Sports

Championnat de France de Beach Volley

Le Ré Beach France a fait escale à Saint-Martin de Ré

© Jacques Buisson - Nombre record de participants cette année pour l’épreuve rétaise du championnat de France de beach volley qui s’est déroulée sur la plage de la Cible
Publié le 23/06/2021

Cette année, pour sa 13ème édition, l’épreuve rétaise du championnat de France de beach volley s’est déroulée sur la plage de la Cible

Habituellement, la compétition se tient sur le beach stadium des Gollandières, au Bois- Plage, mais cette année le changement de lieu est lié au projet du Ré Beach Club (RBC) de présenter en septembre 2022, une étape du circuit international du sport en question. En effet, les installations du club rétais ne répondent pas au cahier des charges de la Fédération Internationale de Volley Ball (FIVB).

« Du jamais vu ! »

Ce sont les termes employés par Yann de Kergret, président du club rétais qui n’a pas caché sa joie d’avoir accueilli un nombre record de participants : 34 paires masculines et 34 paires féminines. Les équipes ont évolué sur quatre terrains, du vendredi 11 au dimanche 13 juin.

La première journée, 24 paires chez les hommes, autant chez les femmes, se sont rencontrées. 6 de chaque catégorie ont intégré les phases finales, rejoignant les dix équipes déjà qualifiées grâce à leur classement national.

Le samedi 12, 4 poules de 4 paires (pour les garçons et les filles) se sont rencontrées. Les deux premiers de chacune étaient qualifiés pour les quarts de finale qui se sont déroulées le dimanche 13 en début de matinée, ces épreuves ont été suivies, dans la foulées, des demi-finales.

Chez les femmes, la finale a été remportée par les favorites Laura Longuet et Vendula Haragova du Montpellier Beach devant Célia Molinos et Julie de Vathaire de l’Anglet Beach. Chez les hommes, c’est la paire Alexandre Klein, Titouan Halle, du Rennes Etudiants Club qui s’est imposée face au duo Calvin Haye, Arnaud Loizeau, du Pôle France Toulouse.

C’est sous un soleil estival que le tournoi s’est déroulé. Au bord de la plage, chacun a ressenti un avantgoût de vacances, même si les masques étaient sur tous les visages. A ce propos, les organisateurs se sont efforcés de faire respecter les gestes barrières dans les meilleures conditions possibles.

Au début des rencontres, Yann de Kergret ne cachait pas ses ambitions de voir une équipe masculine, ainsi qu’une équipe féminine monter sur une marche du podium. Malheureusement, les trois paires « hommes » ont été éliminées en quarts de finale, alors que celle des femmes (Maëva Guignan, Marion Bernard) a été battue lors de la finale pour la troisième place. « C’est la vie du sportif » a déclaré le président du club rétais, malgré tout très satisfait du succès remporté par le tournoi.

La coupe de France M18

En marge du tournoi, se sont déroulées des épreuves comptant pour la coupe de France, dans la catégorie M18. Une poule féminine composée de joueuses du Ré Beach Club, de Rochefort, de Talence et de Tulle, a évolué sur la plage de la Cible. Une poule masculine constituée des équipes du RBC, de Saintes, du Stade Poitevin s’est retrouvée sur le stadium des Gollandières. Une seconde équipe « hommes » s’est déplacée à Bergerac. Les trois formations rétaises ont terminé premières de leur poule, et sont, d’ores et déjà, qualifiées pour le troisième tour de la coupe de France.

La Tournée des Sables : « Apprenez, bougez, partagez ! »

Dans le cadre du tournoi, une animation éco-responsable a été organisée par la Fédération Française de Volley ball, en partenariat avec la MAIF (Mutuelle d’Assurance des Instituteurs de France), dans le but d’inciter le public à la pratique du sport et d’exercer une sensibilisation au développement durable. Les écoles de l’île étaient conviées à participer à différentes activités ludiques : initiation à la pratique du volley, jeux d’adresse, de vitesse… On pouvait, également, pédaler sur le « vélo smoothie » pour fabriquer son propre jus de fruit. Un stand de tri sélectif a attiré nombre de curieux.

Jacques Buisson

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires