Enfants et jeunes

Festival petite enfance

« Les P’tits se réveillent ! », deux animations passionnantes dans le nord de l’île

Pablo va naître.
Publié le 03/04/2019
Noter cet article

Le spectacle « A la recherche de Pablo » a été donné, mercredi 13 mars, à la bibliothèque de La Couarde, sous la forme d’une combinaison astucieuse entre le théâtre et les arts visuels. « Voix-là », spectacle musical, a été produit à la crèche « Les Salicornes », vendredi 15 mars, à Ars-en-Ré.

Comment faire passer un message culturel par le théâtre et tenter de sensibiliser, aux arts, le jeune public ? C’est le défi que veut tenter de relever Emmanuelle Marquis, cofondatrice de la compagnie « Carré blanc sur fond bleu ». D’une formation littéraire, elle évolue dans le monde des arts et du théâtre, depuis plus de vingt ans.

Assistée de Fabrice Bonny, pour l’accompagnement musical, et de Frédérique Sarezza, pour la mise en scène, Emmanuelle s’efforce de faire vivre une relation intime entre le spectacle et les arts plastiques.

Pablo va naître

En malaxant une boule d’argile, en peignant sur un grand tableau blanc, l’actrice parle des origines de la terre, de celles des arbres et des animaux, le tout sur un fond musical de percussions… Tout à coup, toujours en continuant de pétrir sa masse de pâte, elle s’adresse à Pablo qui se trouve dans le ventre de sa mère. Ce n’est qu’une petite graine.

Au fil des semaines, Pablo grandit et se transforme. Il entend et reconnaît la voix de sa maman. Il sent la main de son papa qui caresse le ventre de sa femme… Puis, c’est au tour de Pablo de parler : « J’entre dans le tunnel, je ressens les battements du cœur de maman. Bientôt des mains me saisissent »

« Bonjour Pablo ! ».

Des histoires croisées, en simultanée d’embryons et de conceptions d’oeuvres d’art ; l’actrice s’est efforcée, avec beaucoup d’application et de sensibilité, de sublimer le lien entre la création artistique et la naissance du fœtus. « C’est bien ici que la vie commence », nous confie Emmanuelle.

« Voix-là », un concert et une étude des sons

Agnès Chaumié a offert un concert très original devant une vingtaine de bambins, dont la moyenne d’âge ne passait pas les deux ans.

L’artiste qui vit à Paris, est à la fois chanteuse et musicienne. Elle se spécialise, depuis des années, dans des spectacles consacrés aux tout-petits. Elle anime des formations pour des gens qui travaillent dans le monde de la petite enfance et a fait plusieurs disques.

Agnès a proposé un moment d’étude sur le son, le bruit, le rythme, le chant, l’écho, et surtout, sur le silence…

Le jeune public a été sensibilisé par la perception de différents bruits produits, par exemple, à partir d’un frottement de main sur un mur, d’un doigt sur un carreau, ou d’un ongle sur un rideau. Faisant « feu de tout bruit », l’artiste a déroulé une partition ludique en mettant l’accent sur la variation de l’intensité des sons, ainsi que sur l’opposition « grave/ aigu ».

Petit à petit, les enfants ont répondu en frappant dans leurs mains, transmettant un écho qui ne faisait que confirmer la réussite d’un spectacle qui s’est terminé dans un concert général.

Pour finir, Agnès a distribué un ensemble d’objets à l’assistance qui s’est empressée de participer à la fête…

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires