux

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • boubou79
    Publié le 24 mars 2014

    bravo monsieur raffarin pour votre brillante réelection avec un score le plus élevé de l’ile de RE malgrès l’opposition et bravo aussi à marie noelle binet mon ancienne logeuse et à toute votre équipe .je suis le marcheur au déambulateur qui passe 4 mois dans votre commune .
    bravo aussi à votre collègue GISELE VRIGNON réelue brillemment malgrès 3 listes .je suis aussi content pour elle car je pense etre sur la meme ligne de pensée que vous deux.
    au plaisir de vous revoir à partir de juin malgrès mon dos qui ne s’arrange pas .
    CHRISTIAN ET MONIQUE BOUTINEAU – 79200 CHATILLON SUR THOUET.

    Répondre