Association

Association

L’Ecole de musique de l’île de Ré se réinvente

© Nathalie Vauchez - Olive et Thibaut avec leur professeur de percussions, Christophe Simonnet, et la nouvelle présidente de l’Ecole de musique de l’île de Ré, Lydie Beun.
Publié le 25/07/2023

La nouvelle présidente de l’Ecole de musique de l’île de Ré, Lydie Beun, qui fut sa responsable pédagogique pendant 38 ans, aborde avec enthousiasme l’avenir de cette institution rétaise, créée en 1982.

Une nouvelle présidente

Lors de l’assemblée générale du 25 mai dernier, le président de l’Ecole de musique de l’île de Ré depuis treize ans, Benoît Poitevin, n’a pas été renouvelé comme administrateur. Le Conseil d’Administration qui a suivi a ainsi porté Lydie Beun à la présidence de l’association. Ayant pris sa retraite en janvier dernier, après avoir passé l’essentiel de sa carrière professionnelle au sein de l’Ecole de musique, celle-ci a accepté après mûre réflexion d’assumer la fonction. En effet, avec seize salariés et environ 180 élèves adhérents, dont un tiers d’adultes, l’association est lourde à gérer et la responsabilité importante.

Foin des polémiques, l’équipe composée de parents d’élèves et de professeurs, motivée et compétente, regarde vers l’avenir, avec la volonté d’impulser une nouvelle dynamique. Quant à la responsable pédagogique, Irène Just, elle est professeure de flûte à l’école de musique depuis les années 1990.

S’ouvrir davantage sur l’extérieur

Au-delà des cours de formation musicale, qui se font avec les instruments pratiqués, dans les locaux situés au coeur du Bois-Plage, la volonté est aujourd’hui de s’ouvrir davantage sur l’extérieur et de sortir hors les murs. Certes l’école le fait déjà, elle intervient en milieu scolaire, elle développe des actions auprès des adolescents, au sein de Ré Jeunesse, avec notamment la rencontre de professionnels de musiques actuelles, propose des stages lors des vacances de la Toussaint et de Pâques. Si les enfants sont nombreux à fréquenter l’école de musique, dès 5 ans pour certains, un décrochage important est constaté à l’âge adolescent et plus encore pour les lycéens. « Il nous faut insuffler plus de modernité de manière générale et développer les partenariats avec des troupes de théâtre, les médiathèques/ bibliothèques, recréer du lien entre les formations musicales de l’île de Ré, impulser des projets avec les Communes. La musique est avant tout un partage, nous devons développer les participations à des spectacles. »

Réécrire et renforcer le projet pédagogique

Lydie Beun et le Conseil d’administration entendent réécrire durant l’été le projet de l’établissement, afin de lui donner de la consistance et le faire évoluer dans cette direction. Si l’association bénéficie chaque année d’une importante subvention de la Communauté de Communes, d’un montant de 130 K€ en 2023, ainsi que d’un soutien du Département de 11 K€, complétés par les cotisations des adhérents, elle a toutefois du mal à équilibrer ses comptes et a même enregistré ces dernières années un déficit financier. L’école est aussi à l’étroit dans ses locaux exigus et peu fonctionnels de la rue des Pierrettes. La nouvelle équipe a rencontré longuement le président de la CdC, Lionel Quillet, qui affiche clairement depuis quelques années son intention de proposer des locaux plus spacieux et adaptés à l’Ecole de musique sur le futur site de vie sociale, culturelle et pour les jeunes qu’il entend ériger au « Fond La Noue » à l’entrée du Bois-Plage (lire notre article : www. realahune.fr/le-projet-du-fond-lanoue- au-bois-va-se-concretiser/).

L’Ecole doit renforcer son projet, redynamiser les instruments à vent moins demandés que par exemple la guitare et le piano, dont les capacités de cours sont saturées, communiquer davantage avec les habitants, comme lors de cette Flash-mob proposée en septembre dernier avec l’Harmonie de La Flotte, qui fut un beau succès. Des concertations ont été menées avec les professeurs et un sondage réalisé auprès des parents d’élèves, l’Ecole essaie de s’adapter aussi aux demandes des enfants, qui sont beaucoup dans l’immédiateté et voudraient de suite maîtriser un instrument de musique, par exemple. Il s’agit de faire évoluer ce que l’Ecole leur propose.

Certains projets pourraient être développés, à l’image d’ « Un orchestre à l’école » – sous des formats plus souples que ce qui a été expérimenté – ou « Un orchestre au collège ». Si une convention existe déjà avec la Philharmonie de l’île de Ré, d’autres partenariats sont à développer avec les harmonies et fanfares, pour proposer plus d’auditions en cours d’année ou encore une aide ponctuelle par petits groupes à des jeunes ayant besoin d’être accompagnés. La présidente a aussi pour projet d’organiser des rencontres de cordes communes à plusieurs écoles de musique de la région, de proposer des master class avec les élèves…

Portée par cette profonde volonté d’évolution de la part de son Conseil d’administration, par une bonne et fidèle équipe de professeurs – le recrutement reste toutefois compliqué du fait notamment de la difficulté de se loger sur l’île de Ré, et comme dans toutes les écoles de musique, d’une activité à temps partiel – l’Ecole de musique de l’île de Ré entend se réinventer. Après des vacances qui seront donc studieuses, elle rouvrira ses portes le 28 août.

*Elle fut créée à la demande des harmonies et formations locales, Max Penaud en fut l’un des instigateurs.

Ecole de Musique de l’île de Ré
9 rue des Pierrettes – 17580 Le Bois-Plage en Ré – 05 46 01 14 89
ecoledemusique.iledere@laposte.net
ecoledemusiquedeliledere.opentalent.fr
Portes ouvertes du 5 au 8 septembre 2023, en fin de journée (17h30).
Inscriptions possibles aussi à la Fête des Associations de l’île de Ré dimanche
10 septembre 2023 (à La Barbette à Saint-Martin de Ré)

 

Le Conseil d’Administration est
composé de dix administrateurs dont :
Présidente : Lydie Beun
Trésorière : Mathilde Beaucousin
Secrétaire : Arlette Debaisieux

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires