Services

Infrastructures

Le projet d’Internat au Collège des Salières est lancé

Les chambres et parties collectives de l’internat seront situées dans un nouveau bâtiment qui sera construit en front de collège, à la place de l’actuel préau à cycles.
Publié le 10/07/2019
Le projet d’Internat au Collège des Salières est lancé
5 (100%) 1 vote[s]

Lundi 1er juillet, le premier vice-président du Département, Lionel Quillet, accompagné du directeur de l’Immobilier, des Collèges et de la Logistique (DICL) est venu présenter à la direction, aux professeurs et personnel du collège ainsi qu’aux parents d’élèves, le projet d’internat qui sera livré à la rentrée 2021.

Hasard du calendrier politique, le même jour à Paris Jean- Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, donnait une conférence de presse sur le thème : « L’internat du XXIe siècle », regrettant leur recul depuis les années 1960 (par exemple en France sur les 11 500 places d’internat disponibles dans les collèges seulement 7 400 sont occupées, soit 64 %) et annonçant : « D’ici 2022, nous nous donnons les moyens de transformer en profondeur les internats en mettant en place 240 projets d’internats et l’accueil de 13 000 élèves supplémentaires ».

« L’internat, un formidable atout » selon Jean-Michel Blanquer

« A l’aune de ce nouveau siècle, les défis ont changé mais l’internat demeure un formidable atout. En effet, l’internat du XXIe siècle que nous voulons construire ne se résume pas à des bâtiments d’hébergement. C’est d’abord un projet éducatif construit autour de thèmes porteurs pour l’avenir des élèves. Nous en avons retenu sept : les arts, le sport, le numérique, l’ouverture internationale, l’environnement, la biodiversité, les sciences. Partout sur le territoire, il y aura une résidence thématique pour accueillir des élèves qui voudraient s’investir dans l’un de ses domaines… Pour redonner du souffle à la demande et en faire une vitrine du système éducatif français, il faut positionner l’internat sur une trajectoire qualitative, en phase avec les préoccupations des familles, en proposant une offre cohérente, adaptée et innovante, au coeur des dynamiques territoriales ».

Dynamiser le collège et travailler l’attractivité de l’île de Ré

Le Département de Charente- Maritime n’a pas attendu cette annonce politique nationale puisqu’il a officiellement lancé son projet de construction d’un internat, la réunion d’information de ce 1er juillet précédant la publication et le lancement de l’appel à candidature de maîtrise d’oeuvre en ce mois de juillet, pour un démarrage de chantier prévu à l’été 2020 et l’inauguration et l’accueil des premiers internes à la rentrée 2021.

Il n’existe actuellement que deux collèges avec internat en Charente- Maritime, le projet au Collège des Salières – aboutissement d’une volonté politique forte des conseillers départementaux rétais, on l’imagine – constitue une très belle opportunité pour l’île de Ré. Les objectifs sont tout à la fois de renforcer les effectifs du collège des Salières qui, au vu des courbes démographiques, sont voués à une forte baisse dès 2021/2022 tout en positionnant l’île de Ré comme terre d’excellence pour la formation à certains sports, en l’occurrence le Beach-Volley, et pourquoi pas à terme sur le thème de l’environnement.

Une capacité de 50 lits pour les collégiens durant l’année scolaire et l’été pour des jeunes en hébergement temporaire

Le Département projette la réalisation d’une structure d’environ cinquante lits, pour un public à la fois de collégiens de l’établissement (en lien avec l’apprentissage scolaire du beach-volley) mais aussi de jeunes en hébergement temporaire (en saison estivale par exemple). Une « Section Sportive Scolaire » sera montée à cet effet via les services de l’Education Nationale. La DICL a ainsi missionné l’Entreprise Gauthier Ingénierie pour une réflexion notamment technique, l’internat devant être construit sur le site scolaire existant.

Les chambres seront d’une capacité de deux personnes, avec des lits individuels séparés, des placards, bureaux ainsi qu’une salle d’eau comprenant une cabine de douche.

Le projet prend le parti d’isoler les flux des internes du reste du collège, qui seront pris en charge séparément des autres collégiens, suivant les créneaux horaires de la Section Sportive. En période de vacances, l’Internat et la demi-pension pourront fonctionner indépendamment du collège, facilitant les liaisons entre le collège et la ville.

Des attentes énergétiques et environnementales fortes

L’implantation envisagée en façade principale du collège et à proximité de la demi-pension, donnant donc sur la place des Salières, nécessitera une approche paysagère forte. Et la fonctionnalité du préau à cycles du collège devant être maintenue, le rez-de-chaussée comprendra préau, cycles et locaux techniques, tandis que deux étages abriteront chambres et locaux communs. Les terrains de beach-volley seront couverts, des échanges sont en cours avec la Ré Beach Club.

Le Département souhaite que le bâtiment soit économe en eau potable et étudiera, en lien avec l’Architecte des Bâtiments de France, la mise en place de panneaux photovoltaïques. Il entend construire un bâtiment à forte valeur d’usage, à faible impact environnemental, garantissant une maîtrise des coûts d’exploitation et pérenne en termes de maintien des performances techniques et environnementales. Il sera accessible aux personnes à mobilité réduite et comprendra deux chambres accessibles pouvant accueillir quatre pensionnaires.

Un projet à plus de deux millions d’euros

Les travaux de construction, les aménagements extérieurs et la maîtrise d’oeuvre sont estimés en première approche à deux millions d’euros, auxquels s’ajouteront les coûts d’équipements de mobilier et intérieurs. L’intégralité sera financée par le Département.

« Ce projet est de nature à créer une nouvelle dynamique pour le collège des Salières, il s’agit là d’une chance extraordinaire pour l’île de Ré, beaucoup d’autres collèges de Charente-Maritime étant en demande » précise Lionel Quillet, reprenant sa casquette de président de la Communauté de Communes de l’île de Ré.

Le planning prévisionnel

Etudes

– Publication et lancement de l’appel à candidature de maîtrise d’oeuvre : juillet 2019

– Analyse et sélection de l’équipe qui conduira le projet : septembre 2019

– Etudes de maîtrise d’oeuvre : avant-projet sommaire, avant-projet définitif, dossier de consultation des entreprises : octobre 2019 à avril 2020

– Consultation d’appel d’offres pour les entreprises : mai 2020

Chantier

– Phase préparatoire et démarrage du chantier : été 2020

– Travaux de démolition du préau « cycles » existant et construction du bâtiment Internat et des aménagements extérieurs : rentrée 2020 à juillet 2021

– Livraison du mobilier et des équipements : août 2021

– Inauguration et accueil des premiers internes : rentrée 2021

 

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires