Vie politique

Droit de réponse

Léon Gendre réagit à la suite du dernier Conseil municipal de La Flotte

L’immeuble des Soeurs de la Sagesse au coeur d’une discorde entre le Maire honoraire de La Flotte, Léon Gendre et le nouveau Maire, Jean-Paul Héraudeau
Publié le 18/08/2020

Le Maire honoraire de La Flotte n’a pas apprécié bon nombre de propos tenus par le nouveau maire, Jean-Paul Héraudeau, particulièrement au sujet du permis de construire de l’immeuble des Soeurs de la Sagesse et du coût du projet de réhabilitation. Explications

« Je trouve très bien certaines décisions de la nouvelle municipalité, comme le rajout de racks à vélos, le fait que le parking de la base nautique soit devenu payant. Que le port soit totalement piéton de 10h30 à minuit est aussi une très bonne chose, mais je me permets de rappeler que lorsque nous avions voulu cette piétonisation le tabac du port n’en voulait pas, estimant que cela allait gêner sa clientèle.

Concernant le sujet de la piste cyclable entre Rivedoux et La Flotte, je suis outré, car en 2008 tous les clignotants étaient au vert : l’emprise avait été achetée par le Département, qui aurait financé 100 % du projet de piste cyclable parallèle à la RD, nous avions eu les accords de toutes les personnes concernées, sauf celui d’un propriétaire – en l’occurrence Jean-Paul Héraudeau – qui a refusé de céder quelques mètres carrés, empêchant le projet de se réaliser… » Mais ce qui fait encore plus bondir l’ancien Maire de La Flotte concerne le permis de construire de l’Immeuble dit des Soeurs de la Sagesse que Jean-Paul Héraudeau a qualifié « de non conforme et ayant été refusé, donc non légal sur le fond, même si aujourd’hui il est considéré comme bon puisque le délai de recours est passé ». En cause notamment l’absence de places de stationnement pour les trois appartements.

Léon Gendre réplique fermement : « A ma connaissance le permis de construire signé le 8 juillet 2019 n’a fait l’objet d’aucun recours, tant des tiers que du service de légalité de la préfecture. D’ailleurs, la Communauté de Communes de l’île de Ré, qui instruit les permis de construire et donne un avis aux Maires, seuls signataires de ces permis, n’a pas relevé d’anomalie. » Pour appuyer son propos, il remet à Ré à la Hune copie de l’article Ua8 du règlement d’urbanisme émanant du PLUi élaboré par la CdC dans lequel est stipulé que s’il faut bien prévoir une place par logement sur le terrain d’assiette des opérations, « le stationnement dissocié sera autorisé. Les places exigées pourront être établies sur tout terrain situé à moins de 150 m du terrain d’assiette de l’opération… ». Or, dans son projet l’ancien maire de La Flotte a prévu une place privative de stationnement au (proche) parking du Clos Biret pour chacun des logements…

Quant au projet architectural, Léon Gendre réfute toute erreur ou mauvaise conception : « Oui nous avions prévu un T3 avec une petite chambre indépendante au même étage, et les travaux sont réalisés par les Compagnons du tour de France, qui travaillent remarquablement bien ». Sans doute serait-il intéressant que l’ancien Maire de La Flotte puisse réagir en direct, à l’issue de chaque Conseil municipal ? « On ne peut s’y exprimer et je n’ai aucune envie d’y assister » rétorque-t-il. Soit. Nos colonnes restent ouvertes de manière équitable au Maire honoraire et au nouveau Maire…

Réactions recueillies par Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • impertinent17
    Publié le 19 août 2020

    La réaction du Maire Honoraire n’est guère surprenante tant la rancoeur est forte et le restera longtemps.
    Par contre, point de dénégation concernant le coût exorbitant du projet de l’immeuble des Sœurs de la Sagesse et le dépassement considérable du budget prévu.
    Les affirmations du nouveau Maire quant à ces dépassements seraient-elles justes ?

    Répondre
  • Impertinent17
    Publié le 21 août 2020

    Le parking du Clos Biret se trouve à plus de 300 m de l’immeuble des Soeurs, donc en dehors de la distance de 150 m permise pour un stationnement dissocié.
    De par son extrême connaissance de La Flotte, M. Léon Gendre ne peut l’ignorer.
    Les conditions du permis de construire selon le PLUI ne sont donc pas réunies et les remarques du nouveau Maire parfaitement fondées.

    Répondre
  • JKD
    Publié le 24 août 2020

    Bonjour,
    En vous lisant je me demande qui gouverne à La Flotte ????
    Léon ??? ….. ou Jean-Paul ????
    Être maire honoraire, ce qui est une bonne chose en soit (de reconnaissance !) ne veut pas dire : c’est moi qui commande … et j’ai raison !
    Bonne journée ….
    JKD

    Répondre
  • impertinent17
    Publié le 24 août 2020

    J’ai rédigé 2 réactions à cet article, à ce jour elles ne sont pas publiées.
    Pourquoi proposer la possibilité de « réagir à cet article » si les textes ne sont pas publiés ?

    Répondre
    • Nathalie Vauchez
      Publié le 29 août 2020

      C’est chose faite