Sports

RUGBY

Le Stade Rochelais perd la tête haute face au Stade Toulousain

Publié le 29/03/2019
Le Stade Rochelais perd la tête haute face au Stade Toulousain
5 (100%) 3 votes

Dès les premiers instants du match, les joueurs rochelais cherchent à imposer aux toulousains leurs intentions de jeu avec beaucoup de percussion et d’intensité.

Les Jaune et Noir tiennent bien le ballon mais peinent à avancer en passant par beaucoup de transmission transversales face à un rideau défensif toulousain déjà bien en place. Un match plaisant et ouvert avec beaucoup d’engagement et de circulation de ballon des 2 cotés. La première mêlée intervient à la 10ème minute en faveur des toulousains.

La première grosse occasion d’essai est à porter au crédit de Vincent RATTEZ qui sèche Thomas RAMOS, l’arrière adverse. L’arbitre décide de revenir à l’avantage en cours en faveur des Jaune et Noir. Pénalité a 10 mètres face aux poteaux dont Ihaia WEST se charge avec succès pour l’ouverture du score, 3 0 peu avant le 1/4 d’heure de jeu.

Le retour des cadres, en bonne partie réquisitionnés par le XV de France pour le Tournoi des VI nations. fait du bien au collectif. Du très beau jeu développé par les rochelais devant des toulousains ayant oublié d’être en reste notamment avec des ailiers à l’affût de la moindre occasion pour faire parler leur vitesse, devant leur solide défense.

Après 24 minutes, Tawera KERR BARLOW sort sur blessure remplacé au poste de demi de mêlée par Alexi BALES. Dans l’action qui suit, La Rochelle profite d’une pénalité à moins de 40 mètres suite à un ballon gardé au sol par Thomas RAMOS ayant hésité sur l’action de relance. 6 0 peu avant la demi heure de jeu.

Hélas, suite à une interception sur la relance rochelaise, les toulousains récupèrent le ballon, les maritimes résistent sur leur ligne avant que Lucas TAUZIN ne vienne inscrire le premier essai de la partie en coin côté droit. Transformation réussie qui permet aux visiteurs de repasser devant au score pour la première fois du match. 6 7.

Ihaia WEST tente de réagir immédiatement par une belle percée avant de se faire rattraper à 10 mètres de l’en but toulousain. Les Jaune et Noir se font sanctionner bêtement sur une mêlée à 50 mètres. Thomas RAMOS se charge de la pénalité longue distance avec succès. 6 10. Les Jaune et Noir créent bon nombre de points de fixation au centre avant de profiter de décalages, souvent coté gauche.

Ihaia WEST continue son sans faute au pied réussissant sa 3ème tentative du soir pour revenir à 9 10 peu avant la pause. C’est finalement sur ce score que les équipes rejoignent les vestiaires à la mi-temps. Toulouse donne le coup d’envoi de cette deuxième période.

L’action de Zack HOLMES sur Levani BOTIA permet de noter que depuis le début du match l’arbitre surprend par un manque de précision dans ces décisions comme par le fait de ne sanctionner aucun plaquage haut.

La première tentative de pénalité de cette seconde période permet au Stade Toulousain d’engranger 3 points supplémentaires dans l’escarcelle du Stade Toulousain 9 13. Les maritimes n’entendent pas laisser partir les visiteurs de la sorte au tableau d’affichage, mettant leur adversaire sous pression toujours dans l’axe leur permettant ainsi d’obtenir une pénalité facile pour Ihaia WEST à 10 mètres face aux poteaux. 12 13 à la 48ème minute.

Suite à un ballon porté intelligemment construit autour de l’entrant et nouveau papa Victor VITO, la défense toulousaine se met encore à la faute et permet à Ihaia WEST de tenter une nouvelle fois sa chance à 40 mètres, hélas sans succès cette fois.

Alors qu’on approche l’heure de jeu, le rythme se ralentit quelque peu sur la pelouse. Après une protection de ballon illicite rochelaise, Toulouse remet la main sur le ballon et croit inscrire son deuxième essai alors que l’arbitre demande la vidéo malgré un en avant flagrant sur la dernière passe. Énorme injustice que le public de Marcel DEFLANDRE fait remarquer à l’arbitre. 12 20 à la 60ème minute.

Si le match venait à se jouer sur les 7 points de cet essai, cette action laissera un goût amer aux rochelais.

Ihaia WEST trouve une pénal touche à 5 mètres de l’en but toulousain. Belle prise de balle de Wiaan LIEBENBERG qui organise un ballon porté progressant jusque dans l’en but adverse où Vincent RATTEZ aplatit le premier essai des siens. Ihaia WEST réussit la transformation avec un poteau rentrant. 19 20 à la 64ème minute.

Le public pousse énormément à cet instant Thomas JOLMES subtilise un ballon en penal touche toulousaine, ce qui permet de revenir jouer dans le camp adverse. Après un plaquage sans ballon rochelais, pénalité sur la ligne des 22 mètres 19 23. Les arrieres du Stade Toulousain montrent vraiment une belle résistance physique en cette fin de match, capables d’appuis vifs de grande qualité leur permettant souvent d’effacer ou de faire la différence face à leur adversaire direct.

Le Stade Rochelais se fait sanctionner sur mêlée, c’est cette fois le remplaçant Arthur Joly qui est pris en défaut. Pénal touche à 8 mètres. En avant toulousain qui nous permet de récupérer une mêlée. Il reste 5 minutes à jouer et pas moins de 90 mètres de terrain à remonter pour La Rochelle qui relance quasiment depuis sa ligne d’en but.

Alors qu’un nouveau plaquage dangereux n’est pas sanctionné, Monsieur l’arbitre siffle étonnamment un en-avant de Victor VITO qu’il nous a été difficile de juger depuis les tribunes. Une action qui rend le ballon aux toulousains peu de temps avant que la sirène indique ne retentisse. Ces derniers font habilement tourner le ballon en attendant que s’égrènent les derniers instants du match.

C’est finalement sur le score de 19 23 que les rochelais s’inclinent face au leader toulousain. Une défaite dont les hommes de Jono GIBBES n’auront pas à rougir tant ils auront mis les ingrédients pour rivaliser avec leur adversaire de haut niveau du soir avec de l’intensité, de nettes intentions de jeu et une bonne solidarité. Il aura manqué à nos joueurs un brin de réussite toujours compliqué à trouver lorsque vous sortez de 3 défaites consécutives. Néanmoins, nul doute que les joueurs maritimes se seront remis dans le droit chemin au cours de ce match et s’appuieront sur les points positifs du jour pour préparer la prochaine grosse échéance de leur saison avec la réception des joueurs anglais des Bristol Bears le week-end prochain pour le 1/4 de finale de challenge européen. Sur le plan comptable, le Stade Rochelais repart avec le point du bonus défensif, conserve sa 7ème place provisoire au classement du Top14 et toutes ses chances de qualification pour les phases finales.

On vous attend nombreux le 31 mars prochain pour soutenir et encourager avec ferveur le Stade Rochelais pour une qualification en demi-finale européenne.

S.FOREST

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires