Vie politique

Conseil municipal des Portes en Ré

Le Gros Jonc : la tranquillité bientôt retrouvée ?

© Jules Serrurier - Qu’il s’agisse de la restauration de l’aire de jeux et de loisirs ou de la tranquillité des riverains, le Gros Jonc est au centre de toutes les attentions de la municipalité portingalaise
Publié le 12/07/2021

L’équipe municipale des Portes-en-Ré s’est réunie le 24 juin dernier. Après l’élection de Serge Massé en tant que 4ème adjoint, suite à la démission du 1er adjoint Jean-Luc Chêne, il a largement été question du Gros Jonc, qui continue à poser problème en termes de nuisances

« Jean-Luc Chêne, premier adjoint en charge de l’urbanisme, a fait part de sa démission le 15 juin dernier par courrier, pour des raisons de santé. Le préfet a validé cette requête le 22 juin. Nous proposons donc de remonter les adjoints d’un cran après l’adjoint démissionnaire, dans l’ordre du tableau du conseil municipal », explique le Maire Alain Pochon à son équipe. Après élection au scrutin secret (13 voix « pour » et 2 votes blancs), Serge Massé devient ainsi le 4ème adjoint au maire et quitte son poste de conseiller municipal délégué aux moyens généraux, services techniques, voirie et réseaux. La création d’un nouveau poste de conseiller municipal, cette fois en charge des relations avec les administrés, sera votée lors d’une prochaine réunion du conseil. Par voie de conséquence, Patrick Bouraine devient le premier adjoint (et devient donc également délégué communautaire, NDLR), Pascale Lagarde la deuxième adjointe et Philippe Marronnier le troisième adjoint. Il a ensuite été question du Gros Jonc, qui est devenu un lieu de fête fréquenté par les jeunes et qui fait l’objet de nombreuses et récurrentes plaintes des riverains.

Assurer sécurité et tranquillité

« Nous allons évaluer les nuisances sonores chez l’un des riverains pendant quatre jours afin de mesurer le bruit et essayer de régler rapidement et définitivement ce problème », assure Alain Pochon. « Il faut faire en sorte de ne plus avoir de jeunes qui viennent sur le skate park le soir, notamment pour y boire de l’alcool. Nous avons mis en place un arrêté municipal dans ce sens concernant l’utilisation de l’aire du Gros Jonc », ajoute l’édile. Sachant en effet qu’il appartient au maire d’assurer la sécurité et la tranquillité publique, l’arrêté municipal N°48/2021* stipule entre autre que « Ne sont pas autorisés tous bruits susceptibles de porter atteinte à la santé et à la tranquillité publique ainsi qu’au repos diurne et nocturne des habitants : le voisinage ne doit pas être gêné par des comportements et activités économique, sportive ou de loisir avec appareils ou instruments susceptibles de nuisances sonores au-delà des normes réglementaires ».

Un arrêté gravé dans le marbre

« Cet arrêté ne sera pas simplement affiché mais gravé sur des panneaux et mentionnera notamment : pas de chien, pas d’alcool, pas de bruit, pas d’enceinte pour écouter de la musique, pas de drogue, etc. », soulève le Maire. « Les gendarmes pourront verbaliser », prévient-il. Une caméra de surveillance de dernière génération « et de meilleure qualité » sera prochainement installée pour remplacer les quatre caméras existantes. Enfin, le site sera désormais fermé le soir à partir de 22 heures et surveillé par un gardien durant tout l’été. « Nous faisons tout pour renforcer la sécurité et la tranquillité des habitants du secteur et nous prendrons les dispositions nécessaires après l’été pour finaliser une fois pour toutes ce dossier », conclut Alain Pochon.

* Cet arrêté municipal, qui reprend les termes de l’arrêté préfectoral du 22 mai 2007, est consultable dans son intégralité en mairie et sur le site internet de la commune (www.lesportesenre.fr)

Un aménagement ludique et sportif

La Plaine du Gros Jonc a été entièrement réaménagée avant l’été. Un parcours de santé avec divers ateliers (filet d’escalade, mur d’escalade, pont de rondins et tonneaux) complète le terrain de Beach Volley qui a lui aussi été rénové. La vieille table de ping-pong a été remplacée par une table de Teqball (une table incurvée qui permet de jouer au volley, au ping pong ou au football dans un espace réduit). Quant à l’espace jeux destiné aux plus petits, il a été restauré et modernisé dès la mi-avril avec un ensablement du sol, l’arrivée d’une nouvelle balançoire, d’un tourniquet et de nouveaux jeux à ressorts. Des bancs sont désormais installés et l’ensemble de l’espace a été paysagé et comprend maintenant un vrai espace pique-nique. Enfin, le terrain de pétanque géré par l’Association du Club de Pétanque Portingalais a été rénové et agrandi pour les tournois estivaux, grâce à une subvention de la mairie

 

Au fil du conseil

– L’enquête publique portant sur la modification n°1 du PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal de l’Ile de Ré) se déroulera du 24 juin au 26 juillet 2021. Un commissaire enquêteur tiendra une permanence aux Portes-en-Ré le vendredi 16 juillet de 9h à 12h. Les élus portingalais ont émis un avis défavorable à ce projet de modification, à l’unanimité,

– La mairie a acheté une licence 4 (pour un montant de 2 500 euros) en vue d’un projet à venir au sein de l’établissement « L’illeau »,

– Plusieurs postes vont être créés à la rentrée 2021 et à temps complet, afin de répondre aux besoins des services municipaux : un adjoint administratif, un technicien ainsi qu’un adjoint d’animation,

– Le village n’a plus de médecin généraliste, suite à l’interdiction d’exercer de celui-ci, pour une durée d’au moins 18 mois,

– La mairie a reçu un courrier de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), l’informant que les « fouilles archéologiques préventives » sur le site censé accueillir les futurs logements sociaux d’Habitat 17 (route des Peupliers, à côté du cimetière) vont reprendre en septembre.

Aurélie Cornec

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • !!!!!!
    Publié le 20 juillet 2021

    Bon courage!

    Répondre