Enfants et jeunes

Festival culturel petite enfance

Festival Petits Enfants (c) Studio-lezard.com

Les P’tits se réveillent

(c) Tomso
Publié le 30/04/2014

Après le franc succès de l’édition 2013 avec 500 participants, la semaine de la petite enfance revient en force du 19 au 24 mai 2014, dans toute l’île de Ré avec un programme très complet d’ateliers d’éveil artistique, de spectacles, de contes et petites histoires, sans oublier la rencontre débat destinée aux parents et aux professionnels.

Les P'tits enfants se réveillent, festival sur l'île de Ré

(c) Tomso

Annabelle Bariteau, médiatrice culturelle à la Direction des Affaires Sociales et Culturelles « a porté avec talent, tout comme l’an passé, ce projet pour la Communauté de Communes », comme l’évoque Annie Léauté, directrice.

Pour Annabelle, « L’objectif de ce festival est de rendre la culture accessible à tous, nous sommes attentifs à l’éveil culturel et artistique des tout petits dès le 1er âge. Il faut sensibiliser les petits et aussi les adultes – professionnels de la petite enfance ou parents et grands-parents – car si les enfants sont accompagnés ils sont beaucoup mieux sensibilisés ».

« Et si on cultivait les petits enfants ? »

« Les parents et l’entourage sont des “éveilleurs”, il leur incombe d’entretenir l’enfant de belles paroles et de belles couleurs pour qu’il ait une belle vie, car ce qu’on transmet est engagé à vie » selon le pédopsychiatre Patrick Bensoussan, qui avait l’an passé animé une conférence « Et si on cultivait les petits enfants ? ». « La rencontre avec l’art doit être la plus précoce possible et l’expérience culturelle est subjective, elle se fait par le biais d’un adulte. C’est une combinaison à trois : un adulte, un livre ou un spectacle, un enfant ». Comme « la culture ne peut se valider que par les expériences et qu’un petit enfant a besoin d’expérimenter le fait culturel, il ne peut pas être spectateur lointain. Son expérience première du monde est sensorielle », c’est pourquoi le festival mêle musique, lecture, danse, marionnettes, arts plastiques… dans des ateliers, des spectacles et des contes et histoires, tous spécifi quement conçus pour rencontrer le public des petits.

« Jouer dans les lumières du vent », spectacle pour enfants

« Jouer dans les lumières du vent », spectacle donné en 2013

Conçu en concertation avec tous les acteurs de la petite enfance et de la culture de l’île de Ré que sont les crèches, les multi-accueils, le RAM, la médiathèque de Sainte-Marie, la bibliothèque de La Couarde, le Musée Ernest Cognacq, et le service patrimoine et culture de la CdC, le festival est ouvert au grand public toute la semaine et y compris samedi 24 mai, hormis le spectacle « Zique la Vie » réservé aux enfants accueillis en crèches ou chez les assistantes maternelles.

Des ateliers d’éveil artistique orientés sur le patrimoine

Les ateliers d’éveil artistique s’orientent cette année sur le patrimoine avec « Un p’tit goût de sel » conçu pour les 2-4 ans par le service patrimoine de la CdC et l’écomusée balade dans les marais salants et à la coopérative des sauniers et un atelier autour du sel. Ou encore « Les doigts dans le pot » proposé par le Musée de Saint-Martin, concernant les 3-4 ans, qui après une petite visite du Musée proposera une initiation à la poterie, ceci à deux horaires différents sur deux journées pour permettre à tous les enfants d’y participer, y compris après l’école avec leurs parents.

Les autres ateliers devraient remporter aussi un vif succès que ce soit celui intitulé « Gros instruments pour petites oreilles » qui se tiendra au RAM à Saint-Martin ou encore « Danser, bouger, tourner » au Bois-Plage.

Spectacles : théâtre poétique et conte initiatique animé

« Couacaisse », de la compagnie Éclats, sera joué cette année. (c) Eric Chabrely

« Couacaisse », de la compagnie Éclats,
sera joué cette année. (c) Eric Chabrely

Quatre spectacles sont aussi prévus, imaginés spécifiquement pour les enfants par des compagnies habituées à ce public. « Couacaisse » de la compagnie Éclats est un spectacle au plus près des enfants de 6 mois à 5 ans, qui donne à entendre un théâtre poétique fait de musiques, de mots, de matières sensorielles et d’images. Sur scène : des tambours, des jouets sonores, des dispositifs de diffusion et… un bonhomme. En 5 temps, 1000 mouvements, Couacaisse met en scène un petit bonhomme qui explore le bric à brac de son jardin. Des caisses, des boites à musique, des toupies, des culbuto apparaissent et disparaissent…

« Petit-Bleu et Petit-Jaune », conte géométrique et initiatique sur la tolérance au pays des cubes, met en scène dans un univers coloré et un décor intimiste des personnages de papier. Comptines et jeux de doigts mettent en mouvement cette histoire sur l’amitié, la différence et le vivre ensemble. Jeux de lumière, projections, musique douce contribuent à plonger les petits dans cette histoire empreinte de douceur et de malice.

Théâtre d’image japonais et raconte-tapis promettent de belles histoires

Parmi les contes et petites histoires, le Kamishibaï, théâtre d’image japonais en bois, posé sur une table et ses 15 planches illustrées promettent de belles histoires de livres à la bibliothèque de La Couarde. Le Raconte- Tapis, qui reproduit le décor d’un album ou d’un conte sous la forme d’un tapis en tissu et en volume, posé à même le sol, sera le terrain d’aventure des personnages d’histoires, animées et mises en scène à la Médiathèque de Sainte-Marie et à la bibliothèque de La Couarde.

Enfin l’exposition « Les livres, c’est bon pour les bébés » qui se tient du 30 avril au 10 juin successivement à la Médiathèque maritaise puis à la bibliothèque couardaise, conçue par l’association « Accès » comme un ensemble d’espaces de jeu et de lecture, a pour objectif d’inviter enfants, professionnels du livre et de la petite enfance, parents et éducateurs à partager le plaisir des livres. Déclinée sous la forme de paravents illustrés de photographies d’enfants, d’images extraites d’albums pour les petits et de textes, elle s’accompagne d’une sélection de livres ainsi que de cubes, à la fois jeu de puzzle et coussins sur lesquels s’asseoir et raconter. Réservée aux parents et professionnels, la rencontre débat « Lire avec un tout-petit… vous avez dit lire ? », de Dominique Rateau, abordera l’intérêt de la lecture dès le plus jeune âge. Orthophoniste de formation, elle exerce une mission « livres-petite enfance » pour le Centre régional des lettres d’Aquitaine.

Intense et riche, cette semaine ravira petits et grands et leur donnera, à coup sûr, l’envie de prolonger ces moments d’éveil, de découverte et de jeux.

 

Télécharger le  programme du festival Les Ptits se réveillent 2014

Voir le festival Les Ptits se réveillent sur le site de la Communauté de Communes

 

Tout est gratuit sauf le spectacle « Goutte de sons » donné à La Maline le mardi 20 mai matin.

Inscription préalable obligatoire auprès de la Communauté de Communes.

Tél. direct : 05 17 83 20 43 et standard : 05 46 09 00 97

 

Festival Les ptits se réveillent

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires