Vie politique

Conseil municipal d'ARS en Ré

L’école de voile bientôt rénovée

L’Architecte des bâtiments de France a validé le projet de rénovation de l’école de voile d’Ars-en-Ré.
Publié le 11/05/2021

Le projet de rénovation de l’école de voile du CNAR (Cercle nautique d’Ars-en-Ré) a été présenté aux élus lors du dernier conseil municipal de la commune. Sa mise aux normes était devenue nécessaire

« Les principaux enjeux de ce projet de réhabilitation consistent à mettre aux normes le site en termes d’accessibilité et le déménagement à l’étage du logement du chef de base, devenu nécessaire en cas d’éventuelles innondations », résume la maire Danielle Pétiniaud- Gros. Après les études préalables réalisées en 2019 puis l’élaboration et la validation du dossier en 2020, la commune a obtenu le permis de construire le 13 janvier dernier. Le site étant classé en zone Natura 2000*, de nombreux diagnostics ont été réalisés.

Le projet comprend notamment l’extension de l’accueil et une passerelle métallique à l’étage qui permettra au chef de base d’observer le Fier, avec un accès direct depuis son bureau. À l’étage, la création du nouveau logement s’accompagnera d’un nouvel espace comptabilité où les archives seront protégées, toujours en cas d’inondation.

Un projet à plus de 900 K€

La maîtrise d’ouvrage déléguée du projet sera assurée par la SEMDAS (Société économie mixte Développement Aunis Saintonge). La consultation des entreprises va démarrer au mois de mai, pour un démarrage des travaux prévu en septembre prochain. « Les travaux vont durer neuf mois, l’objectif est qu’ils soient terminés en juin 2022, avant la saison », commente Danielle Pétiniaud-Gros. Cette rénovation représente un coût de 914 444 euros hors taxe. « Concernant le financement, nous avons obtenu une subvention de la Communauté de Communes de l’île de Ré à hauteur de 30% du montant global. Nous avons par ailleurs effectué une demande de subvention auprès de l’Etat, pour laquelle nous n’avons pas eu de réponse », conclut l’édile.

*Outils de la politique européenne de préservation de la biodiversité, les sites Natura 2000 visent une meilleure prise en compte des enjeux de biodiversité dans les activités humaines

AU FIL DU CONSEIL

Le Plan de sauvegarde communal approuvé

En tant que garant de la sécurité sur sa commune, le maire devient, en cas de catastrophe (tempête, inondation, canicule, etc.), Directeur des opérations de secours. Lors de ce dernier conseil municipal, Danielle Pétiniaud-Gros a présenté aux conseillers municipaux le PSC (Plan de sauvegarde communal), pour lequel ils ont émis un avis favorable. « Afin de tester le système, un exercice sera réalisé à Ars, comme cela a été fait à Loix l’an passé », commente l’édile, avant de rappeler que « les habitants qui le souhaitent peuvent se manifester auprès de la mairie pour faire savoir qu’ils seraient bénévoles en cas de besoin ».

392

C’est le nombre de personnes (à jour d’une cotisation de 10 euros) sur la liste d’attente pour une place de Port, contre 396 en 2020. Le conseil municipal a décidé d’instaurer une caution de 20 euros pour la clé de la barrière.

Aurélie Cornec

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires