Territoire

Visions de l'île de Ré

Sue Dudill, anglaise nous parle de l'île de Ré, son paradis

L’île de Ré vue par… Sue Dudill, anglaise d’origine

Sue Dudill
Publié le 31/05/2017

Avec son accent prononcé, à la Jane Birkin, Sue, née à Wickersley dans le Yorkshire, a quitté son Angleterre natale pour s’installer définitivement sur l’Ile de Ré en février dernier. Depuis son premier séjour il y a vingt-cinq ans, Sue était obsédée, et le mot est faible, par l’Ile de Ré.

Elle a découvert ce bout de terre par hasard à l’occasion d’un séjour en camping à la Tranche-sur-Mer en se demandant : « C’est quoi ce petit truc sur la mer ? » Ni une ni deux, elle a garé sa voiture sur le continent et c’est en vélo, malgré une chute et un bras cassé juste après avoir traversé le Pont qu’elle a découvert l’Ile. « Cette chute était un signe dit-elle, j’avais laissé un petit bout de moi ! ». Un coup de coeur dans une galerie flottaise pour une petite toile (qu’elle a toujours) et le charme et l’attraction de ce territoire avaient fait leur effet. Après une vie bien remplie en Angleterre, un divorce, un changement de cap professionnel, le Brexit et son obsession de revenir sur l’Ile pour y vivre, Sue a débarqué après trois jours de voyage en voiture. Un vrai défi pour elle !

Elle renoue, via les réseaux sociaux, une amitié vieille de sept ans avec Véronique qui vit à La Flotte et qui lui propose de l’héberger le temps qu’elle trouve un logement à son goût. Aujourd’hui installée à Loix, elle est ravie de cette nouvelle page qui s’ouvre et fourmille de projets.

Quels sont vos premiers souvenirs ou émotions ressenties sur l’Ile de Ré ?

Lors de ma première venue sur l’Ile il y a vingt-cinq ans il s’est passé quelque chose d’indéfinissable… j’ai toujours adoré la France, la langue… et quand j’ai quitté mon mari en 2009, cette rupture m’a permis de me réinventer et de démarrer un nouvel épisode de ma vie. L’Ile de Ré s’inscrivait dans cette nouvelle histoire et je savais que je serais à l’aise ici !

Quel lieu touristique sur l’Ile a votre préférence ?

L’Abbaye des Châteliers ! L’atmosphère qui se dégage de ce lieu à côté de la mer, les couchers de soleil magnifiques à voir de cet endroit… même les yeux fermés allongés dans l’herbe je ressens quelque chose de magique.

Y-a-t-il des lieux qui vous rappellent l’Angleterre ?

C’est entièrement différent ! On traverse le Pont et c’est comme si on disait bye bye le monde !

Où allez-vous flâner ?

Ici je suis comme un grand poisson dans un étang (traduction d’une expression anglaise…)… j’adore la plage de Trousse Chemise et la plage du Petit Bec à La Couarde car j’aime le naturisme… et aussi Loix et sa petite plage, son marché… les Loidaises sont très accueillantes et ce village m’a acceptée.

Quelle saison préférez-vous ?

Le printemps… je pense. C’est aussi le moment où je suis arrivée définitivement. C’est peut-être à cause de cela. La nature se réveille, les villages s’animent…

L’Ile de Ré propose des événements culturels tout au long de l’année, lequel retient votre attention ?

Je fais des aquarelles donc sans hésiter les journées des peintres au mois d’août, les nombreuses expositions, galeries d’art… mais j’aime aussi passer du temps avec les greeters* pour apprendre à mieux connaître Loix, comment ramasser les fruits de mer…

Pour vous l’Ile de Ré c’est ?

Le paradis ! Mon rêve réalisé… je parle français tout le temps… et j’ai plein de projets : mettre en place des cafés linguistiques en tant que bénévole dans chaque village, apprendre le vocabulaire anglais de premier secours aux pompiers et policiers sur l’Ile amenés à secourir de nombreux anglophones pendant l’été, et continuer de développer Serendipity international, avec mon amie Véronique, notre petite entreprise qui diffuse divers objets à l’effigie de Ré dont ces fameuses cartes en papier qui se déplient…

Retrouvez Sue sur le marché de la Flotte pendant toute la saison.

 

*habitants passionnés et bénévoles qui font visiter des lieux.

 

Propos recueillis par Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires