Vie politique

CONSEIL MUNICIPAL DU 8 JUIN 2023

Le pôle médical de La Flotte opérationnel à l’automne

© VB - Le nouveau pôle médical situé à La Croix-Michaud sera composé de huit cabinets, répartis sur deux espaces.
Publié le 18/07/2023

Acquisition d’un local commercial sur le marché, modification du cahier des charges d’aménagement des terrasses, critères d’attribution des locaux du pôle médical et formalités de mise à disposition du minibus ont été les principaux points délibérés.

Le maire a informé le Conseil que l’Association des peintres et sculpteurs qui bénéficie d’une mise à disposition gracieuse par la Commune des espaces où les artistes exposent et vendent leurs oeuvres, lui fera don d’une oeuvre par artiste qui expose. La Commune les proposera à une vente aux enchères dont les profits seront donnés au CCAS de La Flotte.

L’eau, un sujet majeur

La Flotte utilise pour l’irrigation 15 000 m3 d’eau sur les 650 000 m3 traités par la station d’épuration de La Flotte et saint-Martin, soit 2.3 % de la totalité ou 4.5 % de la part flottaise. La moyenne nationale atteint 1%, contre 8 % en Italie, 14% en Espagne, 95 % en Israël, tandis qu’à Singapour 40% des eaux usées traitées sont réinjectées dans les eaux de consommation. La Commune entend poursuivre cette orientation au travers des projets de réhabilitation des anciennes fosses Chevalier, de l’irrigation élargie aux cultures de Sainte-Marie et de l’arrosage de la pelouse du stade de rugby. Jean-Paul Héraudeau a de nouveau regretté que la Communauté de Communes ne se saisisse pas de ce sujet primordial.

Acquisition d’un local sur le marché

A la suite de la volonté de la SCI Marin de vendre son local commercial, situé sur le marché médiéval, le maire a décidé de préempter une partie de la propriété, un lot d’une superficie d’un peu plus de 28 m². Cette acquisition au prix de 245 K€ permettra de maintenir une activité commerciale liée à la préparation et à la vente de produits alimentaires.

Charte d’aménagement des terrasses des professionnels

Le maire a évoqué la nécessité de modifier le cahier des charges relatif à l’aménagement des terrasses du port et du front de mer de La Flotte. En effet, les extensions de l’emprise et de l’exploitation commerciales sur le Domaine Public doivent répondre à des prescriptions patrimoniales et esthétiques conformes aux règlements du Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi) et du Site Patrimonial Remarquable (SPR). La commune se situant en SPR, toutes les autorisations doivent recueillir l’avis conforme de l’Architecte des Bâtiments de France, qui prend en compte les dispositions contenues dans ce cahier des charges pour rendre son avis. Celui-ci a pour vocation de prescrire les modalités d’installation des terrasses et prévoit une mise à jour des secteurs concernés afin de rendre compte de la réalité des aménagements existants. Lorsque la commission s’est réunie, certaines modifications ont été prescrites ayant trait à une couleur de bâches ajoutée, aux matériaux des chaises, à la suppression des jardinières sur les coupe-vent de séparation. Le périmètre où la charte s’impose a aussi été élargi.

L’adjoint à l’économie, Joël Menanteau, a précisé que la charte sera remise contre signature aux commerçants concernés et qu’il sera veillé à son bon respect.

Critères d’attribution des locaux du pôle médical

Jean-Paul Héraudeau a informé le conseil de l’avancement du projet du pôle médical principal dont l’objectif est d’apporter une complémentarité de professionnels de santé à ceux déjà présents sur La Flotte. Les loyers seront calculés de manière à en assurer l’équilibre budgétaire pour la commune. Ce pôle médical principal est composé de huit cabinets répartis sur deux espaces, l’un plutôt dédié aux spécialités ophtalmiques et l’autre aux autres activités de santé. Des premiers candidats se sont manifestés et le pôle pourra accueillir ses premiers professionnels médicaux dans le courant de l’automne. Aussi, les élus souhaitent entamer la réflexion quant aux critères d’attribution de ces locaux et aux principes essentiels qui régiront les relations entre les occupants et la Commune.

Les critères de sélection proposés par le maire établissent une priorité donnée aux occupants actuels du pôle médical annexe : un ophtalmologiste, un orthoptiste, une sage-femme. Ensuite, la priorité est donnée aux professionnels de santé exerçant les spécialités et activités attendues par la commune et plus largement la population de l’Île de Ré : cardiologie, psychiatrie, consultation de chirurgie et de rhumatologie, dermatologie, gastroentérologie, endocrinologie, ORL, gériatrie, ophtalmologie en complément de l’offre existante au sein du pôle et la profession médicale de sage-femme.

Il a ainsi proposé de travailler en deux temps ces modalités d’attribution : d’abord valider l’attribution des cabinets aux occupants actuels du pôle médical annexe, puis constituer un groupe de travail qui sera chargé d’étudier la recevabilité des candidatures, selon les critères suivants : ordre chronologique de la manifestation d’intérêt des professionnels par type de spécialité ou activité ; exercice d’une des spécialités attendues par la commune ; et enfin priorité donnée dans le classement final aux professionnels proposant un temps d’exercice le plus important (temps plein, puis temps partiel, puis vacations) et une spécialité non encore présente ou retenue.

Enfin, La Flotte a souhaité se doter d’un minibus, livré en mai 2023, dont la fourniture est gratuite pour la commune, puisque financée par la publicité. Il desservira les arrêts de la navette scolaire qui n’existe plus depuis la rentrée 2022 et qui conduisait les élèves du collège de la partie Est de La Flotte à l’arrêt de bus de la Vierge. Il sera aussi à la disposition du centre de loisirs, du CCAS, et des associations flottaises en priorité, ainsi que de tout organisme rétais qui le demanderait. Les formalités de mise à disposition de ce véhicule, notamment via une convention calquée sur celle que la CdC utilise pour ses minibus, ont été approuvées.

En fin de séance, Jean-Paul Héraudeau a présenté la seconde esquisse des travaux prévus du bâtiment principal de la Mairie.

Informations recueillies par Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires