Environnement

Biodiversité

Le Rotary club offre un rucher à l’Abeille réthaise

© Maryline Bompard - Le Rotary club Île de Ré, représenté par sa présidente Catherine Bouyer, a offert vingt essaims d’abeilles et six ruches à Aude Chupin, dirigeante de L’Abeille réthaise.
Publié le 01/06/2022

Le 20 mai a eu lieu la “Journée mondiale des abeilles”, l’occasion pour le Rotary Club Île de Ré de clôturer son action d’envergure nationale : installer des ruches en nombre sur le territoire pour favoriser la pollinisation afin de développer la biodiversité.

C’est donc ce jour qu’a choisi le club pour procéder à la remise officielle des ruches et essaims à l’entreprise d’Aude Chupin, l’Abeille Réthaise. L’événement a eu lieu à Sainte-Marie-de-Ré, dans un champ où les vingt ruches sont installées dans un environnement propice aux abeilles…

Genèse d’une opération réussie

Dans le cadre de son opération “Une rose, une ruche, la vie”, le Rotary club Île de Ré a connu plusieurs étapes depuis une année. D’août à octobre 2021, le club a acheté et vendu plus d’une centaine de rosiers, puis planté le 21 novembre dernier d’un massif floral offert par la commune de Rivedoux-Plage. “Sans l’aide d’un professionnel, cette action n’aurait pu aboutir. Nous nous sommes donc tout naturellement tournés vers Aude Chupin, apicultrice respectueuse de son environnement et professionnelle reconnue pour continuer notre action en lui offrant des essaims et des ruches afin de favoriser la pollinisation et de préserver la biodiversité. Il a fallu trouver un espace propice aux abeilles afin qu’elles puissent se nourrir, et c’est Françoise Parenteau qui a mis à notre disposition ce terrain idéal pour elles à Sainte-Marie-de-Ré. Elle nous a autorisé à y créer une jachère fleurie composée d’essences mellifères. Nous la remercions donc ainsi que l’association La Verdinière qui a élagué les arbres et labouré le terrain à plusieurs reprises afin de le préparer pour les semis à venir et la commune de Rivedoux pour son soutien logistique. Tous ces partenaires démontrent par leur implication la prise de conscience collective de l’urgence d’agir pour sauver les insectes pollinisateurs et plus particulièrement les abeilles, celles-ci demeurent un maillon essentielle de la biodiversité en procurant des bienfaits aux êtres humains, aux plantes et à l’environnement”, a expliqué Catherine Bouyer, présidente du Rotary club Île de Ré.

Une apicultrice ravie

Aude Chupin a tenu à remercier ce dernier avec ces quelques mots : “Merci à tous de m’avoir largement soutenu dans ce beau projet. Quand Catherine m’en a parlé il y a un an, je me suis dit c’est sympa ils vont m’offrir trois essaims, ce sera déjà top, puis le projet a mûri et, au fur et à mesure, j’ai compris qu’ils souhaitaient m’offrir tout un rucher. J’ai donc cherché un éleveur au mois de septembre dernier qui produit des reines de bonne qualité, et j’ai passé commande près d’Angers. J’y suis allé en avril dernier avec mon parrain apiculteur et nous avons transvasé pendant trois heures les abeilles avec les cadres de l’éleveur dans mes ruches. Je les ai installés dans ce magnifique environnement mis à notre disposition. Depuis un mois, je transvase les abeilles dans les ruches vides quand les autres sont pleines de miel, quand une ruche a deux hausses, cela signifie que celle du bas est pleine. J’en profite pour faire à nouveau de l’élevage, ce rucher va donc produire de nouvelles reines.”

Stessy Bourreau

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires