Aide et humanitaire

Banque Alimentaire

Les collectes de la Banque Alimentaire commencent fin novembre

L’antenne rétaise manque elle aussi de bénévoles.
Publié le 20/10/2017

Près de 140 tonnes de produits alimentaires ou d’hygiène sont attendues dans les entrepôts de Périgny pour être triés, conditionnés et redistribués aux plus démunis par l’association.

Ce sont environ 13 000 personnes sur le département et une quarantaine de foyers de l’île (soit 3 000 colis) qui bénéficient chaque année de l’accompagnement des bénévoles qui récoltent des denrées, luttent contre le gaspillage et viennent en aide aux familles, de plus en plus nombreuses à peiner à remplir leur frigo.

Créée il y a vingt ans par Marcel Migné (Ré Solidarité) en partenariat avec le Lions Club, l’antenne rétaise (tout comme les 79 autres de France) souffre de la remise en cause des contrats aidés qui représentent la moitié des salariés, déjà fortement en sous effectif. L’association en appelle donc aux bonnes volontés pour rejoindre les maigres rangs des « gilets orange » comme on les appelle… Car au delà de cette campagne nationale, les bénévoles de l’île se mobilisent tout au long de l’année. Un mercredi sur deux, ils se réunissent dans une salle de la base nautique de La Flotte pour confectionner des colis équitables avec les produits recueillis pour la majorité auprès des supermarchés voisins, ainsi que des producteurs locaux. Les Centres Communaux d’Action Sociale se chargent ensuite de répartir les sacs de courses en fonction des ressources dans les différents villages.

Toutes les générosités sont attendues pour ce rendez-vous solidaire du dernier week-end de novembre et bienvenues pour s’investir durablement contre la précarité.

Marie-Victoire Vergnaud

 

www.giletsorange.fr

 

Les bénévoles s’activent

Les bénévoles s’activent

 

 

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires