Enfants et jeunes

Lycée maritime et aquacole de La Rochelle

Formlation aux métiers de la mer au lycée maritime et aquacole de La Rochelle

Les métiers de la mer : la passion et la technicité !

Ramendage des filets par Léo et Charles, devant Patrick Chevrier à gauche et le directeur Michel Runigo entre les deux élèves
Publié le 10/02/2015

Face à la baie de Port-Neuf, le Lycée Régional d’Enseignement Maritime et Aquacole de La Rochelle forme aux métiers de la mer, dès l’âge de 15 ans, 230 élèves originaires de toutes les régions françaises. Il accueille aussi chaque année 350 stagiaires en formation continue.

Un rôle essentiel pour accompagner une filière maritime en pleine mutation. Depuis l’Abri du marin qui accueillait les premières formations sur le port de La Rochelle, il y a cinquante ans, la notoriété de l’établissement n’a cessé de croître. Malgré les difficultés économiques, 80% des élèves trouvent un emploi dans une palette de métiers de la mer très ouverte.

Un établissement novateur, en relation avec les professionnels

A la tête de cet établissement depuis huit ans, le directeur Michel Runigo est un homme de la mer, fort d’une expérience incomparable à la grande pêche sur toutes les mers poissonneuses, de l’Ecosse au grand nord. Breton, originaire d’Ethel, Michel Runigo voit l’océan depuis son bureau, d’où il dirige avec exigence mais convivialité, un équipage soudé composé d’une quarantaine d’enseignants diplômés de l’enseignement supérieur et d’anciens professionnels de la pêche, de la marine marchande, des cultures marines, formés pédagogiquement.

Au premier coup d’oeil, on ne s’y trompe pas : le navire est bien tenu et les élèves sont respectueux de la discipline au lycée comme à bord, dans une ambiance humaine et studieuse. Normal, quand il s’agit d’acquérir les comportements et les compétences avant d’être appelé à occuper un emploi qualifié, partir en pêche, patronner un navire ou créer son entreprise de cultures marines.

Des équipements pédagogiques performants

Certifié lycée des Métiers, les formations couvrent le champ professionnel des métiers de la mer : pêche maritime, marine marchande, aquaculture et culture marine, yachting professionnel, vente de produits de la mer. Du CAP au Bac pro, le lycée propose de nombreuses possibilités de formation initiale ou par voie d’apprentissage, en fonction des aptitudes et des centres d’intérêts de l’élève. Filière cultures marines, filière commerce-plaisance, filière pêche, filière électromécanique navale, conduite et gestion des entreprises maritimes option pêche et marin de commerce, CAP de poissonnier… autant de formations porteuses pour des compétences recherchées. La formation continue permet le perfectionnement et la certification des professionnels avec de nombreux stages. Le matériel pédagogique suit le développement de l’offre de formation, des programmes et des pratiques professionnelles. Les élèves disposent de simulateurs, de didacticiels dans de nombreuses disciplines et ateliers. « La passerelle d’un bateau, c’est aujourd’hui un véritable cockpit d’avion » dit Michel Runigo, qui veille avec son équipe, à faire travailler les élèves au plus près des conditions réelles. C’est le cas avec le bateau de l’école et la ferme pédagogique d’Ars en Ré. Le cursus prévoit aussi des stages pratiques à terre ou embarqués, car les élèves sont inscrits maritimes.

Un renouvellement de recrutement

En interrogeant les élèves rencontrés lors de cette visite, le constat est que 60% d’entre eux ne sont pas issus de famille en lien professionnel avec le milieu marin. Intéressant ; ils estiment avoir beaucoup de chance d’apprendre ici et sont motivés, avec pour des certains des projets à moyen terme de création d’entreprise, d’acquérir son propre bateau etc… Une belle aventure les attend !

Souhaitons leur bon vent à tous, ainsi qu’aux élèves qui appareilleront dans quelques mois sur l’Hermione, pour le grand voyage vers l’Amérique. Nous les suivrons !

Michel Lardeux

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires