Loisirs

Bilan du salon nautique

Les 50 ans du Grand Pavois bien arrosés

© Valérie Lambert - Vendredi 30 septembre, l’un des rares jours de beau temps lors du Grand Pavois.
Publié le 06/10/2022

Cette 50ème édition du Grand Pavois était très attendue, malgré une fréquentation honorable, tout ne s’est pas passé comme souhaité, la météo étant pointée du doigt.

Dimanche 2 octobre dernier, à quelques heures de la fermeture de cette édition anniversaire, Alain Pochon, président de l’association Grand Pavois déclarait un peu dépité et très enrhumé : « Après trois mois de canicule sans une goutte d’eau on a eu de la pluie et du vent presque tous les jours. C’est catastrophique pour tout le travail réalisé par toutes les équipes mais on n’est pas maître de la météo. 73 000 visiteurs, 10% de visiteurs en moins que l’an passé, on n’a pas fait un mauvais Grand Pavois car ça prouve que la pluie ne repousse pas les passionnés. L’année prochaine on va rebondir. Nous travaillons déjà sur un nouveau concept et de nouveaux projets mais il est encore trop tôt pour en dire plus.»

Quatre jours de pluie et de vent sur six, le spectacle « Voile de nuit » qui s’annonçait exceptionnel, victime lui aussi de la météo. « Ce fut une décision difficile à prendre mais face à la réalité des prévisions météorologiques, pluie et vent, mon conseil d’administration m’a suivi pour choisir d’annuler ce spectacle. Les artifices ont ainsi échappé à la pluie, ils sont stockés et seront au programme de 2023. On ne veut pas en rester là, cette année on fêtait la 50ème édition du Grand Pavois mais l’année prochaine ce sera l’anniversaire des 50 ans de la création de l’association Grand Pavois qu’on fêtera. » promet Alain Pochon.

Du 20 au 25 septembre 2023

Les exposants ont eux aussi souligné l’impact météo, ils sont nombreux à souhaiter que les dates du Grand Pavois soient plutôt fixées début septembre. Alain Pochon explique qu’il est impossible de faire changer les dates à cause du salon nautique cannois qui démarre le premier la saison nautique européenne. Il annonce que le prochain Grand Pavois se déroulera du mercredi 20 septembre jusqu’au lundi 25 septembre 2023. « Nous serons à une journée de la fin du salon cannois, les professionnels auront le temps de venir à La Rochelle. »

Les frères Blondeau, Pierre et Yann, concessionnaires des bateaux Blondeau Marine à Ars-en-Ré font partis de ces exposants qui aimeraient voir le GP se dérouler au début du mois de septembre. « On aurait plus de chance d’être sous le soleil. Il y a eu moins de promeneurs mais tous ceux venus nous voir sont de vrais intéressés. On est exposants depuis plus de 30 ans, cette année le salon nous a paru bien calme, il a besoin d’un rebond. » Même discours chez Rhéa Marine, Lionel Vayron directeur commercial : « C’était tristounet avec toute cette pluie, nous on veut voir du monde, la reprise est compliquée, les gens ont perdu l’habitude avec la période Covid, alors on réfléchit à provoquer une dynamique, à ce qu’il y ait plus d’ambiance sur les pontons. »

La plaisance de demain

On retiendra de cette édition 2022 que les moteurs thermiques vont disparaitre au profit de moteurs électriques. Les motoristes travaillent sur les propulsions électriques. Que les voiliers vont bientôt pouvoir arborer des ailes gonflables et rétractables comme celle imaginée par Michelin. Un prototype nommé Aile Wisamo installé sur le voilier de Michel Desjoyaux a fait quelque peu sensation quand la météo plus clémente du vendredi 30 septembre dernier a permis de gonfler ce dispositif. Une fois dépliée, l’aile mesure 17 m de haut pour 100 m2 de surface. Un dispositif autonome qui permettrait à tout plaisancier néophyte de pouvoir naviguer et surtout d’être un formidable dispositif pour équiper les cargos dans l’objectif de réduire leur pollution.

Trophées Innovation Nautisme

Le salon nautique rochelais entérine son travail sur l’éco-responsabilité. Pour la troisième année, des Trophées Innovation Nautisme ont été remis à des passionnés éco-responsables. Un jury présidé par le skipper Arnaud Boissières a récompensé des créateurs de projets liés aux enjeux de l’environnement. Un premier prix pour le Chantier Couach de Gujan-Mestras pour sa stratégie « d’entreprise apprenante », un second prix pour l’entreprise rochelaise Madintec avec son objectif de faire « foiler » les bateaux à moteurs et un troisième prix pour ARC Environnement connu à La Couarde-sur-Mer pour son service de collecte d’ordures ménagères. Ils interviennent auprès des collectivités, des professionnels, des artisans et aussi des particuliers et travaillent toutes les filières de valorisation en éliminant les déchets dans des conditions environnementales optimales.

© Valérie Lambert – Le prototype d’une aile gonflable
présenté au Grand Pavois.

Et à la surprise de tous et même des heureux élus, un prix coup de coeur a été offert au binôme Sébastien Rafaneau et Ludovic Perrin de l’agence Pôle Emploi de Villeneuveles- Salines à La Rochelle pour leur agence mobile créée dans un petit camion pour aller dans les quartiers et villages pour mettre en relation les entreprises du nautisme qui recrutent et les demandeurs d’emplois. Il y a d’ailleurs une permanence à Saint-Martin-de-Ré.

Le Grand Pavois c’est aussi tout un éventail d’exposants divers et variés ayant de près ou de loin un rapport avec le nautisme, c’est aussi l’occasion de découvrir des associations discrètes et passionnées comme BLUTOPIA créée par une jeune rochelaise Malaury et Julien instructeur de plongée sousmarine pour encourager les citoyens et citoyennes à agir pour préserver l’océan. Dans leur documentaire nommé « De l’assiette à l’océan » on y découvre des solutions concrètes pour le protéger, on y voit même le restaurant Matahari d’Ars-en-Ré et son implication.

Invité d’honneur 2023

Le soleil de Tahiti et des îles du Pacifiques, invité d’honneur de ce Grand Pavois 2022 aura réchauffé l’ambiance, celui qui lui succèdera en fera sûrement tout autant l’année prochaine. Alain Pochon a reçu l’ambassadeur à Paris de l’Afrique du Sud, lui a fait découvrir l’île de Ré et confirme que l’Afrique du Sud sera l’invitée d’honneur du Grand Pavois 2023.

Il conclut notre interview : « On a eu plein de nouveautés cette année sur les nouveaux moteurs, la décarbonisation, on va continuer à aller de l’avant sur ce sujet-là parce que c’est la plaisance de demain, tout cela va se modifier dans les 4/5 ans à venir. En 2023 on va continuer sur l’éco-responsabilité avec nos quarante start-up présentes cette année sur les moteurs électriques, leur décarbonisation… Le Grand Pavois est amené à évoluer dans l’avenir, aujourd’hui notre objectif c’est d’avoir quelque chose de nouveau en 2024. Lors du Grand Pavois 2023 nous aurons des choses à annoncer, le Grand Pavois 2024 sera révolutionnaire ! »

Valérie Lambert

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • Ninie
    Publié le 19 septembre 2023

    Bonjour, comment se fait il que la date du grand pavois à changé cette année habituellement c’est toujours la dernière semaine de septembre.
    Cordialement
    Robineau Annie

    Répondre