Enfants et jeunes

Pédagogie par la nature

L’École Buissonnière fait le plein de projets !

© École Buissonnière - L’École Buissonnière s’inscrit toujours plus dans l’écosystème rétais, avec de nombreux nouveaux projets
Publié le 26/04/2023

Le principe de l’École Buissonnière, installée sur l’Île de Ré depuis 2016, est simple : proposer une école uniquement en extérieur pour offrir aux élèves l’occasion d’apprendre à leur rythme en pleine nature.

Pour se faire, la devise de Caroline Cartalas, à l’initiative de ce projet, est pleine de bon sens : « Il n’y a pas de mauvais temps, seulement de mauvais habits ! » Et le printemps qui s’installe sur l’île de Ré fait éclore de nombreux nouveaux projets dans cette école loin d’être ordinaire, mais qui garde les pieds sur terre ! A ses débuts, l’École Buissonnière ne proposait que des activités périscolaires, pour finalement ouvrir sa première classe de maternelle en 2021. Depuis, l’équipe pédagogique accueille les enfants à partir de 2 ans, et les accompagne jusqu’à leur entrée en CP.

Pédagogie par la nature

Pour permettre à ses petits étudiants d’acquérir les compétences attendues selon leurs âges, Caroline Cartalas s’appuie sur les principes de la pédagogie par la nature, originaire des pays nordiques et très répandue en Europe du Nord. Si le programme scolaire ne diffère pas des écoles classiques, la méthode d’apprentissage est, elle, bien différente : l’enseignement se fait principalement par le jeu, au rythme de l’enfant, en lui laissant une grande liberté d’action, et bien entendu en extérieur et au rythme des saisons, dans l’idée de reconnecter les enfants à la nature. Cette pédagogie a pour objectif de laisser les enfants libres de développer leur créativité, leur sens de l’observation, leur curiosité et leur empathie. Et pour les apprentissages qui demandent un tout petit peu plus de cadre, l’École Buissonnière reçoit deux jours par semaine une enseignante diplômée, qui étudie notamment avec les enfants le calcul et l’apprentissage de la lecture, toujours en fonction de leur âge. Selon l’équipe pédagogique, les résultats de cette méthode sur les enfants sont visibles après seulement quelques mois : très confiants en leurs capacités, plus autonomes et indépendants, ce sont des enfants épanouis et inventifs qui se rendent chaque jour avec plaisir sur le terrain de l’école, gracieusement mis à disposition par le camping des Grenettes.

Des équilibres fragiles

Après deux ans d’ouverture de l’école maternelle, la classe est au complet cette année, avec quatorze élèves accueillis sur les trois niveaux proposés. Cependant, pour l’année prochaine, la situation est plus compliquée, puisque de nombreux départs menacent l’ouverture de l’école à la rentrée prochaine. Il ne faudrait pourtant que sept élèves inscrits à l’année pour que l’emploi des quatre salariées de l’école puisse être maintenu, et l’équipe reste très optimiste sur les inscriptions à venir dans les prochains mois.

Si l’équilibre financier de l’école reste fragile, la motivation de l’équipe est toujours au beau fixe, avec de nombreux projets engagés sur les prochaines semaines. L’école prévoit notamment de relancer les bivouacs pour les 9/12 ans, après le succès de la première édition en mars dernier. L’occasion pour les apprentis campeurs de vivre une nuit au coeur de la nature, avec plusieurs ateliers prévus dans la soirée : cuisine au feu de camp, promenade nocturne en forêt et chansons autour des braises. 2 bivouacs sont ainsi prévus ce printemps. L’école prévoit aussi des stages thématiques, appelés « stages Robinson » pendant les grandes vacances, comme lors de toutes les vacances scolaires. Ces stages sur 5 jours sont accessibles dès 3 ans.

Un réseau d’acteurs engagés

L’École Buissonnière propose également un temps périscolaire, tous les mercredis matins, ouvert à tous les enfants de l’île de Ré âgés de 3 à 12 ans. Sur deux heures, ils peuvent réaliser plusieurs ateliers créatifs en groupe, ou laisser libre cours à leur imagination avec des jeux libres. Cette parenthèse de liberté, ainsi offerte aux enfants au milieu de leur semaine d’école, est toujours un succès.

Pleine d’ambition, l’équipe de l’École Buissonnière garde comme fil conducteur de toujours plus s’implanter dans le tissu associatif local, pour faire connaître la pédagogie par la nature au plus grand nombre et créer ainsi un vrai réseau d’acteurs engagés sur ce sujet. Ainsi, elle travaille à la création de partenariats avec les haltes garderies de l’ile de Ré pour organiser des sorties natures régulières pour les enfants, et souhaite également échanger de manière plus régulière avec des assistantes maternelles qui ont envie d’intégrer la pédagogie par la nature à leur quotidien. L’École Buissonnière veut également renforcer les partenariats existants avec les écogardes, pour proposer encore plus de sorties thématiques aux enfants, aussi bien ceux accueillis à l’année que lors des temps périscolaires.

Enfin, l’école propose régulièrement des « Canapés papote », un rendezvous autour d’un feu de bois, pour échanger sur la pédagogie par la nature et la parentalité au sens large. Parents, grands-parents mais aussi professionnels de la petite enfance y sont les bienvenus. Des ateliers pour les enfants sont également organisés en parallèle de ce temps d’échange.

Alors passionnés d’éducation, de parentalité, d’écologie et de nature, ou simples parents curieux, n’hésitez pas à venir découvrir l’écosystème de l’École Buissonnière, puisque ce n’est que le début de l’aventure !

EN PRATIQUE
Prochaine édition du Canapé Papote : le 31 mai de 9h30 à 11h30 – Prix libre
Prochain bivouac le 13 mai – 80€ par enfant, sur inscription
Début des stages d’été des Robinson : à partir du 10 juillet – sur inscription

Lucile Dron

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires