Loisirs

Arts circassiens

Les chapiteaux d’Ophidie Circus illuminés pour les vacances de Noël ?

© Archives Nathalie Vauchez - L’été dernier, les stages du cirque ont battu leur plein, les enfants en redemandent
Publié le 13/12/2020

N’ayant pas encore été démontés, les chapiteaux du Clos Bel Air à La Flotte pourraient accueillir pour la première fois des stages de Noël… C’est ce qu’espèrent fortement Marie Journel, directrice artistique et Corinne Keller, présidente d’Ophidie Circus

Depuis la fin des stages de la Toussaint qui ont remporté un beau succès, une petite équipe de bénévoles d’Ophidie Circus s’est activée au nettoyage, au rangement et au stockage du matériel, ainsi qu’à l’entretien, l’embellissement et la rénovation des petites caravanes de l’association. En effet, ce travail indispensable n’avait pas pu être réalisé lors du montage fin mai 2020.

Ainsi, les deux chapiteaux sont restés montés, constituant des ateliers couverts abrités de l’humidité et des intempéries et l’association a soumis au vote du conseil municipal de La Flotte en Ré du 11 décembre prochain, une demande de prolongation d’installation, avant hivernage.

Si le déconfinement survient le 15 décembre et si les spectacles pour enfants et la reprise d’activités extrascolaires sont à nouveau autorisés par les mesures gouvernementales, l’installation serait ainsi maintenue jusqu’à début janvier 2021 et des stages de Noël pourraient avoir lieu pour la première fois sous chapiteau lors des deux semaines de vacances scolaires. La demande de stages cirque pour les vacances de Noël de la part des fidèles familles adhérentes et l’envie d’offrir à la commune Flottaise la magie du chapiteau pour organiser un ou deux petits spectacles de Noël ou petites festivités liées à la fin d’année, dans le respect strict du protocole sanitaire et d’une jauge de 40 et 60 personnes, devient envisageable. D’autant que ces chapiteaux disposent d’un système de chauffage autonome (au fuel), afin d’accueillir dans de bonnes conditions les enfants, les familles et un petit public.

Un peu de joie, de magie et de féérie dans cette période de fêtes, plutôt morose… Voilà ce qu’Ophidie Circus aimerait proposer ! Les enfants attendent avec impatience le verdict.

Nathalie Vauchez et CP

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • pas
    Publié le 16 décembre 2020

    Bonsoir
    Si je comprends bien les chapiteaux d’Ophélie Circus doivent être démontés, mais pourquoi ?
    Nous avons chez nous perdu le cirque Plume, quelle tristesse.
    Cordialement
    Patrick Joubert

    Répondre