Social

SOS personnel en "inségurité"

LE CDAIR manifestera sur le Pont de Ré le 15 juin

© Aurélie Cornec - Archives Ré à la Hune - Le personnel du CDAIR a participé à la journée de grève nationale du secteur médico-social, le 15 mars dernier
Publié le 12/06/2021

Le CDAIR de Saint-Martin de Ré continue sa lutte pour le Ségur de la santé. Il manifestera de nouveau le 15 juin 2021, avec d’autres centres, au pont de l’île de Ré entre 12h et 14h et continuera par un rassemblement place de Verdun après 14h

Le Centre Départemental d’Accueil de l’Ile de Ré (CDAIR) héberge et accueille des adultes en situation de handicap mental et psychique. C’est un établissement médico-social autonome, non rattaché à un établissement public de santé, et ses agents sont fonctionnaires de la fonction publique hospitalière.

Le Gouvernement a engagé en 2020 des négociations avec les représentants des professionnels de la Fonction Publique Hospitalière pour évoquer l’évolution des métiers, la formation mais aussi la revalorisation des traitements. En matière d’avancée salariale des étapes ont été franchies. Au 1er mars 2021 des négociations devaient conduire à la généralisation des accords Ségur à l’ensemble des agents de la FPH exerçant dans des établissements juridiquement autonomes comme l’est le CDAIR mais elles n’ont toujours pas abouti.

A statut égal = salaire égal

A ce jour, le protocole discuté ne propose cette augmentation indiciaire qu’aux infirmiers, aides-soignants, AMP et AES des établissements Sociaux et Médico-Sociaux Autonomes mais financés totalement ou partiellement par l’assurance maladie. Le financement du CDAIR est assuré par l’aide sociale départementale ce qui nous exclue de fait, de cette perspective.

Ces dispositions ont pour conséquences : Une fuite probable de professionnels pour des établissements bénéf iciant déj à de l’augmentation indiciaire ; Des difficultés importantes de recrutement et la contrainte d’avoir à négocier des CDI en cas d’absence de candidature ; Un recrutement de professionnels non qualifiés. Et nous amènent à penser que la qualité de l’accompagnement dispensé auprès des usagers serait moindre.

A ce jour, plusieurs actions ont été menées par les professionnels du CDAIR : Journée de grève générale le 15 mars 2021 sur site, avec interventions du Député, Mr Falorni et de la Conseillère Départementale, Mme Vergnon en sa qualité de présidente du Conseil d’Administration ; alerte des médias ; courrier aux familles des résidents du CDAIR les appelant à apporter leur soutien.

Le personnel continue à revendiquer un Ségur pour tous, qui a l’ambition d’améliorer les conditions de travail par des moyens financiers et humains supplémentaires et une véritable revalorisation des salaires, le dégel et l’augmentation du point d’indice.

Où sont les valeurs d’équité du service public ? Notre travail ne mérite t-il pas de reconnaissance ? N’avons-nous pas, comme les autres, assuré notre mission dès le début de la crise Covid 19 ? En effet : nous avons eu à subir un Cluster (98% du personnel et des résidents touchés), avons su mettre en place un protocole sanitaire, avons assumé notre accompagnement auprès des personnes accueillies avec une disponibilité sans faille et dans le respect des valeurs du Service Public. Nous avons besoin de votre relais pour faire connaître cette situation injuste et inadmissible. Nous vous donnons donc rendez-vous le 15 juin 2021 de 12h à 14h au péage du pont de l’Ile de Ré et comptons sur votre présence.

L’ensemble des professionnels du CDAIR et la CGT

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires