Patrimoine

Bien culturel

Le phare de Cordouan inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO

© Dominique Abit - Lancée officiellement en 2016, la candidature du phare de Cordouan vient d’aboutir favorablement ce 24 juillet 2021, après une forte mobilisation de tous les acteurs : Etat, SMIDDEST, collectivités territoriale, comité de soutien...
Publié le 05/08/2021

La 44ème session du Comité du patrimoine mondial et ses 21 Etats membres viennent de se prononcer, le 24 juillet 2021, en faveur de l’inscription du phare de Cordouan sur la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Cette liste désigne des biens présentant un intérêt exceptionnel pour l’héritage commun de l’humanité.

Un « monument-phare » reconnu dans le monde entier

Le phare de Cordouan est inscrit au titre de “bien culturel”. Unique et universel, il est le gardien du plus grand estuaire d’Europe. Il est à la fois un monument à l’architecture remarquable et un symbole de l’essor de la construction des phares. Sa Valeur Universelle Exceptionnelle est désormais reconnue dans le monde entier.

Le résultat d’une démarche collective

Cette inscription résulte d’une démarche collective lancée en 2016. L’Etat et le SMIDDEST ont porté la candidature en partenariat avec les collectivités territoriales. L’adhésion de la population à ce projet de candidature a été aussi déterminante : plus de 13 000 personnes ont rejoint le comité de soutien en ligne. De nombreuses actions de mobilisation ont également été menées sur le territoire.

Un héritage pour les générations futures

Les différents acteurs impliqués dans le projet continueront à avancer main dans la main afin de poursuivre les actions déjà engagées. Un plan de gestion a été mis en oeuvre pour gérer durablement le monument, à moyen et long terme, afin de le préserver, mais aussi de transmettre aux futures générations les valeurs associées à ce précieux héritage.

Chronologie

2021 Comité du patrimoine mondial : Le phare de Cordouan rejoint les biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

2019-2020 Évaluation internationale du dossier de candidature par l’ICOMOS

  • évaluation culturelle en chambre continue
  • mission d’évaluation sur site octobre 2019 > les experts de l’ICOMOS

recommandent l’inscription du phare de Cordouan

2019 Dépôt officiel du dossier de candidature par l’État auprès du centre du patrimoine mondial 2016-

2018 Élaboration du dossier et validation des différentes étapes auprès du Comité français pour le patrimoine mondial

2016 Lancement officiel de la candidature

2002 Inscription sur la liste indicative nationale des biens du patrimoine mondial

 

Cordouan en vue (s) !

Un temps festif en l’honneur du phare de Cordouan sera organisé le weekend du 25 et 26 septembre.

Plus d’infos sur www.phare-de-cordouan.fr

 

Le mot du Département

« Le Département de la Charente-Maritime est fier d’avoir contribué à la reconnaissance du caractère unique et universel de ce monument exceptionnel… si cher aux yeux des Charentais-Maritimes. Cette inscription résulte d’un engagement collectif dont la volonté est d’assurer la préservation et la transmission de ce précieux héritage… au fil des générations et par-delà nos frontières ! »

 

Les ambassadeurs de Cordouan

De nombreuses personnalités ont elles aussi porté haut et fort le rayonnement de la valeur universelle exceptionnelle du monument et ont contribué à faire de Cordouan un vecteur d’échanges et de savoirs.

– Isabelle AUTISSIER, navigatrice et écrivaine

– Christian BUCHET, historien et économiste de la mer

– Catherine CHABAUD, navigatrice et journaliste, députée européenne

– Françoise GAILL, biologiste, océanographe, directrice de recherche émérite au CNRS

– Jean GAUMY, photographe, membre de Magnum Photos, cinéaste

– Gérard MOUROU, physicien en optique, prix Nobel de physique 2018

– Yves PARLIER, navigateur et ingénieur en matériaux composites

CP

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires