Salon du livre

L’Encre & la Pierre prépare L’Île aux Livres 2022

© Philippe Deschamps
Publié le 21/04/2022

L’année dernière, on y avait cru puis patatras… pour raisons sanitaires, le Salon du Livre 2021 avait dû être annulé. Alors cette année, on croise les doigts !

À part quelques nouvelles, rien depuis deux ans. Alors quand la convocation à l’Assemblée Générale de l’association L’Encre et la Pierre est tombée sur la boîte mail, plein d’images ont surgi : des piles de livres sur les longues tables installées dans la salle polyvalente, le brouhaha des conversations avec les auteurs, des rencontres, des sourires, de la joie partagée autour des livres. Pas de pages blanches, rien que de beaux souvenirs. C’est un vrai plaisir de retrouver Joschi Guitton, Stéphane Guillot, et toute l’équipe de L’Île aux Livres !

Deux élus sinon rien

Assemblée Générale en petit comité dans la salle des Eridolles du Bois- Plage en ce vendredi 8 avril.

Il faut dire qu’après deux ans de « chômage » sanitaire, le rapport d’activités est forcément mince.

Mais notons la présence de deux élus : Patrice Raffarin, qui exprimera un peu plus tard « son soutien et son amitié en tant que Maire de Rivedoux et Conseiller départemental » et bien sûr Gérard Juin. « Cette année tout le monde y croit. C’est un évènement important, préparé de manière sérieuse connu et reconnu », affirme le Maire du Bois-Plage ajoutant immédiatement à l’adresse de Joschi Guiton et Stéphane Guillot que « la nouvelle municipalité sera à vos côtés au niveau des locaux, des matériels et des services. Comptez sur nous, on sera là ».

Remerciements à la CdC

Sur le bilan financier, Joschi Guiton évoque la situation particulière de ces deux dernières années. En effet, le Salon se préparant par nature très longtemps à l’avance, des frais avaient été engagés bien avant son annulation, et par deux fois. Autrement dit, et « alors que pour la première fois en 2019, il restait un peu d’argent dans la caisse (2 414 €) », souligne Joschi Guiton, la situation financière de l’association s’annonçait compliquée.

Aussi Joschi tient-il à remercier la Communauté de Communes de l’île de Ré pour son soutien, celle-ci ayant remboursé les frais engagés sur factures, permettant ainsi à l’Encre et la Pierre de préserver son solde créditeur de 2019.

13ème édition dédiée à françois Blanchard

Il n’était pas seulement une personnalité marquante de l’Ile de Ré, appréciée de tous ceux qui le connaissaient, mais également le photographe officiel de l’Île aux Livres « et un ami », précise Joschi Guiton. « Nous avons décidé de lui dédier le salon 2022 », énonce-t-il simplement, tandis qu’un murmure ému parcourt la salle, au souvenir de la haute silhouette du photographe allant et venant dans les allées, de son sourire et de sa gentillesse.

Morceaux choisis

Bien sûr nous attendions avec impatience le nom de l’invité d’honneur. Mais faute de confirmation, nous en serons pour nos frais. Joschi et Stéphane restent muets, refusant même de semer un quelconque indice, mais livrant néanmoins quelques noms à notre insatiable curiosité.

Alors citons Franck Bouysse et son roman « Buveurs de Vent » (Prix Jean Giono en 2020), auteur désormais édité chez Albin Michel et habitué d’une Île aux Livres qu’il apprécie, Allain Bougrain-Dubourg, qu’il est bien sûr inutile de présenter avec « On a marché sur la Terre », Catherine Cusset, auteure d’une quinzaine de livres qui viendra ici avec son dernier opus « La définition du Bonheur », mais aussi Fabienne Legrand avec « Kourrage Antoine », récit poignant d’une mère luttant pour la survie de son fils malade, Ludovic Manchette et Christian Niemec et leur road trip américain « America(s) », Stéphanie Hochet et « L’éloge du Lapin », Jacques Pradel (« Mes archives criminelles »), Françoise Laborde, abordant dans « Les Indésirables », le douloureux sujets des enfants maltraités ou encore Tonino Benacquista avec « Porca Miseria », émouvant témoignage d’une enfance déracinée.

Voilà, vous en savez, à l’heure qu’il est, autant que nous.

Société et jeunesse

Sur les Tables Rondes, Joschi Guiton confirme des sujets sociétaux « très appréciés du public », en citant pour exemple Fabienne Legrand, aux prises avec le monde médical dans « Kourrage Antoine » ou encore Christian de Saint-Etienne, déjà présent en 2019, qui interviendra le samedi sur les conséquences de l’invasion de l’Ukraine pour l’Europe.

« Une belle part sera aussi donnée à la Jeunesse », intervient Stéphane Guillot, évoquant pour exemple Luc Turlan et une conférence possible sur le livre papier et numérique.

Une affiche signée Philippe Deschamps

La découverte du visuel représentant le salon à venir est toujours un temps fort. Après Rob Stribley en 2019, c’est aujourd’hui Philippe Deschamps que Joschi Guiton remercie pour avoir créé une toile dédiée à L’Ile aux Livres 2022.

Sur la maquette que nous montre Joschi, le nom d’un invité d’honneur qui fait sourire l’assistance : Victor Hugo ! Un clin d’œil jubilatoire qui L’Île aux Livres, selon le peintre casseron Deschamps pour une 13ème édition attendue. inspire Patrice Raffarin, citant le monstre sacré de la Littérature française : « Lire c’est boire et manger. Un esprit qui ne lit pas maigrit comme un corps qui ne mange pas ». Que dire après cela ?

L’Île aux Livres 2022 conservera la même trame et la même organisation qu’à l’habitude. Le salon sera ouvert l’après-midi du vendredi 5 août pour refermer ses portes le dimanche 7 en fin de journée et amateurs de thé à la menthe et de douceurs méditerranéennes retrouveront Samira. Nous redécouvrirons l’effervescence joyeuse qui nous a tant manqué. On a hâte!

L’Île aux livres Du vendredi 5 au dimanche 7 août Salle Polyvalente au Bois-Plage Infos à suivre sur www.ile-aux-livres.fr et sur la page Facebook

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • Ray
    Publié le 29 avril 2022

    Bonjour,
    Je viens de lire l’article du prochain l’ile aux livres qui aura lieu début août, nous aimons beaucoup y aller pour rencontrer les auteurs, cette année assez surprise que vous ne rendiez pas hommage à M Robert BENE décédé en septembre 2021 une personne très connue sur Ré, défendant le patrimoine Réthais et présent à chaque fois au salon, auteur d’une série de polars se passant toujours sur Ré… !!!!! vous dîtes rendre hommage à François Blanchard personne connu sur Ré, photographe, c’est très bien aussi…..mais n’oublier pas Robert lors de cette manifestation. Merci, fidèles lecteurs de Ré à la Hune.;

    Répondre