ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Le GEDAR toujours présent pour ses adhérentes

©Stessy Bourreau - Le groupe d’échanges et d’animations rurales de l’île de Ré compte désormais près d’une centaine de membres avec treize nouveaux venus en 2021.
Publié le 04/03/2022

Le lundi 21 février, le groupe d’échanges et d’animations rurales de l’île de Ré a tenu son assemblée générale à la salle des fêtes d’Ars-en-Ré, deux ans après la dernière du fait de la situation sanitaire.

Aude Chupin, après quatorze années de présidence de l’association, a annoncé qu’elle ne se représenterait pas aux prochaines élections en mars pour ce poste. C’est la vice-présidente, Martine Accarias, qui doit normalement lui succéder…

Aude Chupin quitte la présidence

Pour rappel, le GEDAR Île de Ré a été initié au sein des GEDAR de France il y a quarante-cinq ans et est devenu indépendant depuis 2016 puisque la fédération n’est plus présente en Aunis. Créé pour rapprocher les femmes issues du secteur agricole, il regroupe 80 adhérentes pour la plupart retraitées, bientôt à la retraite ou veuves pour certaines.

C’est donc Martine Accarias, vice-présidente et future présidente du GEDAR, qui a présidé cette assemblée générale, accompagnée par la trésorière Joëlle Delannoy. Elle a commencé par prêter sa voix aux mots de la présidente sortante Aude Chupin qui, ne pouvant pas être présente ce jour-là, a écrit un petit discours de départ. Elle a notamment remercié les maires des communes maritaise et boitaise, Gisèle Vergnon et Gérard Juin, qui permettent à l’association de bénéficier de locaux gratuits pour ses activités, mais aussi les membres de la SCA Uniré pour leur aide dans l’organisation des deux marchés fermiers annuels du GEDAR. Elle a également tenu à s’adresser aux membres du GEDAR : « Merci à mes amies et collègues pour ces quatorze années de partage, de travail, de rire, de soutien. Je me suis toujours sentie bien entourée et très soutenue. Le GEDAR fonctionne avec une belle équipe et la prochaine présidente, qui m’accompagne déjà en tant que vice-présidente, saura garder le maître-mot de notre association, le rassemblement. »

En 2020 et 2021, l’association est restée dynamique malgré le contexte sanitaire

Après deux ans sans pouvoir se réunir, l’heure était au bilan pour l’associa- tion. Comme Aude Chupin l’a expliqué : « Malgré les événements des deux dernières années, notre GEDAR a continué ses activités. Pas toujours facile d’organiser ateliers, réunions et sorties entre les confinements, la mise en place des pass sanitaires et l’application des règles relatives aux rassemblements et réunions. Plusieurs fois nous avons mis en place des activités qui ont dû être annulées, mais nous sommes là aujourd’hui, preuve du dynamisme permanent de notre association. Le nouvel atelier Tai-chi, créé en octobre 2021, nous a permis d’accueillir treize nouveaux adhérents sensibilisés à la prévention santé, un des objets de nos statuts. »

Les différents responsables des ateliers permanents ont présenté, à tour de rôle, les créations faites par les membres, notamment pour les ateliers cartonnage, broderie, couture et peinture. Un membre du nouvel atelier tai-chi a rappelé que les cours proposés par un professeur de La Rochelle ont lieu tous les mardis, de 15h30 à 17h, à la salle des Bernaches au Bois-Plage. Cet art martial chinois dit “interne”, c’est-à-dire axé sur les aspects mentaux, énergétiques et spirituels, à la différence des arts martiaux externes comme le karaté. Par leur dimension spirituelle, les enchaînements chorégraphiés font penser à une méditation en mouvement. L’activité favorise le renforcement musculaire pour une meilleure santé physique et mentale. Elle promet souplesse et apaisement, ainsi qu’une augmentation de la concentration et une amélioration de la mémoire. L’année dernière, des ateliers dictée et hypnose ont également été proposés aux adhérentes. Pour conclure sur ce bilan, Mesdames Accarias et Delannoy ont présenté les visites qui ont eu lieu ces deux dernières années. Elles étaient toutes ravies de découvrir ou de redécouvrir ces moments de découverte qui ont eu lieu au SDIS 17 à Périgny, dans villages et villes de Royan, Talmont-sur-Gironde, Niort ou encore Parthenay. Un atelier floral a également eu lieu chez un fleuriste de Périgny pour créer un chemin de table au moment des fêtes de fin d’année. Des photos souvenirs ont été projetées sur un écran pour se remémorer ces bons moments de partage.

Quelques rendez-vous à noter pour 2022…

Cette année, plusieurs ateliers et stages sont déjà prévus pour les membres du GEDAR qui recevront toutes les invita- tions par mail ou dans leur boîte aux lettres. Le prochain atelier aura lieu le 7 mars, il s’agit d’une activité Bee-Wrap. Cela consiste à créer des emballages alimentaires écologiques à base de cire d’abeille, qui favorisent la conservation des aliments de manière durable et éco-responsable. Le prochain atelier dictée, quant à lui, sera proposé gratuitement par des membres de l’association passionnés de grammaire et conjugaison. Un texte de niveau junior de Bernard Pivot sera au programme de cet atelier qui aura lieu le 23 mars prochain. Enfin deux stages journaliers de Taï-Chi auront lieu le 22 mai et le 19 juin prochain. Sans oublier les visites et le retour des marchés fermiers dont la programmation et les dates seront révélées bientôt. Autant d’activités diverses et variées pour satisfaire le plus grand nombre de membres possible.

Stessy Bourreau

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires

Vos réactions

  • Joelle
    Publié le 5 mars 2022

    Bonjour
    Un grand merci pour votre très bel article sur le GEDAR.
    Bien cordialement Joelle

    Répondre