Vie politique

Conseil Municipal - Octobre 2019

Les mille et un travaux du Bois-Plage

Nécessaire, le réaménagement du secteur face au marché sera effectif pour la saison 2021
Publié le 06/11/2019

A peine la saison terminée et en attendant les élections municipales, la commune poursuit son action. S’ils n’ont pas été le seul sujet du dernier Conseil Municipal, ils s’en sont taillé une belle part : voirie, réhabilitation, entretien, aménagement, en cours, ou à venir… Les travaux font la Une au Bois-Plage.

Travaux d’automne

Élément du patrimoine, le Belvédère verra les travaux de sa toiture achevés à la fin novembre. De l’autre côté du village, ce sont les trottoirs de la rue de la Glacière qui se refont une beauté entre les rues de la Grange et du Petit Sergent. Quant aux élèves de l’école maternelle, ils ont découvert au retour des vacances la clôture en bois qui sépare la cour de l’espace sableux. Objectif : lutter contre les chenilles processionnaires et à cet effet les pins ont été élagués.

Travaux d’hiver

Çà se passe au marché, côté poissonnerie. Etat des lieux : en mauvais état, le sol montre des signes de vétusté et de mauvaise étanchéité. Après une remise en état provisoire en début de saison, des travaux plus importants sont inévitables. Ils permettront de revoir l’ensemble de cette partie de la halle ainsi que la cour arrière : de l’évacuation à la protection du local à poubelles, tout est prévu. A l’unanimité, M. le Maire reçoit l’autorisation de réaliser ces travaux et de demander une subvention au Département sur un montant qui s’élèvera à près de 190 000 € TTC. En contrepartie, une augmentation des bancs est envisageable. Affaire à suivre.

Et après la saison… 2020

Nous revoilà sur la RD 201, rue de la Glacière à l’intersection de l’avenue de la Plage, secteur très fréquenté par voitures, cyclistes et piétons. Il s’agit d’une réhabilitation d’ensemble ayant pour objectifs la sécurité des usagers des bus, l’agrément des piétons sur des trottoirs de qualité mais aussi l’amélioration du réseau d’assainissement pluvial. Le Conseil départemental financera 60% des 681 377 € HT nécessaires, laissant à la commune un solde de 272 550,80 € HT.

Il faudra attendre l’après saison 2020 pour les travaux qui dureront trois à quatre mois. Le Conseiller Gérard Juin s’inquiète de la concomitance probable du chantier avec celui de la Résidence Senior des Gollandières. Nul doute qu’il faudra gérer la circulation. Si Gérard Juin valide la réalisation des travaux, il considère prématuré d’inscrire leur montant au budget de la commune.

A la plage…

Direction le Gros Jonc, où l’ONF doit débuter les travaux de réhabilitation de l’accès à la plage à la fin de l’année. Le permis d’aménager est en cours après la récente validation de la Commission des Sites. Le projet prévoit notamment la création d’un vrai poste de secours. En attendant, la remise en état des Gouillauds est effective. Mais l’ONF, propriétaire de la bande littorale, manque visiblement de moyens. Et Gérard Juin de regretter que certains endroits ne soient pas entretenus comme ils devraient.

Alors que 2019 tend à sa fin, un gros dossier est déjà sur le bureau de Jean-Pierre Gaillard. Il concerne la restauration scolaire, le contrat en cours expirant en juillet 2020. Pour s’y préparer, l’édile annonce le recours à un Cabinet d’Etudes, force de conseil mais aussi de soutien pour identifier les attentes et formaliser un cahier des charges pertinent. En attendant que celui-ci livre ses conclusions, le prochain Conseil Municipal se tiendra le 10 décembre prochain.

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires